Radio Laser, l'information locale sur Rennes et les Vallons de Vilaine
Twitter
Facebook
Rss


La Musique Kabyle à l'honneur dans l'émission Rayons de Soleil

Samedi 29 Septembre 2012

Il existe des chansons de style moderne qui sont souvent écoutées lors de mariages, des fêtes de circoncisions..etc. C'est ce que "Rayons de Soleil" essayera de vous faire écouter. Un voyage dans la petite et grande Kabylie en passant par le sétifois.


La Musique Kabyle à l'honneur dans l'émission Rayons de Soleil
Ce genre de chansons est en fait le pur folklore kabyle dont la musique est désormais composée d'une façon plus légère et soutenue par des instruments modernes, le synthétiseur essentiellement, et dont les paroles abordent l'amour, la famille, les problèmes de la société, au premier lieu en tentant de rompre les tabous ancrés dans la société berbère notamment sur les relations amoureuses des jeunes et qui sont l'œuvre d'artistes comme Mohamed Allaoua, Takfarinas et tant d'autres qu'on découvrira dans cette émission Rayon de Soleil.
Actuellement ce genre de musique connait une expansion et est écouté en dehors des zones berbérophones en Algérie.

Emission Réalisée par Toufik Hedna

rayons_soleil_sept_2012_2.mp3 Rayons_Soleil_sept_2012_2.mp3  (54.93 Mo)



Le Chant Kabyle

Le chant et la musique en Kabylie. La musique et le chant sont un moyen de divertissement, de joie et d'épanouissement.Chez les femmes c'était « l'urar », une chorale féminine à l'occasion des fêtes religieuses,mariage, circoncisions, naissances... Les plus douées d'entre elles s'adonnent individuellement à deschants appelés « icwiqen ». C'est un chant de joie, d'amour. Ce sont aussi des paroles pleines d' éloges,d'espoir. Chez les hommes, c'était les « Idebbalen ». Ils animaient les mêmes occasions qu'animaient les femmes. Ce sont des groupes d'hommes donnant une musique sans paroles, une musique d'instruments.La musique et le chant berbères sont d'une grande richesse. Ils jouent un rôle très important dans la vie des populations. Les chants Kabyles se transmettent par audition et les changements qu'ils ont subi à travers les âges et ceux qu'ils subissent encore de nos jours, font qu'ils se distinguent de tribu en tribu.Dans la musique Kabyle, nous distinguons quatre genres de chansons :* Le genre folklorique dont l'instrument de base est l'Aoud ;* Le genre « Chaâbi » où le mandole et le banjo sont les plus importants ;* Dans les chants religieux, les instruments de musique n'existent pas ;* Le genre moderne : l'instrument de base est la guitare.Notons aussi que le « Chaâbi » est en général chanté par les hommes. Le folklore, par contre lui,est chanté par les femmes.La musique Kabyle a évolué en fonction du temps :• Pendant les années 50, les thèmes qui prédominaient portaient sur l'amour, la femme, l'exil,l'émigration, et la religion et ce avec Cheikh El-Hasnaoui, Cheikh Nourredine, Slimane Azem,Farid Ali, Hanifa, Zerrouki Allaoua, Cheikh Arab Buyezgaren ;• Pendant les années 60, les artistes comme Chérif Kheddam, Kamel Hammadi, Akli Yahyaten,Taleb Rabah, Nouara (qui a beaucoup chanté sur le sujet des droits féminins), chantaient sur la condition de la femme et la liberté d'expression ;• Pendant les années 80, le problème identitaire semble être le point culminant dans toute production littéraire chez les chanteurs tels que : Idir, Aït-Menguellet Lounis, Matoub Lounès,Imazighen Imoula, Ideflawen, Nouara, Groupe Djurdjura, Zahra N'Soummer, Sofiane, Malika Domrane, Karima, Les Abranis, Kheloui Lounès...• A partir des années 90, d'autres chanteurs ont émergé et connu beaucoup de succès commeTakfarinas, Chérif Hamani, Massa Bouchafa, Rabah Asma, Kamel Messaoudi, Yasmina, Ali Ferhati, Moh Oubélaïd...

Source: Revue compus, UMMTO.
Par AKKACHE-MAACHA Dehbia, Enseignante, Faculté des Sciences Economiques et de gestion.

La danse Kabyle

Pour les Kabyles, la danse est un art qui est composé de gestes harmonieux, de couleurs et de styles.C'est un patrimoine moral qui se transmet de génération en génération. La danse Kabyle se caractérise par ses mouvements. « Les cérémonies familiales ne sont pas les seules occasions où l'on danse, cet art est pratiqué aussi dans d'autres occasions rituelles ».





Dans la même rubrique :
< >

Recherche

Réagissez en direct


Écoutez la radio en direct sur le net




Grille des programmes de Radio Laser 2015-2016


Top 50 PLAYLIST RADIO LASER


Et nous, liserons


A la Cantorad


Devenez bénévole


Inscription à la newsletter


Le mois de L'économie Sociale et Solidaire en Bretagne