Radio Laser, l'information locale sur Rennes et les Vallons de Vilaine
Twitter
Facebook
Rss


Auto - 40 Millions d'automobilistes vous rélève le classement des villes où il fait bon rouler en Bretagne

Vendredi 21 Mars 2014

Pierre Chasseray, le délégué général, nous détaille les résultats de l'étude menée par l'association 40 millions d'automobilistes sur les villes où il fait bon rouler. Il revient également sur le 30 km/h en ville, au programme de certaines listes électorales à Rennes.


0321_itw_5_min_vendredi_40_millions_automobilistes.mp3 0321-itw-5-min-vendredi-40 millions automobilistes.mp3  (4.62 Mo)



Selon 40 millions d'automobilistes, 30 KM/H EN VILLE : UNE MESURE INADAPTEE

Le mercredi 5 mars dernier, Frédéric Cuvillier, ministre des Transports, présenta un plan de transport national avec
25 mesures, dont la généralisation du 30 km/h en ville. Pour «40 millions d’automobilistes», cette mesure est un contre-sens.

Un contre-sens économique
Il faut minimiser les temps en voiture si on veut optimiser les temps de travail. En descendant à 30km/h, on sera davantage au volant et moins au bureau. Généraliser le 30km/h en ville est une erreur, car cette limitation de vitesse n'est adaptée que sur des zones courtes, là où les automobilistes doivent être vigilants . Étendre les zones 30 sur de longues distances aurait pour effet de banaliser la réduction de la vitesse, quine serait alors plus associée pour l’ automobiliste à la présence potentielle d’un danger. C’est pourquoi la limitation à 30km/h est adaptée, par exemple à proximité des zones piétonnes ou aux abords des écoles.

Un contre-sens social
Ne perdons pas de vue que nos véhicules sont aussi un moyen de transport essentiel à notre vie de tous les jours, en dehors du simple aspect « travail ». En réduisant quasiment par deux les vitesses autorisées, il est certain que le temps passé dans nos véhicules serait une atteinte grave à notre liberté. Allonger les temps de déplacements, c’est raccourcir nos temps de loisirs !

Un contre-sens écologique
Toutes les études indiquent que circuler à 30 km/h au lieu de 50km/h provoque une augmentation sensible des émissions polluantes. De plus, en ralentissant le flux de la circulation, on crée davantage de bouchons. Et nous savons tous que les bouchons constituent la situation la plus pénalisante en termes d’émissions carbone.

Laurent Montovert




Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 18 Octobre 2017 - 12:30 Alveolys, spécialiste du propolis d'abeilles


Recherche

Réagissez en direct


Écoutez la radio en direct sur le net




Grille des programmes de Radio Laser 2015-2016


Top 50 PLAYLIST RADIO LASER


Et nous, liserons


A la Cantorad


Devenez bénévole


Inscription à la newsletter


Le mois de L'économie Sociale et Solidaire en Bretagne