Radio Laser - Média citoyen de proximité
.

Facebook
Twitter
Emissions Talk
Emissions Musicales

 

Recherche


C’est peut-être ça aussi la liberté, le fait de parvenir à se couper de tout pour s’isoler dans un royaume de songe dont on est le seul roi quand dehors il fait froid

Mercredi 23 Mars 2022


Pour cette 93ème chronique, Arno nous livre un joli texte et une invitation à entretenir les pouvoirs de son imagination !


s2_ep_93___c_est_peut_etre_ca_aussi_la_liberte,_le_fait_de_parvenir_a_se_couper_de_tout_pour_s_isoler_dans_un_royaume_de_songe_dont_on_est_le_seul_roi_quand_dehors_il_fait_froid___chronique_du_23_03_2022.mp3 S2 EP 93 – C’est peut-être ça aussi la liberté, le fait de parvenir à se couper de tout pour s’isoler dans un royaume de songe dont on est le seul roi quand dehors il fait froid – Chronique du 23_03_2022.mp3  (2.3 Mo)




Faut-il être bête pour se laisser porter au gré du vent, au gré des saisons et des sentiments. Je voulais être comme une plume, avoir le cœur léger.
J’en ai oublié qu’il y avait un poids qui me tenait sottement aux réalités prosaïques. Je m’étais cru dans un poème.
Je pensais pouvoir m’émanciper de ce qui faisait pourtant de moi un homme, un être humain.
J’avais oublié le poids de la liberté qui accompagne chacun de mes choix. J’avais oublié que choisir c’est trancher et assumer.
On est idiot parfois. Pourtant, ça fait du bien. C’est si plaisant d’oublier le fil qui nous relie aux autres et au monde.
C’est peut-être ça aussi la liberté, d’une certaine manière tout du moins. Le fait de parvenir à se couper de tout pour s’isoler dans un royaume de songe dont on est le seul roi.
Le problème, c’est qu’on peut parfois se perdre dans ces lieux de méditations et oublier tout ce qui fait la société.
Alors, on se promène dans des contrées où le soleil brille et où la pluie ne sert qu’à verdir les prairies et les faire fleurir.
On se balade et on s’endort sous un grand arbre tandis que le ciel se couche en vous drapant dans une tiédeur réconfortante.
C’est dans ces moments que j’aime avoir de l’imagination. Il fait si bon à l’intérieur de mon esprit…
Car voyez-vous, dehors la pluie est glaciale et le monde se déchire. La planète pleure et les hommes crient. L’amour n’est qu’une illusion chimique destinée à reproduire une espèce qui a inventé le bien pour s’excuser du mal.
C’est pour cela que je ferme les yeux et que, parfois, je me dis que je suis mieux en moi, à l’abris de tout ça…
 
 

Les réseaux sociaux d'Arno Labo


Laurent Montovert






Recherche








Inscription à la newsletter