Radio Laser, l'information locale sur Rennes et les Vallons de Vilaine
Twitter
Facebook
Rss

Bertrand Morin, gardien de l'écluse

Mardi 24 Mai 2016

A chaque écluse son gardien. C'est Bertrand Morin qui prend soin de l'écluse du Boël, sur la commune de Guichen. Entretien des berges et accueil des visiteurs: que l'on soit en haute ou en basse saison, son travail est rythmé par le cours de la Vilaine.


Entre été et hiver

Bertrand Morin vit au rythme de l'eau. Ses longues années de service à l'écluse du Boël à Guichen sont ponctuées par deux saisons : la basse et la haute saison. De novembre à mars l'écluse est fermée à la navigation. L'éclusier passe alors ses journées à entretenir les berges et l'écluse. A-partir d'avril jusqu'à octobre, le canal de la Vilaine s'anime peu à peu : les bateaux peuvent à nouveau naviguer ! Le gardien de l'écluse consacre alors ses journées à accueillir et renseigner les visiteurs. Il ouvre l'écluse au bateaux qui montent ou descendent.  

Une écluse, c'est comme un escalier

Une écluse permet de franchir un dénivelé d'environ 1 mètre (voire 1m50) à ce niveau-là du canal. Une écluse jouera un rôle d'escalier, mais pour les bateaux ! Comment savoir si l'on monte ou si l'on descend le cours de l'eau ? Il suffit de regarder par où va le courant ! Si elle va de votre gauche jusqu'à votre droite, alors le niveau est un peu plus haut à gauche. L'eau descend d'un point haut vers un point plus bas.

Un lieu enchanteur

Bertrand Morin vit en face du rocher des amoureux, qui se trouve sur la berge d'en face. Tous les ans il reçoit la visite de couples qui se sont rencontrés au rocher des amoureux et qui sont restés heureux ensemble.

L'eau c'est magique

Bertrand Morin ne vient pas d'une famille d'éclusier. Mais après avoir enseigné, il voulait passer ses journées tranquille et être à la campagne. Tranquille oui, mais pas sans rencontrer beaucoup de gens ! Alors il est ravi que les usagers du canal en bateau, à vélo, à cheval ou à pied, s'arrêtent et fassent un brin de causette. Il a le cœur sur la main, l'éclusier. Et il vit aussi dans un monde un peu à-part, qui obéit à ses propres lois. L'eau, c'est le renouveau de la vie, selon lui. C'est la guérison, aussi. 






Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 24 Février 2017 - 07:00 La maison de la nutrition en Ille et Vilaine


Recherche

Réagissez en direct


Écoutez la radio en direct sur le net



Et nous, liserons


Eurêka, l'émission littérature Science Fiction sur Radio Laser



Grille des programmes de Radio Laser 2015-2016


Top 50 PLAYLIST RADIO LASER


Devenez bénévole


Inscription à la newsletter


L'économie Sociale et Solidaire en Bretagne