Radio Laser - Média citoyen de proximité
.

Facebook
Twitter
Emissions Talk
Emissions Musicales

 

Recherche


Chronique Confinée 41 – Le Lutin Chipesaucisse

Vendredi 25 Décembre 2020


Le neuvième jour, la petite fée envoie sur Terre Chipesaucisse, et lui interdit bien de croiser des humains afin d’éviter que le secret des contes ne soit en danger… Voyons s’il va y arriver.


Téléchargez la chronique
chronique_confinee_41___le_lutin_chipesaucisse___arno_labo___diffusion_le_22_12_2020.mp3 Chronique Confinée 41 – Le Lutin Chipesaucisse - Arno Labo - Diffusion le 22_12_2020.mp3  (2.96 Mo)


Chronique Confinée 41 – Le Lutin Chipesaucisse

Jour 9 Chipesaucisse 
Le neuvième jour, ce fut au tour de Chipesaucisse de se lancer dans l’aventure. Chipesaussice n’était pas le plus malin des lutins. Il lui arrivait souvent de se faire avoir par ses copains.
Une fois envoyé chez les humains. Il ne voulut pas prendre de risque et retourna dans un supermarché. Il se promena toute la nuit durant et, au milieu de son expédition, il eut un petit creux.
Il fallait bien qu’il grignote et s’arrêta donc dans le rayon apéro. Il était venu chercher quelques chips et quelques saucisses de type « snack ». Or, dans ce rayon, il y avait aussi des bouteilles.
Il y avait plus de bouteilles qu’il n’en avait jamais vu. Or, vous devinez la suite. N’écoutant que son courage, ou son alcoolisme latent, il bu une lampée d’une première, puis une seconde, etc…
Une fois qu’il eut bien bu, il reprit son chemin. Ou plutôt, il tenta de reprendre son chemin car… il faut l’avouer, les lutins supportent mal les boissons alcoolisées et, de fait, il était complètement beurré.
Criant, chantant et surtout, titubant, le pauvre petit se mit à vomir ses tripes au milieu du rayon charcuterie. C’est là que son périple s’acheva. Des gerbes d’arc-en-ciel sortaient de sa bouche et s’étalait entre les côtelettes d’agneau et les steaks.
La fée était désespérée. Quelle honte… Elle le ramena comme elle le pu. Le pauvre avait mal supporté le voyage et, de fait, il continuait de se vider tandis qu’il était arrivé au royaume des contes.
Bien sûr, ses amis étaient morts de rire. La petite fée l’était moins elle… Bien oui, à votre avis, qui serait chargé de tout nettoyer ?
 

Les réseaux sociaux d'Arno Labo


Laurent Montovert