Radio Laser - Média citoyen de proximité
.

Facebook
Twitter
Emissions Talk
Emissions Musicales

 

Recherche


Chronique de l’absurdité quotidienne 102

Dimanche 21 Mars 2021




Téléchargez la chronique
chronique__102_.mp3 Chronique 102 .mp3  (3.11 Mo)



Chronique :
Se fixer un objectif c’est bien. Les atteindre, c’est super. Les dépasser, c’est extraordinaire. Nous serons d’accord sur ce point.
Cependant, un objectif c’est quoi ? Non, on n’parle pas d’appareil photo. Néanmoins, on peut rebondir là-dessus comme sur un trampoline pour évoquer l’idée d’une focale.
Oui, l’objectif est une chose que l’on vise. Généralement, elle se situe loin devant. C’est pratique car ça nous laisse une certaine marge de progrès.
De ce fait, on progresse ou on tend vers un objectif situé devant soi. C’est un genre de carotte qui fait avancer.
J’ai toujours préféré la carotte au bâton, bien que les deux vont parfois de pair. Eh oui, on a parfois besoin d’un petit coup de pied au cul pour se pousser vers l’alléchante carotte.
De plus, la carotte peut être attachée au bâton qui la tient devant nous. Ce duo nous fait marcher et avancer. Mais, parviendra-t-on à attraper la carotte en fin de course ?
C’est là tout le problème. En effet, l’objectif est souvent un idéal et en tant que tel, par définition il est parfait et ne peut être atteint.
L’idéal est l’équivalent de la perfection, d’où la théorie des idées de Platon – Idées qu’il situe ailleurs que dans le monde sensible. On ne peut atteindre que des ersatz.
Cependant, cela ne doit pas nous empêcher de tenter d’approcher le plus possible de cette idée, de cet objectif. Car, en fin, on arrive loin et toujours plus loin.
Et comme pour la photo, plus l’objectif est grand, plus loin on peut viser.
 


 
 

Les réseaux sociaux d'Arno Labo


Laurent Montovert





Dans la même rubrique :
< >