Radio Laser, l'information locale sur Rennes et les Vallons de Vilaine
Twitter
Facebook
Rss


« A LA CANTORAD » Quelle Société Souhaiteriez-vous ? : (1/4) LA BIOETHIQUE et sa pertinence du début à la fin de vie. - FIV, GPA, contraception, avortement, don d'organe, transplantation, acharnement thérapeutique, euthanasie, soins paliatifs,...

Mardi 4 Avril 2017

Cette première chronique, après présentation de notre invité, va s'attacher à définir ce qu'est la bioéthique et ses "champs d'application". Nous verrons que la bioéthique au sens habituel est appliquée à l'homme, à sa santé, au respect de la dignité humaine. Cependant ne manière plus large, elle s'intéresse à toute la biosphère animaux, plantes, environnement).


Dr Gérard PRIOU, chirurgien-gynécologue, spécialiste de la ferilité,  notre invité
Dr Gérard PRIOU, chirurgien-gynécologue, spécialiste de la ferilité, notre invité
Dans un premier temps, nous demandons à notre invité de se présenter: doctorat en médecine, chirurgie puis les centres d'intérêt de gérard Priou axés sur la reproduction humaine et ses pathologies. Il s'est beaucoup impliqué dans les traitements de la stérilité, la fécondation in vitro, la gestion des dons d'ovocytes au niveau de l'ouest, etc.
Puis nous commençons notre analyse de ce qu'est la bioéthique:
Etymologiquement le mot bioéthique est composé de bio (du grec bios=vie) et du mot éthique (du grec ethikos=moral  et ethos=mœurs). La bioéthique est considérée comme l’une des branches de l’éthique. Elle étudie  les problèmes moraux qui peuvent apparaître à l’occasion de certaines pratiques biologiques et médicales s’appliquant à des êtres vivants. La bioéthique s’intéresse également aux conditions et aux méthodologies en recherches biologique. Ainsi, apparue au début des années 1960-1970, labioéthique s’intéresse à des sujets tels que : la procréation médicalement assistée, le clonage d’embryons humains, le prélèvement d’organes en vue de transplantation, l’euthanasie,  la fin de vie, le génie génétique, etc.                                                                                                            De nombreux acteurs apportent leurs réflexions à de nombreux problèmes relevant de la bioéthique : médecins, biologistes, chercheurs, généticiens, philosophes, sociologues, juristes, ethnologues, etc

Par ailleurs, il faut faire remarquer  que le mot bioéthique  devrait concerner toute la biosphère, tout ce qui vit. Ainsi, il existe des commissions de bioéthiques relatives aux modalités d’expérimentations chez les animaux. Ainsi, se demander si telle ou telle méthodologie peut avoir des conséquences sur la qualité de vie de l’animal en expérimentation. Mais il en est de même par exemple, dans les élevages , dans les abattoirs, lorsque l’animal est « utilisé » pour des activités de loisirs (tauromache, hippisme, combats de coqs, concours de « beauté » pour animaux…) ou de travail, etc…Ceci pose le problème des limites de la bioéthique :

« Le concept de bioéthique est, dans la pratique, souvent limité à la bioéthique humaine, alors qu'étymologiquement le terme s'applique bien à toutes formes du vivant, animaux et plantes compris. Selon ce sens plus général, on est amené à s'intéresser notamment aux domaines suivants :
·         expérimentation sur les animaux[10]url:https://fr.wikipedia.org/wiki/Bio%C3%A9thique#cite_note-10  ;
·         [droits des animaux]url:https://fr.wikipedia.org/wiki/Droits_des_animaux  et utilisations diverses des animaux par l'homme ;
·         préservation des espèces (animales ou végétales), question de la biodiversité : des études récentes démontrent que la biodiversité des milieux aquatiques aide à la reconstitution plus rapide des stocks de poissons ;
·         incidences de la société industrielle sur la biosphère (nouveaux produits mutagènes, [organismes génétiquement modifiés]url:https://fr.wikipedia.org/wiki/Organismes_g%C3%A9n%C3%A9tiquement_modifi%C3%A9s …) ;
·         armes biologiques ;
·         clonage sur les plantes (depuis plus d'un millénaire en Chine) ou les animaux ;
·         transgénèse…

De plus, est-ce que la bioéthique ne doit pas concerner l’écologie puisque celle-ci concerne les interactions entre différentes formes de VIE? !!!...de fait nous en parlerons à la seconde chronique car, à l’origine, la bioéthique était bien considérée comme telle !!!

Enfin, nous vous rappelons que si vous souhaitez vous exprimer à l’antenne ou hors antenne, n’hésitez pas, vous pouvez nous contacter au 0299570620. Bernard et André.

0405_a_la_cantorad01.mp3 0405-A la Cantorad01.mp3  (43.08 Mo)



Bernard SAIAG




Dans la même rubrique :
< >