Radio Laser - Média citoyen de proximité
.

Facebook
Twitter
Emissions Talk
Emissions Musicales

 

Recherche


Chronique de l’absurdité quotidienne, les bottes de 7 lieux métaphysiques

Vendredi 15 Janvier 2021


On se lance à la poursuite de l’histoire des bottes de 7 lieux ce vendredi avec Arno Labo ! Et… Vous risquez d’être surpris !


chronique_56.mp3 Chronique 56.mp3  (2.93 Mo)

📲 Téléchargez la chronique

Chronique de l’absurdité quotidienne, les bottes de 7 lieux métaphysiques


Les bottes de 7 lieux métaphysiques
Il faut que je vous rapporte l’histoire d’un aventurier un peu étrange qui, lors d’une retraite spirituelle dans un monastère bouddhiste, a vécu une aventure fantastique !
Ne connaissant pas le langage local, il put aisément respecter son devoir de silence. Cependant, sa droiture et son implication dans les méditations fut vite remarquée et valorisée.
En effet, après quelques mois, il fut convoqué par le moine supérieur qui lui confia des bottes pour le féliciter de ses progrès et de son intégration infaillible aux règles pourtant si dures et si exigeantes.
En chaussant ces bottes, l’homme fut alors plongé dans un monde fantastique où il communiqua avec les esprits du monde. Ce monde se divisait en 7 parties différentes.
Chacune correspondait à une partie de l’être et de l’existence. La première était celle du lien entre l’âme et le corps, menant enfin à Autrui et l’emphase au monde. Celles-ci étant atteintes, s’ouvraient alors celles comprenant la paix puis de l’amour. Enfin, le monde de la question était accessible, permettant d’entrouvrir celui de la vérité.
L’homme parcouru ce cheminement mental durant des années, sans faire un pas. Bien après, revenu en sage dans son pays, il raconta cela à ses enfants qui lui demandèrent naïvement :
« Ces bottes seraient-elles les véritables de 7 lieux ? » La naïveté a parfois plus de pertinence qu’on ne le pense.
En effet… Et si les 7 lieux du conte bien connu n’avaient jamais été des lieux physiques mais plutôt des lieux métaphysiques que nul n’aurait jamais pu visiter autrement que par la pensée ?
 
 

Les réseaux sociaux d'Arno Labo


Laurent Montovert