Radio Laser - Ecoutez la proximité
.

Écoutez la radio en direct sur le net

Facebook
Twitter
Rss





"A LA CANTORAD" 1ère/4 sur LES ANIMAUX: êtres sensibles à respecter; déclaration de l'UNESCO. 04032018

Dimanche 4 Mars 2018

Au siècle des lumières ont été proclamés "les droits de l'homme" et les notions de "liberté, égalité, fraternité". Et l'animal?! Maintenant, la prise de conscience du fait que l'animal est un être sensible, donc méritant le respect, amène à proclamer les obligations et devoirs que nous devons avoir à l'égard des animaux...mais aussi de la nature en général!


Conversations sur l'animal avec notre invité, Luc Florand, vétérinaire
Conversations sur l'animal avec notre invité, Luc Florand, vétérinaire
 Introduction générale:
     Nous vous proposons de consacrer deux mois au thème de l'animal.
     Pourquoi? Parce que de nombreux cas de non respect de la dignité animale existent. Cela mérite d'approfondir notre relation et notre pensée sur l'animal dans notre société occidentale qui a évolué souvent séparée de l'animal, le pensant parfois juste comme "un objet". La prise de conscience d'une réalité tout autre se fait "jour" depuis quelques décennies ou plus (même il y a 2000ans -voir Plutarque-) et les comportements humains vis à vis de l'animal commencent à changer. De plus des lois précisant nos obligations de respect envers les animaux apparaissent. Nous allons donc parler de tout cela pendant deux mois. Pour ce mois de mars notre invité est le docteur vétérinaire Luc Florand. Merci à lui d'échanger avec nous.
Introduction de cette chronique:
Le Big bang: il y a 13,5 milliards d'années (et avant?!), la terre serait apparue il y a 4,5 milliards,la vie 3,5 milliards, avec  les premières bactéries,...puis la vie végétal et animale dans les mers, puis les premiers animaux sont sortis de  l'eau à -440 millions d'années. Les premiers mammifères apparaissent à -230 millions d'années, les premiers hommes à-2,8 millions d'années. Certes l'homme à partir de cette époque a été en contact avec les animaux mais il n'a commencé à les domestiquer ou les côtoyer plus étroitement que bien plus tard. Ainsi la domestication des espèces animales suivantes: bovins, chiens, chat et cheval serait apparue respectivement à - 11000, -15000, -6000 et -5000 ans avant JC. L'homme a appréhendé l'animal différemment selon les époques et selon les cultures. Ainsi, dans la culture indienne la considération pour l'animal (vache, éléphant, chien,  zébu,....) est tout autre que dans notre société occidentale.
Début de chronique:
 Le mot animal, étymologiquement, vient du latin "anima" (âme )et de animal aussi en latin qui signifie être animé,  être doué de vive,...être vivant. Sans se lancer dans des considérations plus approfondies  disons que anima pourrait définir la part immatérielle d'un être vivant...l'animal en aurait-il une?...pourquoi pas, selon certaines cultures!
 De nos jours, dans notre société "moderne" et de par nos connaissances scientifiques (était-ce nécessaire?!), il est , enfin, reconnu
que l'animal est un être vivant SENSIBLE et mérite le respect. C'est le cas pour les animaux ayant un système nerveux central et des récepteurs  à la douleurs, ...Et même si de tels récepteurs ne sont pas présents, le respect doit être présent.   ........
        La suite est sur le podcast ci-dessous. Bonne écoute et n'hésitez pas à nous  signifier vos remarques.
                 A bientôt et prenez soin de vous.
                                                                               Bien à vous.
                                                                                                        Bernard & André
                                                                      
 
 
0304_dimanche_cantorad_01.mp3 0304-dimanche-cantorad-01.mp3  (32.96 Mo)


Bernard SAIAG