Radio Laser, l'information locale sur Rennes et les Vallons de Vilaine
Twitter
Facebook
Rss


PhiPhiRock - 8 février 2016

Lundi 8 Février 2016


La playlist du soir !!

phiphirock___8_fevrier_2016.mp3 PhiPhiRock - 8 février 2016.mp3  (54.93 Mo)


856 ème émission Lundi 8 février 2016
PhiPhiRock 21

Partie 1

Pink Floyd
Keep talking
Pink Floyd Another Brick in the wall
Pink Floyd Money

Rubrique Sortie ____________________

Universo a terra PFM
La buona novella

Yes In a world of our own
Yes Subway walls

Partie 2

Moriarty
Matty Groves

Moriarty Little Sadie
Moriarty Moonshiner

Biographie Moriarty

Moriarty
Buffalo Skinners
Moriarty The Dying Crapshooter Blues
Big Blood It's alright

Mama Rosin Sittin' on top of the World

Sortie : RENCONTRES CULTURELLES SEVENADUR

PhiPhiRock - 8 février 2016
Sevenadur, rencontre culturelle bretonne 2016 du 26 février au 6 mars, et en avant première pour les enfants les 17, 18 et 19 février.

Le Cercle Celtique de Rennes va organiser pour la quinzième fois les rencontres culturelles SEVENADUR (« culture » en breton).Plus de trente structures du Pays Rennais vous invitent à la 16e édition des rencontres culturelles Sevenadur du 17 février au 6 mars 2016 !!! les journées spéciales pour les enfants se tiendront les 17, 18 et 19 février. Cet événement est le moment où les acteurs porteurs de cette culture populaire se rassemblent pour proposer une programmation commune, riche et diversifiée autour des cultures bretonnes. Pendant 14 jours découvrez les sous toutes les coutures : soirée cabaret, expositions, ateliers de langue, de musique, de danse, conférences, stages, concerts, spectacles, balades, fest-deiz, fest-noz, jeux, broderie, ... La culture bretonne rime évidemment avec échanges conviviaux avec les autres cultures rennaises ! Aussi cette année, les cultures polonaises et chinoises seront à l'honneur ! Notez bien la journée de clôture à la Halle Martenot le 6 mars prochain avec concert, jeux, danses, crêpes et beaucoup d'autres surprises pour les petits et pour les grands !!

infos réservation 02 99 54 36 45

Biographie : MORIARTY

Moriarty est un groupe de musique franco suisse américain fondé à Paris en 1995.
Quinquet de country, de blues et de rock, la formation portée par la voix de Rosemary Standley s'est fait connaître du grand public en 2007 avec la chanson Jimmy.
Sous leur propre label Air Rythmo officient Rosemary Standley (alias Rosemary Moriarty) au chant, xylophone et kazoo ; Thomas Puéchavy (alias Tom Moriarty)à l'harmonica, Guimbarde ; Arthur B. Gillette (alias Arthur Moriarty) à la guitare, piano, percussions ; Stephan Zimmerli (alias Zim Moriarty) à la contrebasse, guitare ; Charles Carmignac (alias Charles Moriarty) à la dobro, guitare, xylophone. On retrouve Vincent Talpaert et Éric Tafani à la batterie et aux percussions en concert.

1995 : Formation
Au départ de la formation en 1995, le groupe compte huit membres : la chanteuse Charlène Dupuy, le batteur Médéric de Vanssay, et le saxophoniste Davide Woods ont quitté le groupe depuis. Rosemary Standley rejoint la bande en 1999.
Moriarty est constitué d'artistes d'origine française, américaine, suisse et vietnamienne. Les membres, qui ont majoritairement grandi en France, mais nés de parents américains prennent ce nom en référence à « Dean Moriarty », l'un des protagonistes du roman Sur la route de Jack Kerouac.
La bande passe de reprises de standards du blues à des compositions dans un registre rock. Les départs successifs des batteurs et des percussionnistes forcent le groupe, réduit à cinq membres (Rosemary, Arthur, Thomas, Charles et Stephan) à jouer en acoustique.
À la suite d'un spectacle en 2005, le groupe rencontre Jérôme Deschamps et Macha Makeïeff, qui co-produisent par la suite le premier album avec le label Naïve. Au même moment, ils remportent le Prix Paris Jeunes Talents. Le groupe fait un passage remarqué au Printemps de Bourges 2006 sur la scène Pression live puis à nouveau en 2007 sur cette même scène.

2007 : Gee Whiz But This Is a Lonesome Town
Lancé par un premier single Jimmy issu de leur premier album Gee Whiz But This Is a Lonesome Town sorti en octobre 2007, Moriarty connaît alors un succès certain qui lui permet de jouer à La Cigale à guichets fermés et l'album se vend à plus de 50 000 exemplaires en quelques mois, pour finalement être disque d'or un an après sa sortie et atteindre un total de 150 000 exemplaires vendus. Le groupe entame alors une longue tournée française qui passe en avril 2008 par le Printemps de Bourges sur la grande scène du Phénix pour réapparaître à 23h30 une nouvelle fois sur la scène Pression Live qui leur avait permis de se faire connaître. Une tournée qui passe également par la Suisse, le Canada, l’Espagne, l’Allemagne et l’Angleterre.
En 2008, Moriarty était pour la seconde fois au festival Solidays où ils avaient déjà eu l'occasion de jouer trois ans auparavant grâce au prix Paris Jeune Talent. Cette même année ils ont également donné des concerts au festival des Eurockéennes de Belfort, aux Francofolies de La Rochelle, au Montreux Jazz Festival, au Festival international de Benicàssim, ainsi qu'à la Fête de l'Humanité. Ils se sont produits en octobre 2008 dans la salle de l'Olympia, à Paris.
Le groupe puise son inspiration dans la musique traditionnelle irlandaise, la country et le blues, avec des instruments comme la contrebasse, l'harmonica, le kazoo, tout en ajoutant dans ses compositions originales les sons d'une machine à écrire, d'une valise, d'une cloche d'hôtel. Les musiciens jouent autour d'un seul micro sur scène, habitude prise lorsqu'ils faisaient des premières parties de concert, où la qualité du mixage est souvent inégale.
En mars 2008, le groupe enregistre pour une compilation, une reprise du titre Enjoy the Silence de Depeche Mode. Alors en tournée, ils enregistrent leur version successivement dans une chapelle abandonnée en bordure d'une route, puis dans un grenier. C'est cette dernière version qui est retenue. Enregistrée dans l'urgence cette reprise simple et dépouillée séduit et est diffusée le lendemain de son enregistrement sur radio Nova. En 2008, Moriarty fait partie des dix artistes nommés pour le prix Constantin.
Après une tournée française de plus de 150 dates, le quintet franco-américain fait une tournée internationale. Il réalise également une collaboration sur le deuxième disque de la chanteuse franco-anglaise Emily Loizeau et fait partie des artistes invités sur le projet « The Fitzcarraldo Sessions », initié par le groupe Jack The Ripper.
En septembre 2009, le metteur en scène Marc Lainé demande à Moriarty de composer la musique de son spectacle La Nuit un rêve féroce, écrit par Mike Kenny, et joué au Théâtre de Nîmes et au Théâtre du Rond-Point à Paris.

2011 : The Missing Room
En octobre 2010, Moriarty fonde « Air Rytmo » son propre label discographique en choisissant un anagramme de son nom. Air Rytmo présente, en avant première, le second album The Missing Room à l'occasion d'une série de concerts, en mars 2011, au Trianon à Paris et avant sa sortie officielle en avril 2011.
Le disque reçoit un « disque d'or » en France après seulement quelques mois de commercialisation. La tournée se poursuit en Europe, au Canada, au Japon dans l'Océan Indien et en Australie.
La formation se produit en 2012 sur scène dans Memories from « The Missing Room », un spectacle musical conçu et mis en scène par Marc Lainé avec des dessins de Philippe Dupuy au théâtre de la Bastille. Le 8 décembre, ils participent au Festival Africolor de Saint-Denis où ils proposent un spectacle unique, accompagné de Christine Salem, la chanteuse de Salem Tradition.

2015 : Epitaph
En 2015, Moriarty sort l'album Epitaph, présenté comme étant son quatrième, et repart en tournée à travers la France (avec des dates au Dôme de Gascogne à Auch, au Théâtre Jean-Claude Carrière à Montpellier et l'Olympia) et la Suisse (à l'Octogone). Porté par le single “Long Live The (D)evil", l'album présente des compositions du groupe, dans la continuité de Missing Room tournant autour du thème de l'au-delà.
Le 13 novembre 2015, alors que groupe se trouve à Paris, Éric Tafani, le batteur de la formation, présent au Bataclan au moment de l'attaque terroriste revendiquée par l' État islamique, est touché par balle et gravement blessé au bras. En conséquence Moriarty annule ses trois dates parisiennes, puis décide finalement de poursuivre la tournée sans son batteur et opte pour des représentations plus acoustiques en l'absence de celui-ci.

Air Rytmo
En octobre 2010, « afin de se réconcilier avec sa propre lenteur », Moriarty fonde son propre label Air Rytmo en reprenant son nom sous la forme d'une Anagramme.
Les membres du groupe ont confié la gérance de cette SARL à Sébastien Zamora (fondateur de Zamora Productions et manager de Moriarty) qu’ils ont rencontré en 2005 dans le cadre du dispositif d’accompagnement « Paris Jeunes Talents » dont ils furent lauréats cette même année.
Air Rytmo gère les productions phonographiques de Moriarty, ainsi que ses droits éditoriaux et a vocation à développer les multiples productions artistiques des cinq membres de Moriarty.

Discographie
Albums

2005 : The Ghostless Takes 8 titres - autoproduction
2007 : Gee Whiz But This Is a Lonesome Town Naïve Records
2011 : The Missing Room chez Air Rytmo / Believe & L'Autre Distribution
2013 : Moriarty Meets Mama Rosin chez Air Rytmo & L'Autre Distribution
2013 : Fugitives
2015 : Epitaph

Extrait de wikipedia.org





Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 21 Septembre 2017 - 15:40 Rock District du 13 septembre 2017


Recherche

Réagissez en direct


Écoutez la radio en direct sur le net




Grille des programmes de Radio Laser 2015-2016


Top 50 PLAYLIST RADIO LASER


Devenez bénévole


Inscription à la newsletter


L'économie Sociale et Solidaire en Bretagne