Radio Laser - Média citoyen de proximité
.

Facebook
Twitter
Emissions Talk
Emissions Musicales

 

Recherche


AlaCanto- SPECIALE COVID-19 (suite): PLAN de déconfinement ou "l'art" de "faire des choix fondés sur des incertitudes" !!!

Samedi 2 Mai 2020


Dans cette énième chronique "Spécial Covid-19", nous passons en revue les décisions du gouvernement relatives au plan de déconfinement censé débuter le lundi 11 mai prochain. Puis nous évoquerons quelques aspects d'actualité notamment sur le traçage et la recherche. Ensuite, nous parlerons d'une certaine inquiétude de beaucoup de français . Pour finir nous parlerons théorie de "l'effondrement et collapsologie ...en concluant sur de l'espoir pour l'après de cette pandémie (BS)


LE ROUGE...ET LE NOIR...mais aussi L'ORANGE. Voici deux cartes de La France à déconfiner!!! Que deviendra l'orange???
LE ROUGE...ET LE NOIR...mais aussi L'ORANGE. Voici deux cartes de La France à déconfiner!!! Que deviendra l'orange???

Cliquez sur le lien  à la fin du texte pour accéder à  toutes les chroniques de A la Cantorad
NB : Le titre de cette chronique emprunte, en partie, ce qu'a dit le premier ministre français le 19 avril 2020 : « Nous devons faire des choix fondés sur des incertitudes... ». C'est quelque part l'aveu d'une grande difficulté à faire des choix face à l'inconnu. C'est la condition humaine parfois et aussi celle du politique. Certes les scientifiques peuvent être conseillers mais eux aussi sont face à cet inconnu malgré leur « recherche » : la vérité n'est elle pas sans cesse à découvrir...et au final, le politique se doit de décider..(Ref Max Weber, Le savant et le Politique). Alors le gouvernement hésite : une carte de France ROUGE et VERT le 30 avril puis ROUGE VERT ORANGE le lendemain...puis l'Orange pourra devenir rouge ou vert (ainsi le 1er mai puis le 02 mai)! On comprend que tout cela puisse être générateur d'angoisse chez nos concitoyens ! Alors nous, nous n'hésitons pas : ce sera BLEU BLANC (pas noir!) ROUGE dans le texte !!!

VERTROUGE et... ORANGE ???!!!...Déconfinement le ONZE mai,... oui mais!!!
Ci-dessous, le plan de l'article de présentation de cette chronique..
  C'était le 1er mai hier: fête du muguet et fête du travail...Bonnes fêtes à toutes et tous ...s'adapter, c'est aussi dire cela!
  Continuons à être  résilients avec détermination, responsabilité individuelle et ESPERANCE: la  perspective du déconfinement approche (11 mai) parallèlement à une diminution régulière des admissions dans les services de réanimation et un confinement jusqu'ici respecté.
 SOMMAIRE 
A)  Analyse du plan de déconfinement :  1) sa logique ; 2) Les grands axes du plan ; 3) L'école ; 4) Vie économique, commerce, entreprises ; 5)  transports ;6) vie sociale
  B) Réflexions sur le traçage
  C) Commentaire sur la carte tricolore de la France: (les critères:   )
   surprise : l'orange
   des erreurs: le Lot, La Haute Corse...en Rouge!!!.... La Direction Générale de la Santé a revu cela en 24heures

  D)Le point sur la recherche
   E) Anxiété, pessimisme, angoisse et Collapsologie
   FConclusions

NB : Certains développements seront publiés ultérieurement (#)
TEXTE
A) Analyse du plan de déconfinement proposé par le gouvernement:
La logique est basée sur le principe de progressivité. C'est-à-dire que le déconfinement ne devra se faire qu'avec une levée lente du confinement et à « géométrie variable ». Ce déconfinement prendrait en effet en compte des paramètres variés : lieu d'apparition de la pandémie en France, capacités d'accueil en réanimation, importance de la dissémination du virus dans un territoire donné, taux de contamination ( le R°), population fragile, résultats de la recherche (prévention-vaccin, curatif-médicaments), moyens de détection ( tests PCR et sérologiques), les moyens de protection en quantité et qualité (masques, gants), le niveau de respect par la population des gestes et habitudes « barrière» (respect de la distance minimale d'1m50, absence de serrage de main et d'embrassade, lavage des mains et utilisation de gel hydroalcoolisé, …) .
Ainsi les conditions pour que le déconfinement commence correctement : assez de masques à partir du 11 mai ; 700000 tests PCR/semaine à partir du 11 mai ; être capable de tester toute personne symptomatique et l'isoler ; de même pour toute personne l'ayant côtoyée ; être capable d'engager un débat sur le traçage (le tracking). Il s'agit d'appliquer au mieux la triade : protéger, tester, isoler. Dans un souci de progressivité prudente, il est proposé une première étape allant du 11 mai au 02 juin et qu'à partir du 02 juin soit décidée la suite...

Analyse critique des grandes lignes de ce plan: il y a beaucoup d'incertitudes et c'est une sorte de pari que de vouloir déconfiner dès le 11 mai bien que l'on puisse comprendre les mobiles : psychologiques, sociaux, économiques... L'exemple suédois pose cependant le problème (peut -être,) de la pertinence ou non, du confinement : ils ont choisi le pari de l'immunité collective.. En effet, malgré une forte mortalité dans les maisons de retraite (aussi dans les populations immigrées) et sans confinement strict, le pays semble dans la moyenne de ses voisins européens en matière de décès liés au virus (avec une moyenne d'âge des personnes décédées de 81 ans) Ont-ils fait le bon choix ?
En fonction des modèles prédictifs et des données qui les alimentent, les stratégies s'avèrent plus ou moins efficaces sur le papier. Johan Norberg ( article sur le site libertarien Reason.com  avril 2020, Slate.fr 22 avril 2020) propose un  « modèle publié par Harvard  qui avance qu' » empêcher la propagation du virus maintenant (avec le confinement) provoquera forcément un pic plus élevé plus tard », et davantage de morts qu'une politique à la suédoise de mesures de distanciations sociales volontaires où la maladie circule au sein de la population et crée une immunité de groupe –une option qui fait débat–  protégeant les plus vulnérables. » En fait, il semble trop tôt pour déduire si la stratégie à la suédoise est la plus efficace. Et il n'existe pas de données permettant de prédire que la Suède s'en sortirait mieux que les pays ayant imposé un confinement, paralysant de fait ces pays ce qui n'est pas le cas dans le modèle sans confinement.
Nous allons voir, dans les détails de ce plan que, bien des inconnus existent.Que le politique fasse des choix est bien difficile tant les inconnues scientifiques, sociologiques, psychologiques et économiques sont importantes !
Nous allons voir les détails de ce plan concernant : l'école ; la vie économique et les entreprises ; les transports ; la vie sociale

1) L'école : le 11 mai, rentrée des écoles maternelles et primaires ; le 18 mai, rentrée des collèges ; fin mai éventuelle rentrée des lycées ; masques obligatoires pour les collégiens
Analyse critique : beaucoup de parents ne souhaitent pas amener leurs enfants à l'école (rappelons qu'amener des enfants à l'école n'est pas obligatoire, ce qui est obligatoire c'est l'enseignement scolaire qui peut bien être fait en dehors de l'école dans la mesure où le programme est respecté). De même certains maires refusent d'ouvrir les écoles de leur ville arguant d'une incapacité à pouvoir faire respecter les gestes et comportements barrière. Rappelons que dans certains pays (Italie) l'année scolaire est terminée et la rentrée se fera en septembre. Alors, Pourquoi ?
On pourrait très bien prévoir un accueil des enfants dans le cadre de sorte de centres aérés et en sollicitant aux côtés des enseignants, divers personnels du milieu éducatif ( travailleurs sociaux, animateurs, surveillants, éducateurs sportifs etc). Il paraît, en effet maintenant trop tard pour remettre les enfants à l'apprentissage scolaire...tout au moins pourrions nous apporter aux élèves l'aspect social et le plaisir de se retrouver.
Mais, il demeure qu'il ne faut pas faire cela aux dépends de la santé des enfants et des adultes...et , sur ce point persistent des inconnues !!!
C'est ainsi que se pose le problème de la capacité des enfants à propager le coronavirus entre eux et les adultes, leurs parents en revenant au domicile familial. Certes, certains pédiatres, médecins et scientifiques affirment qu'il n'y a rien à craindre en s'appuyant sur certaines études. Seulement, voilà, d'autres études diraient l'inverse ! D'où une incertitude certaine. N'eut-il pas été plus prudent de reporter la rentrée au mois de septembre en se focalisant sur le télé enseignement, la garde de certains enfants, le contrôle continu pour valider l'année, l'organisation et le passage des examens et concours avec le maximum de sécurité ?
2) La vie économique (les commerces, les entreprises) : maintenir le télétravail ; sinon encourager les horaires décalés ; réouverture des commerces et des marchés ; sauf des cafés/restaurants (sera revu le 02juin)
Analyse critique
On comprend bien la nécessité de « remettre les français au travail » pour diminuer les événements négatifs économiques et sociaux annoncés ou probables : la chute du PIB, l'augmentation de la dette de la France, le chômage, les faillites d'entreprises, 200000 nouveaux chômeurs recensés , etc. Cependant , il est impératif que ce ne soit pas au dépen de la santé des français.
Brièvement, citons quelques données impactées par cette pandémie au Covid-19 : diminution de l'activité économique de 40%, baisse de la consommation des ménages de 40%, trois points du PIB annuel en moins (60milliardsd'€/mois de confinement), perturbation du marché de l'immobilier. Par ailleurs, le recours au chômage partiel qui concernerait près de six millions de travailleurs (autour de 22% de l'emploi salarié) devrait coûter 13millards par mois à l'état.
Ce dernier aspect étant une bonne chose car en indemnisant chaque mois les salariés à hauteur de 85% de leur salaire, l'état a certes évité un bond énorme du chômage mais il faudra éviter à la reprise du travail un bond des chiffres de chômage non seulement en s'assurant que les salariés continueront à être rémunérés mais aussi qu'ils travailleront dans des conditions de sécurité pour leur santé ( fourniture de masques, gel hydroalcoolique, conditions de distanciations physiques respectées).
Et cela va de soi, soutenir les entreprises , grandes, moyennes , petites.
Pour ce qui concerne les hôtels, les bars il sera important d'ouvrir en toute sécurité et de ne pas mettre en danger la santé des clients et du personnel. Sinon ; là aussi ça serait un risque de relancer la propagation du virus. Sinon, là aussi, il faudra aider ces commerces.

3)Les transports : port du masque obligatoire dans les transports ; limitation de la circulation dans les départements et entre départements (pas plus de 100km du domicile) ; règle d' un siège/2 occupé ; transports inter-régionaux réduits
Analyse critique (#)

4) La vie sociale : plages fermées ; cérémonies religieuses interdites ; salles de cinéma et de spectacle fermées ; rassemblements limités à dix personnes ; vélo, course, marche autorisés en maintenant une distance de 10 mètres ; pour le sport professionnel : fin de saison (tour de France déplacé de fin août à mi-septembre)
Analyse critique (#)

(#)B) Réflexions sur le traçage

(#)C) Commentaire sur la carte tricolore de la France

(#)D) Le point sur la recherche (sujets à développer)

. Les chiens chercheurs de coronavirus
. Utilisation du plasma de personnes guéries si leur taux d'anticorps est satisfaisant
. Tests PCR et RT-PCR
. Critères de validation des masques
. Fabriquer soi même son gel hydroalcoolique
. Les recherches sur les conséquences mentales et comportementales à caractères pathologiques liées au covid-19
. Les tests sérologiques et leur viabilité, quand seront-ils opérationnels et disponibles ?
. Niveau d'aéroportation du virus (2 mètres ou au delà ?)
. Attention à transmission par VMC ou climatisation ?
. Est-ce que les enfants transmettent moins le virus que les adultes ?
. Le cas 'd'un chat qui aurait été contaminé. Risques de transmission du coronavirus de nos animaux domestiques à l'homme ?
. Le virus vient-il du pangolin et /ou de la chauve-souris ? ( attention, "fake news" disant que sorti d'un laboratoire chinois)
. Les vaccins : en cours
. Les médicaments potentiels : tocilizumab (anti interleukines 1 et 6) , lopinavir et remdesevir (contre Ebola mais pas efficace), dilthiazem (antagoniste calcique), hydroxychloroquine (contre le paludisme), kaletra (anti VIH et interféron bêta).
Noter que l'étude Discovery (remdesevir, kaletra, tocilizumab, hydroxychloroquine ) est toujours en cours ainsi que d'autres études.

(#)E) Anxiété, pessimisme, angoisse et Collapsologie

F) Conclusion :
importance d'une révolution, d'un changement à l'intérieur de nous-même. C'est la condition sine qua non pour changer notre société et éviter d'aller dans le mur ! Il faut dans les temps à venir prendre pleinement conscience de notre responsabilité individuelle et appliquer celle-ci à tout instant dans notre société subissant cette pandémie. ( "La démocratie, c'est la reconnaissance du particulier dans l'universel » , Karl Marx cité par Luc Ferry avec l'approbation de Dany Cohn-Bendit! 03Mai 2020,LCI).            (B.Saïag)

 Ecoutez notre podcast ci-dessous et n'hésitez pas à vous exprimer sur le sujet. 
QUE L'ON SOIT EN CONFINEMENT OU PLUS TARD EN DECONFINEMENT,
NOTRE RESPONSABILITE DE CITOYEN EST D'AGIR EN RESPECTANT LES PRECAUTIONS pour autrui et nous même.
   Ainsi nous protégerons notre société humaine. Prenons soin les uns des autres, gardons plus que jamais le lien avec autrui.
                 VALETE
.
              Bien à vous toutes et tous....                                  Bernard, André et Gilles

0430_a_la_cantorad.mp3 A la Cantorad - Emission 2 mai 2020  (34.78 Mo)


Envie de retrouver les épisodes précédents ?


Bernard SAIAG




Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 25 Septembre 2020 - 12:44 Courir pour le Téléthon avec l'AFTEC de Rennes