Radio Laser - Ecoutez la proximité
.

Écoutez la radio en direct sur le net

Facebook
Twitter
Rss





Angélique Villeneuve est l'invitée de ce "Et nous, liserons" spécial diffusé dans le cadre du Centenaire de la Grande Guerre.

Mardi 20 Novembre 2018

La Première Guerre Mondiale est à la source d'une production littéraire considérable. C'est "Les fleurs d'hiver", le roman d'Angélique Villeneuve paru en 2014, aux éditions Phébus, que nous avons choisi pour évoquer cette période terrible de notre Histoire


Nous sommes en octobre 1918. Le soldat Toussaint Caillet rentre à la maison. Il ne revient pas du front, mais de l'hôpital du Val-de-Grâce où il a été soigné pour une blessure à la face. A la maison, l'attendent son épouse, Jeanne et sa fille Léonie. Tout le roman d'Angélique Villeneuve est le récit de ces retrouvailles difficiles entre un homme, muré dans son silence, refusant de dévoiler son visage et Jeanne, une femme toute de force et de tendresse. Dans ce roman, plein de poésie, Angélique nous emmène dans l'intimité de ces femmes courageuses et solidaires qui assument leurs responsabilités ainsi que dans la violence de la guerre, par l'évocation de ces mutilés de la face, ces "Gueules cassées", et des soins douloureux qui leur sont infligés.
En fin d'émission, Sophie parle avec Angélique de ses deux nouveaux albums consacrés à la jeunesse, Le grand poulpe et Paisible, tous les deux parus en 2018 chez Sarbacane.
felix_angelique_villeneuve.mp3 felix-angelique villeneuve.mp3  (46.26 Mo)