Radio Laser, l'information locale sur Rennes et les Vallons de Vilaine
Twitter
Facebook
Rss


Littérature : La jeune écrivaine roumaine Irina Teodorescu nous présente son roman écrit en français

Mercredi 29 Avril 2015

Mercredi est le dernier du mois, donc, on cause littérature de 11 heures à midi.


0429___emission_litteraire___irina_teodorescu.mp3 0429 - Emission Littéraire - Irina Teodorescu.mp3  (44.38 Mo)


Ce matin Félix a reçu en direct Irina Teodorescu, une jeune écrivaine roumaine, vivant en France depuis une quinzaine d'année. C'est en français qu'elle a écrit son premier roman, La malédiction du bandit moustachu, une tragi-comédie dans laquelle les pages franchement hilarantes succèdent aux passages émouvants, voire poignants, tout cela dans un style magnifique et inimitable.

Notre libraire, Frédéric Leplat, est là pour nous donner ses conseils de lecture.

Les coups de coeur de Frédéric

Le voyage d’Octavio de Michel Bonnefoy (Rivages)

Une grande fable baroque sur le Venezuela, onirique et picaresque, autour de la figure d’un paysan analphabète qui se réapproprie sa propre Histoire : le premier roman de Miguel Bonnefoy, lauréat en 2013 du Prix du Jeune Ecrivain de langue française, qui a révélé des auteurs comme Marie Darrieussecq, Jean Baptiste Del Amo, Antoine Bello, etc.

Venise n’est pas en Italie de Ivan Calbérac (Flammarion)

Acceptant l'invitation de la fille qu'il aime, qui lui a proposé de venir l'écouter en concert à Venise pendant les vacances de Pâques, un garçon de 15 ans laisse Montargis et sa famille d'excentriques pour prendre la route. Premier roman du cinéaste.

Un amour exemplaire de Florence Cestac et Daniel Pennac (Dargaud)

Daniel Pennac et Florence Cestac s'associent pour un tendre one shot : une vraie petite musique du bonheur !

Quand il était gosse, Daniel Pennac passait ses vacances à La Colle-sur-Loup, sur la Côte d'Azur. Soleil, figuiers et grande treille sous laquelle on joue à la pétanque. C'est là qu'avec son frère Bernard il fait la rencontre de Jean et Germaine : lui, grand chauve façon héron ; elle, maigre, rose et rieuse. Toujours de bonne humeur, ils intriguent avec leur joie de vivre. Pas d'enfants, pas de boulot, Jean et Germaine vivent un amour sans intermédiaire, un amour sédentaire, un amour exemplaire !

Une histoire indispensable tellement elle est jolie et donne du plaisir ! Un vrai petit bonheur.

Sébastien Lépinoy




Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 23 Août 2017 - 10:30 Libraire, le goût du livre


Recherche

Réagissez en direct


Écoutez la radio en direct sur le net



Grille des programmes de Radio Laser 2015-2016


Top 50 PLAYLIST RADIO LASER


Devenez bénévole


Inscription à la newsletter


L'économie Sociale et Solidaire en Bretagne