Radio Laser - Média citoyen de proximité
.

Facebook
Twitter
Emissions Talk
Emissions Musicales

 

Recherche


2015 : Yves Tanguy et son OutRage visionnaire ?

Samedi 2 Mai 2020


En pleine crise pandémique, nous vous proposons de réécouter cette émission datant d'il y a bientôt cinq ans, dans lequel nous recevions le Bretillien Yves Tanguy pour évoquer son livre OutRage, aux éditions Goater.


C'était le mercredi 24 juin 2015, de 11h à midi, je recevais  Yves TANGUY pour son dernier roman "OutRage" : une épidémie de rage, dans sa forme la plus terrifiante plonge Paris dans l'effroi et le chaos. Isolé dans un CHU en quarantaine, quelques survivants tentent de s'organiser ; parmi eux, Charlie, un jeune garçon et Sarah, son amoureuse, apportent une fraîcheur réconfortante à cette aventure horrifique !!! Un roman de circonstances, même si les jours que nous vivons sont loin des événements terrifiants qu'Yves Tanguy décrit dans ce "thriller pandémique" comme le désigne son éditeur, Jean Marie Goater !

On peut aller faire un tour sur le site des Editions Goater

Notre libraire, Frédéric Leplat nous a présenté ses conseils de lectures estivales !!!!
0430_et_nous_liserons.mp3 2015 : Yves Tanguy et son OutRage visionnaire ?  (39.03 Mo)


Les coups de cœur de Frédéric

L'importun de Aude Le Corff (Stock)
Une nouvelle maison, pleine de charme, qui se révèle inquiétante. L’ancien propriétaire ombrageux qui s’impose. Lorsque
la narratrice emménage avec son mari et ses enfants, elle n’imagine pas que sa vie va étrangement basculer. Quels souvenirs
hantent le vieil homme ? Quelle réparation cherchet-il auprès d’elle ? De quelle mémoire les murs de la maison sont-ils les gardiens ? Aude Le Corff livre un second roman subtil, qui sonde les fragilités de l’âme humaine et s’interroge sur les stigmates
de l’Histoire.

Aide-moi si tu peux de Jérôme Attal
Stéphane Caglia n'est pas un flic comme les autres. Pour échapper à la violence urbaine qui est son quotidien, il se réfugie dans les années 80 – les années de son enfance. Traqué par un tueur à la solde d'une mystérieuse secte, il va devoir enquêter sur la disparition d'une jeune fille, liée à une série de crimes. Tamara, dix-sept ans, postait sur Internet des reprises de chansons des Beatles. Là est peut-être la clé de l'énigme...

La chanson pour Sonny de Ahmed Kalouaz (Rouergue)
Ils ont pour nom Alfred Nakache, Gino Bartali, Abebe Bikila, Helmuth Duckadam ou Sonny Liston. Leurs noms ont été acclamés durant les Jeux olympiques, le Tour de France ou sur les rings de boxe. Ce sont des héros des stades. Certains d'entre eux sont aussi des héros tout court, qui se sont battus pour la liberté ou les droits civiques. C'est ce que nous racontent ces neufs nouvelles, dans lesquelles des adolescents d'aujourd'hui découvrent les deux faces glorieuses de la médaille, la sportive et l'humaine.

La facture de Jonas Karlsson (Actes Sud)
5 700 000 couronnes (à peu près 600 000 euros) : c’est le montant de la facture qu’un beau jour un organisme de recouvrement adresse à un modeste employé. Esseulé depuis la mort de ses parents, négligé par ses amis qui ont charge de famille et mènent carrière, ce célibataire se contente d’une vie aussi paisible qu’insignifiante. Mais voilà que l’Administration a décidé d’une taxe sur… le bonheur. Or, si modeste que soit l’existence de notre homme, des petits riens suffisent à le réjouir et font de lui, pour ce nouvel impôt, un contribuable de choix.
Soupçonnant d’abord un canular ou une arnaque, il doit apprendre à ses dépens que, dans une société régie par l’argent, facturer le bonheur n’est pas illogique. Peut-il faire appel ? Contester l’impôt ? Plaider l’erreur de calcul ? Est-il vraiment heureux au point de devoir une telle somme ?
“Réjouissez-vous, on va vous taxer !” : refrain cala miteux que chantent à tue-tête les gouvernements, bien décidés à ratisser large et à mettre jusqu’aux fauchés à contribution. Mais le héros de cette histoire pleine de sagesse se débat de son mieux, finit par trouver une oreille attentive et, au passage, nous invite à prendre conscience de notre bonne fortune !

Goodbye Berlin de Wolfgang Herrndorf (Le Livre de Poche Jeunesse)
C’est parce que Maik et Tschick sont les seuls à ne pas être invités à l’anniversaire de Tatiana, qu’ils décident de partir en voiture vers la Valachie, plein sud. Le soleil donnera la direction. S’il pleut ? Ils verront bien. Tschick, l’immigré russe, au volant, Maik, le fils de bonne famille, à ses côtés. Ils ont quatorze ans. C’est parti pour un road trip ! Les deux garçons vont plonger dans des situations cocasses, croiser des personnages extravagants, se perdre dans des paysages irréels. Leur bonne humeur indéfectible transforme le voyage en une odyssée joyeuse et burlesque.






Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 28 Octobre 2020 - 10:00 L'escalier à domicile, comment le sécuriser ?