Radio Laser, l'information locale sur Rennes et les Vallons de Vilaine
Twitter
Facebook
Rss


On y travaille : La relocalisation en question

Vendredi 26 Avril 2013

Bertrand Girardeau, dirigeant des moulins associés spécialisés dans la production de farine boulangère, annonce la réouverture de la minoterie du Bocage à Binic (22), dont il a fait l’acquisition en août dernier.


On y travaille : La relocalisation en question

0426_bertrand__girardeau.mp3 0426-Bertrand -Girardeau.mp3  (9.16 Mo)


Fermée en juillet 2011 par la CAPL (Coopérative Agricole des Pays de Loire), l’activité de la minoterie du Bocage avait été transférée à Ernée, en Mayenne, pour des raisons économiques.
Suite à son rachat en août 2012, par Bertrand Girardeau, la Minoterie du Bocage retrouve un second souffle. Passionné par son métier et déjà détenteur de quatre autres sites de productions : les minoteries du Château (53) - reprise à la CAPL,
Suire (44), Girardeau (44) et Corouge (56), l’entrepreneur fait le choix de la relocalisation et de la création d’emplois, pour accroître sa capacité de production et développer ses ventes dans le nord de la Bretagne.

La minoterie Girardeau a investi 400 000 € dans la modernisation du moulin et une partie des salariés licenciés à sa fermeture sont réembauchés. Ainsi en février 2013, l’activité est progressivement relancée et 8 personnes travaillent désormais sur les lieux. Deux nouvelles embauches sont également programmées dans les prochains mois : un chauffeur et un responsable qualité devraient venir compléter l’équipe.

Afin de soutenir le lancement de la minoterie, 2 journées de portes ouvertes sont prévues sur le site de Binic : les 1 er et 2 Juin, destinées au grand public avec de nombreuses activités pour les parents et les enfants (Visite de la minoterie, atelier de fabrication du pain, atelier vins et levain).

Sylvain Delfau




Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 27 Juillet 2017 - 08:00 À table en deux roues