Radio Laser, l'information locale sur Rennes et les Vallons de Vilaine
Twitter
Facebook
Rss


«A LA CANTORAD» Quelle Société Souhaiteriez-vous ? (3/4) BIOETHIQUE et pertinence du début à la fin de vie. - FIV, GPA, contraception, avortement, don d'organe, transplantation, acharnement thérapeutique, euthanasie, soins paliatifs,...

Mercredi 19 Avril 2017

Cette troisième chronique consacrée à la "Bioéthique et la reproduction humaine" va s'intéresser aux approches thérapeutiques d'AMP (Assistance Médicale à la Procréation) certes en abordant des aspects médicaux mais surtout des aspects en rapport avec l'éthique et donc le respect de la personne humaine et de ses pensées.


Avant d'aborder plus spécifiquement des approches bioéthiques liés à la reproduction humaine, nous parlons de La loi  bioéthique du 7 juillet 2011. Celle-ci  est l’aboutissement de la clause de révision inscrite dans la loi de 2004.  Les principales innovations de ce nouveau texte (qui doit être revu prochainement) portent sur :
- une nouvelle définition des modalités et les critères permettant d’autoriser les techniques d’assistance médicale à la procréation (AMP) et d’encadrer leur amélioration. Ainsi la congélation ovocytaire ultra rapide (ou vitrification) devrait être autorisée.
- la modification des modalités de recherches sur l’embryon et les cellules souches embryonnaires en les soumettant à un régime d’autorisation réglementée.
- la possibilité éventuelle aux femmes homosexuelles de recourir à l’assistance médicale à la procréation (AMP).
- une éventuelle  ouverture quant à la possibilité "d’accès à l’identité du donneur pour les personnes issues d’un don de gamètes" prévue par le texte du projet de loi initial.
- A noter qu'en France, la GPA (Gestation Pour Autrui) n'est pas autorisée
 . Concernant spécifiquement l'AMP, nous avons apporté quelques informations complémentaires:
    En 2004 est apparu  la création de l’Agence de biomédecine qui, pour la première fois, rassemble sous une même autorité les activités d’AMP, de diagnostic prénatal et génétique. Cette agence a également pour mission d’agréer les praticiens concernés, d’autoriser certaines activités, d’évaluer ces pratiques et de contrôler le respect des dispositions légales.
   # Dons de cellules reproductrices Et FIV (Fécondation In Vitro)
   Un encadrement juridique stable Les grands principes En France, le don de gamètes obéit à des principes éthiques constants, conformes à ceux qui régissent notre droit de la santé et du corps humain : anonymat, gratuité, consentement. Il est encadré par la loi de bioéthique du 6 août 2004, modifiée en 2011, et il est réalisé par des praticiens compétents dans des centres autorisés. Le don est soumis au consentement du donneur. Il est volontaire, réalisé librement et sans pression d’aucune sorte. Le donneur ou la donneuse sont informés par le médecin des modalités de prise en charge et de la technique mise en œuvre (en particulier les risques et contraintes du traitement hormonal et du prélèvement des ovocytes). Les donneurs signent un consentement sur lequel ils peuvent revenir à tout moment et ce jusqu’à l’utilisation des gamètes. S’ils vivent en couple, l’autre membre du couple signe également un consentement. Le don est gratuit. La loi interdit toute rémunération en contrepartie du don d’ovocytes ou de spermatozoïdes. Toutefois, les donneurs bénéficient de la prise en charge des frais occasionnés par le don. Le don est anonyme. Donneurs et receveurs ne peuvent connaître leurs identités respectives. La loi limite le nombre d’enfants issus du don d’ovocytes ou de spermatozoïdes d’un seul et même donneur à 10. Les probabilités de consanguinité pour les générations futures sont donc statistiquement infimes. La loi dit aussi qu’aucune filiation ne pourra être établie entre l’enfant issu du don et le donneur ou la donneuse. Cet enfant est celui du couple qui l’a désiré, sa famille est celle dans laquelle il est né. Les donneurs et donneuses Les donneuses et donneurs doivent être majeurs. Il est recommandé que les femmes soient âgées de moins de 37 ans et que les hommes soient âgés de moins de 45 ans. 
# Dons d’organes et tissus, greffes
    La loi de bioéthique, modifiée le 7 juillet 2011, a fait de la question du don d’organes une priorité nationale. C’est également l’un des chantiers prioritaires de l’Agence de la biomédecine.
Du nouveau-né à la personne âgée, nombreux sont les patients dont la vie est sauvée ou considérablement améliorée grâce à une greffe d’organes et les besoins ne cessent de croître. Cette augmentation découle en premier lieu du succès de la greffe, une technique médicale de mieux en mieux maîtrisée. En conséquence, les situations dans lesquelles une greffe est recommandée sont de plus en plus nombreuses et diversifiées.
En France, le don de rein de son vivant est encouragé en tant que moyen supplémentaire de développer la greffe, parallèlement au don après la mort.  CAS PARTICULIER DU DON DE TISSUS :
Quand on parle de don de tissus, il s’agit le plus souvent du don de cornées (fines membranes situées à la surface des yeux). Ce don s’est beaucoup développé dans les établissements hospitaliers.
  

. Vous pouvez suivre la suite de ce propos en écoutant le podcast de cette 3ème chronique dont le lien est ci-dessous.
Voici ci-dessous différents aspects qu'il serait intéressant d'aborder:
   . la mort est-elle un droit?; . VIH = enjeux sanitaires et éthiques; . mieux vivre la fin de vie; éthique et recherche biomédicale.
Nous nous limiterons, dans la 4ème chronique aux aspects bioéthiques liés aux états végétatifs,  à la fin de vie aux soins palliatifs.
 . Enfin, nous vous rappelons que si vous souhaitez vous exprimer à l’antenne ou hors antenne, n’hésitez pas, vous pouvez nous contacter au 0299570620. Bernard et André.

0419_a_la_cantorad_03.mp3 0419-A la Cantorad 03.mp3  (24.68 Mo)




Bernard SAIAG




Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 20 Octobre 2017 - 16:30 Fleur de Mai, de la puériculture au Bien-être


Recherche

Réagissez en direct


Écoutez la radio en direct sur le net




Grille des programmes de Radio Laser 2015-2016


Top 50 PLAYLIST RADIO LASER


Et nous, liserons


A la Cantorad


Devenez bénévole


Inscription à la newsletter


Le mois de L'économie Sociale et Solidaire en Bretagne