Radio Laser, l'information locale sur Rennes et les Vallons de Vilaine
Twitter
Facebook
Rss


« A LA CANTORAD » Quelle Société Souhaiteriez-vous ? - Election d'un Président : Primaires ou pas ? Suspicion vis à vis de certains élus? (2/4)

Mercredi 8 Février 2017

Dans cette deuxième chronique, Bernard et André définissent quelques mots clé puis continuent à développer les différentes approches possibles utilisables pour désigner un candidat à la présidence et/ou d'autres candidats représentatifs de toutes les tranches d'une société. Puis ils commencent à analyser les méthodologies de désignation de candidats développées dans d'autres pays.


André et Bernard
André et Bernard
   Après avoir défini quelques mots essentiels, nous reprendrons notre analyse de la démarche proposée par certains: le tirage au sort.
 -  Tout d'abord, parlons "démocratie". Rappelons que démocratie vient de demos=peuple et Kratos= pouvoir, autorité.
Une véritable démocratie est donc un "système" politique  contrôlé strictement par le peuple sans distinction de richesse, de naissance, de capacités intellectuelles, de croyances, c'est à dire avec un principe d'égalité absolue entre les membres du peuple. Nous pouvons constater que, le plus souvent, de nos jours, les démocraties sont indirectes et dites représentatives.
En effet, ce sont des représentants du peuple qui sont désignés par une méthodologie particulière: l'élection au suffrage  universel (qui peut-être, selon les états, direct ou indirect).
En plus de ce principe d'une représentativité "fidèle" (c.a.d?) du peuple pour permettre la gestion optimale d'un état.
 Il convient d'ajouter d'en ajouter d'autres: la liberté individuelle, la liberté d'expression, l'existence d'une constitution (pour se référer à un texte faisant consensus) et d'une juridiction (pour statuer sur des dysfonctionnements), la règle de la majorité, la pluralités des partis politiques, l'indépendance de la justice, la séparation des pouvoirs, une périodicité  "équilibrée"  pour  élire les représentants du peuple ou demander leurs avis (référendum).
 - Concernant la citoyenneté, étymologiquement le mot vient du latin citis =celui qui a droit de cité, c'est à dire , le citoyen.
   Donc, la citoyenneté est la qualité de citoyen et permet d'être reconnu comme membre d'une société et de participer à la vie politique. Le fait d'être citoyen donne le devoir de participer à la vie civique de la société et ainsi de prendre part à l'élection de représentants du peuple ou d'être candidat. 
Pour ce qui concerne le mot Président (origine grecque et latine) . C'est une personne désignée ou plutôt élue pour diriger, un groupe de travail, une séance, un congrès, une association, une communauté, une république, un état. Les pouvoirs des présidents en tant que chefs d'état varient d'un pays à un autre: de très importants aux USA à strictement symboliques en Allemagne par exemple.
Citation: "Tant qu'il y aura des dictatures, je n'aurai pas le coeur à critiquer une démocratie"
 - Jean Rostand, Inquiétude d'un biologiste, 1967-

Références:
   . pour info: http://www.toupie.org
   . Yves Michaud: Citoyenneté et loyauté (Ed Erko): Crise de démocratie? crise d'identité? Crise de civisme et de citoyenneté?
        Crise de...?
  . Marie Gaille: Le citoyen ( collection corpus Flammarion), 1998
  . Jean-Jacques Rousseau: Contrat social (chapitre 6, "du pacte social")
 . Bernard Lescot: instruction civique (Castello), 1996.
 .pour info: http:// www.primairecitoyenne .org 
0208_a_la_cantorad02.mp3 0208-A la Cantorad02.mp3  (24.37 Mo)


Bernard SAIAG




Recherche

Réagissez en direct


Écoutez la radio en direct sur le net



Grille des programmes de Radio Laser 2015-2016



Et nous, liserons


A la Cantorad


Devenez bénévole


Inscription à la newsletter

Les derniers Podcasts