Radio Laser, l'information locale sur Rennes et les Vallons de Vilaine
Twitter
Facebook
Rss


PhiPhiRock - 16 juin 2014

Lundi 16 Juin 2014

Cette semaine, PhiPhi vous propose une bonne playlist !!


La playlist du soir !!

PhiPhiRock - 16 juin 2014

phiphirock___16_juin_2014.mp3 PhiPhiRock - 16 juin 2014.mp3  (54.94 Mo)


794 ème Emission Lundi 16 juin 2013
PHIPHI Rock 39
1ère Partie

Boards of Canada
Dayvan Cowboy
Massive Attack Teardrop

Rubrique: biographie

Morcheeba
Otherwise
Mogwai Yes I am long way from home

Rubrique: biographie

Air
Playground love
Air Sexy Boy

2ème Partie

Lambchop
The rise and fall of the letter P

Lambchop Crackers
Lambchop Grumpus

The Flaming Lips Spark that Bled
The Flaming Lips Waitin' for a superman

Rubrique Artiste : The Flaming Lips

The Flaming Lips
Buggin'
The Flaming Lips Race for the prize

Biographie de BOARDS OF CANADA

Boards of Canada:
Dayvan cowboy – Trans Canada Highway - 2006

Boards of Canada (parfois surnommé BoC) est un duo écossais de musique électronique.

La musique de Boards of Canada, très atmosphérique et presque entièrement instrumentale, peut être rapprochée de celle de Massive Attack. Leur son renvoie également aux sonorités des années 1970 et 1980. Il évoque la chaleur, les craquements, et es sons artificiels de la télévision des années 1970. Les membres du groupe admettent aussi s'être inspirés des documentaires d'histoire naturelle de l'Office national du film du Canada (d'où ils tirent leur nom). Boards of Canada est aujourd’hui considéré comme l'un des précurseurs du courant hantologie. Chaque album est l'objet d'un travail approfondi sur les sons : The Campfire Headphase a par exemple nécessité six mois de post-production. De ce rigoureux peaufinage sonore résulte une musique complexe, cérébrale mais puissamment organique.


Biographie de THE FLAMING LIPS

The Flamings Lips est un groupe de rock alternatif américain formé en 1983 à Oklahoma City aux États-Unis.
Le groupe est réputé pour ses arrangements psychédéliques, ses paroles délirantes mais parfois graves, ses titres de chansons surréalistes, et enfin pour la qualité de ses concerts, où Wayne Coyne, le chanteur, a coutume d'apparaître à l'intérieur d'une bulle en plastique géante, et de « marcher » sur le public. Leurs spectacles mêlent un impressionnant jeu de lumière à des projections vidéos, avec la participation de marionnettes et de déguisements.
Les Flaming Lips ont enregistré plusieurs albums sur des labels indépendants, avant de signer avec Warner Records. Ils ont obtenu leur unique tube américain en 1993 avec She Don't Use Jelly, et sont depuis régulièrement salués par la critique, malgré un succès commercial assez modeste jusqu'à l'album Yoshimi Battles the Pink Robots de 2002, qui a marqué une relative percée commerciale.
En 1999, les Flaming Lips sortent l'album The Soft Bulletin, qui marque une importante "percée" critique. Mêlant mélodies Pop et sons étranges, modifiés en studio d'enregistrement, l'album obtient un grand succès critique, et devient célèbre parmi les fans du groupe, qui le considèrent parfois comme le meilleur disque des années 1990.
The Soft Bulletin est un disque particulièrement complexe, sur lequel le groupe utilise, d'après les mots de Coyne, le studio d'enregistrement comme un instrument à part entière. Il se révèle donc très difficile à jouer sur scène, ce qui pousse le groupe à employer des voies détournées : certaines parties sont enregistrées, tandis que Drodz, précédemment batteur du groupe, passe au clavier et à la guitare, remplacé sur certains morceaux par une bande vidéo de Steven jouant de la batterie.





Dans la même rubrique :
< >

Mardi 19 Septembre 2017 - 21:23 Rock - Des Riffs du Kiff n°299 - Focale Actu Rock

Lundi 18 Septembre 2017 - 21:00 PhiPhiRock - 18 septembre 2017


Recherche

Réagissez en direct


Écoutez la radio en direct sur le net




Grille des programmes de Radio Laser 2015-2016


Top 50 PLAYLIST RADIO LASER


Devenez bénévole


Inscription à la newsletter


L'économie Sociale et Solidaire en Bretagne