Radio Laser, l'information locale sur Rennes et les Vallons de Vilaine
Twitter
Facebook
Rss


Quand les coquillages nous racontent le passé 01/02

Lundi 6 Avril 2015

Les coquillages nous parlent. Si, si ! Et Catherine Dupont les comprend. Cette chercheuse du CNRS parcourt les chantiers archéologiques avec son équipe pour les retrouver et reconstituer le passé et les habitudes de nos ancêtres.


Un chantier très important : celui de Beg Er Vil à côté de Quiberon ©Catherine Dupont/CNRS
Un chantier très important : celui de Beg Er Vil à côté de Quiberon ©Catherine Dupont/CNRS
Des parures, des outils, de la nourriture... Les coquillages et les crustacés ont eu de multiples usages pendant la Préhistoire. La science de leur étude porte un nom : l'archéomalacologie. Une science que Catherine Dupont, chercheuse au CNRS (Centre national de la recherche scientifique), pratique assidûment au sein de son laboratoire, le Centre de recherche en archéologie, archéosciences, histoire de l'université de Rennes 1. Médaillée de bronze du CNRS en 2014, elle parcourt patiemment les sites archéologiques afin de recueillir les coquillages et les données nécessaires à son travail. Dans cette première partie, elle nous présente les conclusions auxquelles son travail lui a permis d'aboutir. Et également les questions en suspens.

dupontpartie1_2.mp3 Dupontpartie1_2.mp3  (4.36 Mo)







Dans la même rubrique :
< >