Radio Laser - Ecoutez la proximité
.

Écoutez la radio en direct sur le net

Facebook
Twitter
Rss





"A LA CANTORAD": Le Réchauffement climatique, 2/4: les causes naturelles, les responsabilités humaines, les scénarios possibles

Samedi 10 Novembre 2018

Nous continuons à analyser le réchauffement climatique de notre terre. Nous dialoguons avec notre invité météorologiste Jean-Marc Le Gallic de Météo-France Rennes. Nous parlerons aujourd'hui des causes naturelles, des responsabilités humaines et des projections climatiques possibles du futur.


Les études climatologiques et météorologiques ont montré que la planète connait des cycles d’environ 100 000 ans de hausse et de baisses de températures. Ceci est lié à la modification des paramètres orbitaux de la Terre, c’est-à-dire la forme plus ou moins circulaire de son orbite autour du soleil. Nous nous situons actuellement au niveau des 3 plus grands pics de réchauffement passés. Il apparaît que le réchauffement climatique actuel n'est pas du qu'à des causes naturelles car ce réchauffement s’opère à une vitesse jamais vu : le réchauffement observé durant les 30 dernières années s’observait dans le passé plutôt sur 1 500 à 3 000 .années . Actuellement ce réchauffement est 50 à 100 fois plus rapide que dans le passé.Il semble que la cause primaire  soit la modification de l'orbitre terrestre sur 100000ans qui induirait une augmentation de température d'où des modifications de teneurs en CO2 atmosphérique (et pas l'inverse).
Toutefois, les modèles montrent que ces variations d’ensoleillement devraient entraîner des variations de température d’environ 0,5 à 1°C. Or, on constate qu’elles sont beaucoup plus fortes, ce qui laisse supposer que des facteurs amplificateurs existent.
Quand il fait un peu plus chaud, le cycle du carbone et la solubilité de CO2 dans les océans sont modifiés : le dioxyde de carbone est relâché dans l’atmosphère, ce qui augmente la température, avec effet boule de neige (c’est l’inverse quand il fait plus froid).

Vu, comme déjà dit, la rapidité du phénomène , ce n'est pas la modification de l'orbite terrestre qui serait responsable mais  bel et bien le CO2, comme de nombreux autres travaux scientifiques l’ont montré, qui est la cause du réchauffement actuel – de par sa nature même de gaz à effet de serre : il y a plus de gaz à effet de serre (comme nous l’avons analysé 
ici ), il y a donc plus d’effet de serre, il fait donc plus chaud
Ce qui se passe actuellement est sans conteste possible de nature différente de ce qui se passait lors des périodes de glaciations-déglaciations. C’est bien ce qu’on dit quand on attribue le changements actuel à l’homme alors qu’on ne le fait pas sur les temps géologiques (et pour cause…).-synthèse du GIEC- "
l’essentiel de l’accroissement observé de la température moyenne globale depuis le milieu du 20ème siècle est très probablement dû à l’augmentation observée des concentrations des gaz à effet de serre d’origine humaine.” [Météo France]. Un effet de serre naturel, c’est vital (sur /www.mtaterre.fr/dossiers/le-changement-climatique/les-causes-du-changement-climatique

Nous vivons sur Terre comme dans une serre. Notreatmosphère joue le rôle d’une vitre. Les gaz à effet de serre (GES) (le dioxyde de carbone : CO2, le méthane : CH4 et le protoxyde d’azote : N2O), captent et retiennent la chaleur. Grâce à eux, la température de notre Terre est douillette, en moyenne 15 °C. Sans eux, il ferait un froid invivable : - 18 °C !

 Trop de gaz à effet de serre = réchauffement de la planète. Depuis 150 ans environ, la concentration des GES dans notre atmosphère augmente. Entre 1850 et 2012, les émissions annuelles de CO2 issues de la combustion d’énergies fossiles ont été multipliées par 160.
 Selon le GIEC: 
Stabiliser le réchauffement à 1,5 °C exige une neutralité en émissions de CO2 avant le milieu du siècle ; il ne faudra plus émettre dans l’atmosphère plus de CO2
 que ce que nous sommes capables d’en retirer. Cela signifie que la quantité de gaz à effet de serre dans notre atmosphère doit immédiatement diminuer. Sans cela, les bouleversements et le dérèglement climatique seront irréversibles.
Plusieurs scénarios allant du moins inquiétant  au plus à risque sont proposés par les spécialistes. Il semble que, de toute façon, nous nous orientons vers des changements climatiques 
qui ne pourrons que modifier nos modes de vie ainsi que ceux de la faune  et de la flore en général. Ainsi, il est remarquable que certaines  floraisons surviennent plus tôt et que les vendanges se font plus tôt. Ainsi, il sera envisageable de planter des cépages de sauvignon ...ou de bordeaux ...en Bretagne ( ça commence d'ailleurs)!
  La semaine prochaine nous parlerons surtout des conséquences d'un réchauffement important sur la santé mais aussi sur les populations humaines et animales et végétales...
  
 Ecoutez notre podcast ci-dessous et n'hésitez pas à vous exprimer sur le sujet .
              Bien à vous toutes et tous.
                                                               Bernard et André

NB: - Nous vous invitons à consulter le  site : /www.les-crises.fr/climat-8-analyse-rechauffement/
           et le site: meteofrance.fr
      - Ecouter le podcast d'octobre: paix, respect , santé, vie

 
 

 

1110_cantorad_dimanche.mp3 Réchauffement climatique 02  (28.25 Mo)

"A LA CANTORAD": Le Réchauffement climatique, 2/4: les causes naturelles, les responsabilités humaines, les scénarios possibles

Bernard SAIAG




Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 16 Novembre 2018 - 09:30 Olli & the Bollywood Orchestra à Pont Péan ce soir !