Radio Laser, l'information locale sur Rennes et les Vallons de Vilaine
Twitter
Facebook
Rss


Dans les loges avec Ya-ourt

Mardi 18 Août 2015

Un one-man show musical avec la voix comme seul instrument. Lunettes de soleil, casquette et vieille veste d'uniforme, il bidouille, mixe, déforme et amplifie du yaourt, sa langue préférée.


Retrouvez le podcast ici

Ya-ourt fait ce qu'on appelle de la voice music : du 100 % vocal. Il se met tout seul au milieu de la scène et lance des salves d'onomatopée. A l'aide de son sampleur, il crée bout à bout des morceaux de musique, faite de de bribes de phrases en yaourt, mises en boucle puis envoyées les unes par dessus les autres.


C'est aussi simple et jouissif qu'on se demande presque pourquoi personne n'y a pensé avant. Enfin, si, bien sûr il y a Camille avec son album Le fil, ou Nosfell qui chante en "klokobetz" (une langue imaginaire). La particularité de Ya-ourt, ce que c'est un mec tout à fait sans prétension qui a crée un concept génial un peu "par dépit" :

Je sais pas du tout parler l'anglais et c'est comme ça qu'est né le projet Ya-ourt, au final. Ce que normalement, si j'aurais parlé l'anglais, j'aurais fait de vrais moreaux en anglais, parce que j'aime beaucoup la sonorité anglaise dans les chansons, mais comme je sais pas parler l'anglais, ben voilà j'ai choisi le yaourt (…) Et comme je comprend rien, je dis n'importe quoi.


Dans monde coloré et trippant on entend de l'électro, du reggae, du hip-hop, des mélodies de chants traditionnels indiens. On y voit tout ce qu'on veut ! Peut-être une sorte de langage musical universel. Plein de bonnes ondes et beaucoup de rire. Un artiste joyeux qui ne se prend pas trop au sérieux. Qui plaît et qui fait vibrer.

Ce Haut-Marnais de 27 ans, originaire de Langres, a fait ses premiers pas musicaux sous le pseudo de Rarim de la Véga, en improvisant des chansons débilotextes, accompagné de guitare et d'une paire de lunettes de soleil rouges. Par ailleurs, il les a gardées, elles vont bien avec sa casquette et son vieux uniforme britannique à boutons dorés.

Je vous conseille de l'aller le voir sur scène s'il repasse pas loin de chez vous.








Dans la même rubrique :
< >