Radio Laser - Média citoyen de proximité
.

Facebook
Twitter
Emissions Talk
Emissions Musicales

 

Recherche


Chronique Confinée 40 – Le Lutin Gobyahourt

Jeudi 24 Décembre 2020


Savez-vous d’où vient la tradition consistant à gober des flans ? Eh bien, vous allez le découvrir avec l’histoire du huitième lutin de Noël : Gobeyahourt !


Téléchargez la chronique
chronique_confinee_40___le_lutin_gobyahourt___arno_labo___diffusion_le_21_12_2020.mp3 Chronique Confinée 40 – Le Lutin Gobyahourt - Arno Labo - Diffusion le 21_12_2020.mp3  (2.96 Mo)


Chronique Confinée 40 – Le Lutin Gobyahourt

Jour 8 Gobeyahourt 
Le huitième jour, la petite fée interdit à son lutin de pénétrer dans la maison d’un humain ! Gobeyahourt qui était prudent parvint à convaincre la fée de le transporter chez les hommes, à condition qu’il n’en rencontre aucun.
Il se rappelait bien des histoires de supermarché et, comme il aimait bien les yahourts, il demanda des conseils à ses amis Harcèlemoutons et Ravineur pour savoir comment éviter les gardiens.
Ces derniers lui indiquèrent le chemin du bon rayon et lui donnèrent quelques petits conseils avisés. Hop, une fois arrivé, en deux coups de cuillère à pot, il arriva dans le rayon où se trouvait les yahourts.
C’était pour lui un paradis. Les néons illuminaient telles les lumières divines des centaines de produits laitiers. Il y avait de tous les gouts et de toute sortes. Des crèmes, des fruités, des pots par milliers.
Gobeyahourt en chipa autant qu’il le put et les emporta dans un petit coin à l’abri des regards. Il en mangea de toute sorte et de toutes les formes. Soudain, il tomba sur un paquet contenant une sorte de flan caramélisé.
Il les défit et les aligna les uns à la suite des autres. Une bonne douzaine se tenaient, là, devant lui. Le regard pétillant, il était prêt à relever le défi qu’il s’était lancé : les gober tous sans reprendre sa respiration !
Tous les lutins l’observaient depuis leur contré. Allait-il réussir ? Eh bien… Il faut dire qu’il portait bien son nom car, l’un après l’autre, il les avala tous sans exception ! Gobeyahourt avait sur rester discret et concentré, tel le héros du rayon réfrigéré !
Une fois rassasier, il fallut le ramener avant qu’il ne se fasse repérer. Il laissa tous les pots vides. Évidemment, le lendemain, le gardien fut accusé. Il ne sut pas quoi répondre. Il porta donc le chapeau tandis que les lutins rigolaient bien de leur côté.
 
 

Les réseaux sociaux d'Arno Labo


Laurent Montovert