Radio Laser - Média citoyen de proximité
.

Facebook
Twitter
Emissions Talk
Emissions Musicales

 

Recherche


2020, je me souviens...

Lundi 18 Octobre 2021


Ils ne sont pas ceux qui ont essuyé le plus de pertes et pourtant ils sont dans les premières victimes de la Covid-19 : quel regard les jeunes portent-ils sur l'année 2020, et surtout, comment s'en relèvent-ils? Témoignages et retours d'expérience sur le Salon des Expérimentations et Innovations Solidaires 2021, vendredi, à Askoria Rennes.


1015_2020_je_me_souviens.mp3 1015-2020 je me souviens.mp3  (139.2 Mo)


Téléchargez le podcast

Le déroulé

Ce sont d'abord des jeunes empêchés qui sont venus raconter leur histoire avec la Covid-19. Antoine Leroyer n'avait que peu d'expérience d'éducateur de rue lorsque le premier confinement a démarré.
Comment garder le contact avec les jeunes ? Comment repenser le travail social sans contact humain? Des questions auxquelles Dounia Palasse a été confronté elle aussi. Etudiante au sein d'Askoria, la jeune femme a vu son stage annulé à ce moment-là. Mais elle a été confronté lors de ses expériences suivantes à la détresse des personnes suivies par les services sociaux, mais aussi à la souffrance des équipes qui tentent d'aider les gens. Les deux partagent leurs visions.

Elle n'est pas étudiante, mais elle a vu de très près la souffrance, et la voit encore aujourd'hui; Michèle Grenier, art-thérapeute au sein de l'association rennaise Pool d'Art, nous raconte ce qu'elle a vu et ressenti quand elle et ses collègues de l'association ont organisé des séances gratuites d'art-thérapie pour aider les jeunes durant le premier confinement. Elle s'interroge aujourd'hui sur les conséquences au long terme de cette période difficile.

Retour dans le monde étudiant ensuite, avec celles et ceux qui se sont engagés malgré tout : que ce soit dans l'organisation de la vie étudiante, ou dans le développement d'un projet de soutien aux personnes réfugiées, ils ont retroussé leurs manches et continué d'avancer. Lucile Auger et Lauranne Roy pour le projet Each One, et Eric Bernier, président, Thibaud Vidal, trésorier du BDE d'Askoria, démontrent encore aujourd'hui une belle volonté d'avancer.

Ronan Berbin, Baptiste Jounot et Gustave Banctel étaient tous les trois à la croisée des chemins lorsque la crise a frappé : avenir, liens familiaux, confiance en soi, chacun a rebondi, s'est construit dans cette épreuve pour en sortir grandi. Un long chemin qui leur a permis de trouver de la sérénité, ils entament leurs études en 1ère année à Askoria Des parcours qu'ils sont venus nous raconter.

Enfin, Sophie Andréo et Anne Primault sont venus ponctuer cette émission. Les deux co-fondatrices de Z-Lab ont connu un temps d'arrêt : leur association vient en aide aux enfants et ados victimes de phobie scolaire et les accompagne. Un travail de longue haleine stoppé de plein fouet lors du premier confinement.
Aujourd'hui la vie a repris son cours, mais l'association est malheureusement contrainte dans son développement et ne peut répondre à toutes les sollicitations.




 

Florian Le Bars






Recherche





Les derniers Podcasts


Inscription à la newsletter