Radio Laser - Média citoyen de proximité
.

Facebook
Twitter
Emissions Talk
Emissions Musicales

 

Recherche


A travers les questions des petits-enfants, les parents apprennent de leurs parents

Lundi 7 Mars 2022


Hier, c’était la fête des grand-mères. Pour l’occasion, Arno partage avec nous un joli petit texte en leur honneur.


s2_ep_81__a_travers_les_questions_des_petits_enfants,_les_parents_apprennent_de_leurs_parents___chronique_du_07_03_2022.mp3 S2 EP 81– A travers les questions des petits-enfants, les parents apprennent de leurs parents – Chronique du 07_03_2022.mp3  (2.67 Mo)


A travers les questions des petits-enfants, les parents apprennent de leurs parents


On se promenait dans la cour. On courrait après les poules. Mamie leur donnait du grain. Elle nous en donnait aussi, mais pas de la même manière.
Elle, c’était du grain à moudre qu’elle nous donnait, de quoi alimenter nos petits moulins. Elle avait tant d’anecdotes, de souvenirs, de comparaisons…
Mamie, elle avait vécu tant de choses qu’elle semblait plus savante encore que sa grande bibliothèque. En effet, une vie à amasser les bouquins, ça remplit les étagères.
Alors, ce qu’on aimait beaucoup, c’était quand elle nous racontait le passé. Parfois, nos parents aussi étaient avec nous. C’était leur maman. Or, quand nos parents parlent, on n’écoute pas les mêmes choses. On ne s’intéresse pas de la même manière.
C’est ainsi qu’eux aussi apprenaient d’elle et de son savoir. A travers les questions des petits-enfants, les parents apprennent de leurs parents.
C’est une nouvelle étape de la transmission familiale qui s’opère quand on devient grand-mère. Les grands sont grands et ont appris à écouter les vieux.
Quand on est enfant, on court après les poules comme après la connaissance. Les grains qu’on leur donne, ce sont tous ces souvenirs qui alimentent le savoir.
Sans passé, il est très dur de comprendre l’avenir. Or, quand on vit dans le passé, on ne peut plus s’intéresser à l’avenir.
Les petits enfants, c’est un peu un lien qui entretient ce rapport à l’avenir pour les personnes plus âgées.
Une mamie, ce n’est pas une personne âgée. C’est une personne plus âgée. Sa peau est ridée, son esprit est rempli et son cœur est tendre.
Il est aussi tendre que le regard qu’elle pose sur ses petits-enfants. C’est une figure maternelle qui peut se permettre de ne pas être dure. C’est une figure intellectuelle. C’est une figure affective.
C’est une figure qu’on n’oubliera pas car sa figure se voit sur notre visage, au travers des traits qu’elle nous transmet, qu’ils soient physiques ou psychologiques.
Bonne fête mamie.
 
 

Les réseaux sociaux d'Arno Labo


Laurent Montovert






Recherche








Inscription à la newsletter