Radio Laser - Média citoyen de proximité
.

Facebook
Twitter
Emissions Talk
Emissions Musicales

 

Recherche


De la Barbarie à l'identité 02/02

Vendredi 24 Décembre 2021


Je suis "barbare". Je crois intimement que je suis "un modèle accompli d'humanité". Je crois que mes croyances et mes certitudes me placent au-dessus des autres êtres humains. D'ailleurs sont-ils véritablement humains?


Le barbare est celui qui rejette toute définition de l'humanité s'appuyant sur des critère biologiques ou de sciences de l'homme dans une attitude de rejet des progrès de connaissances. Ne prend grâce à ses yeux que sa vision idéologique, qu'il ne sait pas idéologique la croyant empreinte de certitudes irréfutables, et qu'il prend comme seul critère de distinction entre les choses et entre les hommes.

Par le fait le barbare s'éloigne de ce qui fait l'identité de chaque être humain, et ce qui fait l'identité de chacun à l'intérieur d'une Nation ou d'un Etat, ou des deux.

 
barbare_02.mp3 barbare 02.mp3  (3.93 Mo)


L'identité est la réponse à deux question:
Qui suis-je? Que suis-je?
Le qui renvoie à une intériorité, à une intimité, une subjectivité. Le que renvoie à une dimension objective déterminée par un pouvoir extérieur à soi comme la famille, la tribu, les amis, le travail, ... , l'Etat.

Pris en un sens ouvert de base qui nous vient du XVIII ième siècle, l'identité désigne le caractère de ce qui est permanent. Il désigne le fait pour une personne d'être un individu donné au regard d'autre individus et de pouvoir être reconnu comme tel.
Mon identité me permet d'être reconnu comme être au monde et face au monde notamment par le travail, comme être au milieu d'autres et comme être mortel.
On aura reconnu l'"universalité humaine de conditions", chère à Jean-Paul Sartre.
 

De la Barbarie à l'identité 02/02





Dans la même rubrique :
< >