Radio Laser, l'information locale sur Rennes et les Vallons de Vilaine
Twitter
Facebook
Rss


Venez avec Kat chez Rachid à Brest

Mardi 16 Août 2016

Rachid et Samira tiennent un restaurant de cuisine indo-pakistanaise dans le quartier de Recouvrance à Brest depuis quinze ans. Lieu convivial et populaire, il fait office de cantine ouverte à tous.


Rachid, Samira et leurs filles
Rachid, Samira et leurs filles
Rachid vient de la ville de Gourjat au Pakistan. En 1982, à quatorze ans, il quitte son pays en direction de la France. Arrivé en Espagne avec le visa touriste, il tente de passer la frontière mais se fait reconduire aussitôt. La deuxième tentative, caché dans le coffre d'un camion de livraison, réussit et Rachid se rend à Paris où il travaille ensuite pendant plusieurs années sans papiers, sans aucune fiche de paye ni sécurité sociale. Il apprend la langue sur le tas, en assimilant des mots puis des expressions petit à petit. A 21 ans, il épouse une femme choisie par ses parents, Samira, qui n'a que quatorze ans à l'époque. Mariage arrangé, elle part du Penjab pour rejoindre son nouveau époux à l'étranger, dans un pays qu'elle ne connaît pas. Ensemble, ils montent un projet dont la réalisation leur prendra plusieurs années.
 

0816_gts_mardi_chez_rachid.mp3 0816-gts-mardi-chez_rachid.mp3  (18.28 Mo)



Beignets de légumes préparés par Rachid
Beignets de légumes préparés par Rachid
C'est l'histoire de d'un couple pakistanais, aujourd'hui brestois et naturalisé Français, qui tient depuis quinze ans un petit restaurant dans le quartier de Recouvrance. Le Radjastan, au nom de la région indienne natale des grands-parents de Rachid, est un lieu où chacun est accueilli avec bienveillance et sourire, pour manger un repas, boire un café ou simplement discuter. Certains y vont tous les soirs depuis plusieurs années, d'autres s'y donnent rendez-vous régulier avec des amis, pour découvrir les plats indo-pakistanais, comme les naans au fromage, le poulet tikka, le dal aux lentilles, ou encore pour manger un simple kebab frites. Il y a beaucoup de personnes seules, souvent célibataires, pour qui chez Rachid est devenu un peux leur deuxième chez eux.

Ali met des brochettes de viande dans le tandoor
Ali met des brochettes de viande dans le tandoor
Présence très discrète mais essentielle au caractère de ce lieu, Samira partage son temps entre la comptabilité et la déco du restaurant, son métier d’esthéticienne et les enfants, pendant que Rachid et son employé Ali s'occupent de la cuisine et de l'accueil. Ali est en France depuis seulement trois ans et il apprend encore la langue, avec l'aide des habitués du restaurant, comme Yolande, barmaid à la retraite, ou André, ancien enseignant en électronique. Ici, on partage simplement des moments de complicité autour d'un bon repas. L'hospitalité pakistanaise est au rendez-vous.