Radio Laser, l'information locale sur Rennes et les Vallons de Vilaine
Twitter
Facebook
Rss


PhiPhiRock - 27 janvier 2014

Lundi 27 Janvier 2014

Cette semaine, une bonne playlist rock, une proposition de sortie et un artiste haut en couleur !!


La playlist du soir !!

PhiPhiRock - 27 janvier 2014
phiphirock___27_janvier_2014.mp3 PhiPhiRock - 27 janvier 2014.mp3  (54.94 Mo)

774 ème Emission Lundi 27 janvier 2014
PHIPHI Rock 19
1ère Partie

Nick Cave & The Bad Seeds
Jubile Street

Jacuzzi Boys
Double vision
Jacuzzi Boys Black Gloves
Jacuzzi Boys Be My Prism

Rubrique Sortie : exposition Ziad antar

Jackson Scott
That Awful sound

Allah-Las Tell me (what'on your mind)

Parquet courts
Yonger is closer to the Heart

Bass Drum oh death
Shattered me

2ème Partie

Gary Moore
Still got the blues

Gary Moore
Parisienne Walkways
Gary Moore Military Man

Rubrique Artiste : Gary Moore

Gary Moore
Cold day in hell
Gary Moore Out in the fields

INXS Just keep walking

INXS The One Thing

Expo : SAFE SOUNDS de Ziad ANTAR à La Criée

PhiPhiRock - 27 janvier 2014
Ziad antar SaFe SouNDS jusqu'au 16 février

L’exposition Safe Sounds présentée à La Criée jusqu' au 16 février 2014,qui regroupe une sélection de films et vidéos de l’artiste libanais Ziad Antar, réalisés entre 2006 et 2013.
Ces séquences, souvent courtes, sont représentatives de la démarche de cet artiste, guidée par l’économie de moyens et par « l’image comme idée* ».
L’image, fixe ou en mouvement, est au centre de l’œuvre de Ziad Antar. S’intéressant aux différents supports et techniques photographiques et filmiques, il fait de ceux - ci la matière première de son travail.
Sa façon de filmer allie le rudimentaire à une certaine notion d’urgence : utilisation de matériel basique ou usagé, durées courtes, sujets uniques, plans séquences ou plans fixes, absence de montage, etc. Ses sujets sont puisés dans son environnement quotidien. Les moyens modestes avec lesquels il les traite et les contraintes techniques qu’il se fixe, lui permettent de saisir une traduction « instantanée » de ses idées.
Le son et la musique jouent un rôle important dans la quasi totalité de ses vidéos. La musique est le sujet de plusieurs de ses œuvres. Les vidéos de la série Night of Love, débutée en 2009 et dont il réalise pour l’exposition deux nouveaux opus, sont différentes interprétations d’une des chansons d’Oum Kalthoum les plus populaires du monde arabe. À travers les plans fixes sur des musiciens aux styles et origines très différentes, se dessinent tout le paradoxe et la richesse de la musique, à la fois extrêmement ancrée culturellement et absolument universelle.
Dans les œuvres de Ziad Antar, la situation conflictuelle du Liban et plus largement du Moyen-Orient n’est jamais représentée directement, mais est néanmoins très présente, comme un état de fait. Dans la vidéo Safe Sound, il filme le quotidien de sa famille pendant la guerre des 30 jours, qui opposa en 2006 Israël et le Hezbollah. On ne voit rien des combats et des morts, mais on perçoit la réalité de la guerre à travers la marche lente des heures, l’ennui des gens, le bruit des bombes et des tirs au loin.
Ziad Antar développe une approche directe de la réalité du monde. Et de cette réalité - multiple, complexe, mouvante - il extrait des images qui sont des évidences. Des fulgurances aussi.
Plus d'info sur www.criee.org

Biographie de Gary MOORE

Gary Moore, Robert William Gary Moore, est un guitariste et chanteur britannique, né le 4 avril 1952 à Belfast. Il utilisait souvent des sons saturés s'apparentant au hard rock, mais ses inspirations rythmiques et mélodiques sont directement issues du blues.
Moore a commencé à jouer à 8 ans sur une guitare acoustique. Il a dû apprendre à jouer de l'instrument droitier, alors qu'il était gaucher. Il déménage à Dublin en 1968 à l'âge de 16 ans. Ses premières influences musicales sont des artistes comme Albert King, Elvis Presley, The Shadows et The Beatles. Plus tard, après avoir vu Jimi Hendrix et The Bluesbreakers de John Mayall, il développe son propre style avec un son blues-rock qui restera une marque de fabrique durant toute sa carrière. Mais la plus grande influence de Moore était le guitariste Peter Green de Fleetwood Mac que Moore considérait comme un mentor.
Sa carrière démarre au début des années 1970 où il participe notamment aux groupes Skid Row et Colosseum II, puis il joue à plusieurs reprises - mais épisodiquement - avec le groupe Thin Lizzy, de 1974 à 1983. Le chanteur et bassiste du groupe, Phil Lynott, participe d'ailleurs à son deuxième album solo, Back on the Streets, et est l'auteur du titre Parisienne Walkways, le plus grand succès commercial de Gary Moore, avec Still Got the Blues (paru en 1991).
Depuis 1973, il produit régulièrement des albums solo, sous son nom ou sous l'étiquette de groupes de circonstance : « Gary Moore Band », « G-Force », « Bruce-Baker-Moore », etc.
Dans les années 1970, il mêle également hard rock et blues rock, et participe à quelques autres expériences, notamment de jazz-rock (ou « jazz fusion ») avec Colosseum. La décennie suivante, son style dominant est le hard rock, jusqu'à l'album After the War en 1989. La fin des années 1980 est marquée par la polémique opposant Gary Moore aux très nombreux groupes de hard-rock accusés de plagier Led Zeppelin, plus particulièrement Whitesnake et Kingdom Come. Sur l'album After the War, Gary Moore chante en duo avec Ozzy Osbourne la chanson Led Clones, attaque frontale envers Kingdom Come accusé d'être un groupe clone de Led Zeppelin créé de toutes pièces par l'industrie musicale pour répondre à la demande du public américain. La polémique deviendra très violente avec des insultes par voie de presse interposée et la publication par Kerrang! d'un poster de Kingdom Come représentant les membres du groupe présentant un doigt d'honneur avec le message si tu savais comment on est désolé Gary…. Depuis l'album Still Got the Blues en 1990, son style est essentiellement orienté vers le blues et le blues rock, même s'il lui arrive de produire des titres plus proches du hard rock. Son morceau Over the Hills and Far Away, enregistré en 1986, a été repris par le groupe Thyrfing en 2000 et par les Finlandais Nightwish en 2001. Gary enregistrera également l'album A Different Beat en 1999 très éloigné de son style, mêlant des samples et de la musique électronique.
Gary Moore est mort le 6 février 2011 à l'âge de 58 ans pendant son sommeil d'une crise cardiaque alors qu'il séjournait avec sa compagne à l'hôtel Kempinski d’Estepona sur la Costa del Sol. À l'occasion du premier anniversaire du décès de Gary Moore, la presse britannique a dévoilé les circonstances exactes de son décès qui semble être du non pas à une crise cardiaque mais à un coma éthylique ayant entrainé un arrêt cardiaque : les résultats d'analyse sanguine indiquent une alcoolémie de 3,8 g/l, selon The Telegraph.
Les obsèques de Gary Moore ont été célébrées dans la plus stricte intimité le 23 février 2011 dans l'église Sainte-Margaret de Rottingdean, avec inhumation du cercueil dans le cimetière de l'église. Gary Moore était père de quatre enfants et laisse un patrimoine estimé à plus de deux millions de livres sterling.
La « Gibson Les Paul Sunburst »
Gary Moore était propriétaire d'une fameuse guitare Gibson Les Paul Sunburst ayant appartenu à Peter Green et avec laquelle il lui rendit l'album hommage Blues For Greeny. À propos de cette guitare, plusieurs histoires circulent. Green avait prêté cette guitare à Moore après avoir quitté Fleetwood Mac. Moore l'achètera finalement vers 1970, à la demande de Green, pour qu' « elle ait un bon foyer ». Une autre histoire raconte qu'à ce moment là le prix des Sunburst 58 et 59 atteignaient déjà des sommets, Moore aurait proposé à Green de lui échanger sa SG contre la Sunburst 59 en mettant une somme d'argent en plus et Green aurait répondu : « vends ta SG donne-moi l'argent de la vente, ça sera Ok ». Moore par la suite a un peu contesté cette histoire et Green ne se souvient pas. Quoi qu'il en soit, cette guitare a un son très distinctif en raison du micro-manche hors phase (monté à l'envers). Gary Moore a vendu cette guitare de collection en mars 2006 pour la modique somme de 300.000 livres sterling à la société Maverick Music basée à Mooresville et spécialisée dans les instruments de musique de collection.

Extrait de wikipedia.org





Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 19 Novembre 2017 - 20:00 METALOROCK - 52 - AC/DC

Dimanche 19 Novembre 2017 - 19:45 Musiques Nocturnes #10


Recherche

Réagissez en direct


Écoutez la radio en direct sur le net




Grille des programmes de Radio Laser 2015-2016


Top 50 PLAYLIST RADIO LASER


Et nous, liserons


A la Cantorad


Devenez bénévole


Inscription à la newsletter


Le mois de L'économie Sociale et Solidaire en Bretagne