Radio Laser - Média citoyen de proximité
.

Facebook
Twitter
Emissions Talk
Emissions Musicales

 

Recherche


Ecrire, c’est une activité passive où l’esprit s’active en s’apaisant J’écris de la même manière que je danse. Je défoule mon âme sur les rythmes qui la traverse

Mardi 8 Février 2022



chronique_du_08_02_2022.mp3 Chronique du 08_02_2022.mp3  (5.1 Mo)


Ecrire, c’est une activité passive où l’esprit s’active en s’apaisant J’écris de la même manière que je danse. Je défoule mon âme sur les rythmes qui la traverse



Chronique :
C’est une danse frénétique. C’est une gigue qui fait bouger les mots et non les pieds. Pourtant, elle peut parfois donner envie de bouger, de sauter, de vriller.
C’est une valse complexe qui mêlent souvent plus de deux personnages. C’est un ballet qui nettoie l’âme.
C’est un peu ça écrire. En tout cas, ça peut l’être parfois. Certes, ce sont les doigts qui s’activent sur un clavier ou en guidant le crayon sur la feuille.
Toutefois, il y a bien un entrelacement sensuel de l’esprit et du corps qui s’y opère pour faire vibrer le cœur.
Ecrire, c’est idiot. Souvent, ça ne sert pas à grand-chose. Et pourtant, c’est une activité si plaisante, reposante.
C’est une activité passive où l’esprit s’active en s’apaisant. Ainsi, j’agis et je créer une nouvelle chose en créant un nouveau monde par mes mots.
Lorsqu’on n’a pas les mots, on a les yeux pour s’exprimer. Quand on n’a pas de voix, il suffit d’un stylo pour parler.
On n’a pas toujours besoin de style, de trop de vocabulaire, etc. Il suffit parfois de dire les choses. C’est notre manière qui devient notre art.
Alors, je n’aime pas tellement danser lorsqu’il s’agit d’une danse technique. Cependant, j’aime me défouler en produisant des gestes sur le rythme qui me traverse.
J’écris de la même manière. Je défoule mon âme sur les rythmes qui la traverse.
Ainsi, c’est une danse frénétique que j’écris. C’est une gigue qui fait bouger les mots et non plus les pieds. Elle peut toutefois donner à mon âme l’impression de et l’envie de bouger, de sauter, de vriller.
 

Les réseaux sociaux d'Arno Labo


Laurent Montovert






Recherche








Inscription à la newsletter