Radio Laser - Média citoyen de proximité
.

Facebook
Twitter
Emissions Talk
Emissions Musicales

 

Recherche


Education : stop aux jouets pour filles et aux jeux pour garçons !

Mardi 21 Septembre 2021


La saison redémarre et c'est avec joie que nous retrouvons Suzanne Jolys : la formatrice égalité fille-garçon revient aujourd'hui sur un sujet de conflit mais surtout une nouvelle source d'inégalités : les jeux et jouets.



0921_inerview_03_1.mp3 0921-inerview-03.mp3  (7.12 Mo)


Téléchargez le podcast

Expliquer comment des attitudes anodines peuvent conduire à la construction d'inégalités tenaces entre les femmes et les hommes à l'âge adulte : voila l'éclairage apporté par Suzanne Jolys, formatrice égalité fille-garçon sur Radio Laser.

Des voitures pour les garçons, des poupées pour les filles : le propos est caricatural mais l'idée est bel et bien là. Quand les jouets de nos enfants sont genrés, gare aux conséquences !

Suivez Suzette décolle les étiquettes :

Sur Instagram

Le site internet : Suzette-formations.fr

Suzette décolle les étiquettes tous les mardis sur Radio Laser

Retrouvez cette série chaque mardi, à 16h38 et 18h05 sur le 95.9 et à toute heure sur www.radiolaser.fr
 

Episode 1 : Egalité fille-garçon : et si on changeait nos habitudes?

Parents, professionnels de l'éducation et de l'animation, citoyens : et si on prenait du temps et du recul pour se pencher sur nos attitudes envers nos enfants? Quels gestes, quels mots peuvent conduire aux inégalités entre filles et garçons, et ce dès les premiers mois de la vie?

Dans ce premier épisode, Suzanne Jolys nous éclaire sur l'impact de nos mots, de nos gestes envers nos enfants.
Réécoutez l'épisode 1

Episode 2 : les émotions

Dans ce second épisode, nous évoquons les émotions : la joie, la tristesse, la colère, la peur...
Des émotions que nous gérons de façon différente selon que nous nous adressons à une petite fille ou à un petit garçon : la petite fille sera cajolée quand elle aura peur mais brimée quand elle se mettra en colère, le garçon lui devra être fort face à la même peur, et aura plus de largesses pour exprimer sa colère.

Conséquence, à l'âge adulte : des femmes qui n'osent pas exprimer leurs émotions, et des hommes qui n'hésitent pas à montrer leur force en résistant à la peur, ou en se mettant en colère.

Voici quelques exemples de ce que nous explique aujourd'hui Suzanne Jolys !
Réécoutez l'épisode 2

Episode 3 : l'amour et nos enfants

La gestion des émotions est une question centrale de nos vies, et elle démarre malheureusement avec de très mauvaises habitudes : Suzanne Jolys est heureusement là pour nous aider à les repérer puis les corriger.

Après les émotions, nous laissons place à l'amour : qu'est-ce qu'être amoureux pour nos enfants? Quels sont leurs modèles? Comment se construisent-ils vis-à-vis de ce sentiment particulier? Et en quoi cette construction peut-elle être créatrice d'inégalités?
Réécoutez l'épisode 3

Episode 4 : l'adolescence

Période de transformation, de chamboulements, l'adolescence est aussi un moment important dans la construction de son identité et son regard à l'autre. Quel rôle peuvent avoir les parents pour mieux guider leurs enfants dans cette étape cruciale de leur vie? Réponses avec Suzanne Jolys.

Aujourd'hui, cap sur l'âge ingrat, cette période entre deux âges où le corps se transforme, les émotions s'entrechoquent, les relations humaines se renforcent et se déchirent parfois aussi violemment.

Un temps difficile mais nécessaire à la construction de soi : les parents mais aussi les professionnels de l'éducation peuvent aider cette construction, comme nous l'explique la fondatrice de Suzette décolle les étiquettes.
Réécoutez l'épisode 4

Episode 5 : les stéréotypes du cinéma d'animation

Sept nains et autant de caractères, une seule femme chargée d'être belle, délicate, romantique, chanteuse et excellente ménagère : à lui seul, le chef d'oeuvre d'animation de Walt Disney, Blanche-Neige et les sept nains, illustre un problème de taille dans la culture populaire. Comment évoquer cette question avec nos enfants?

"Libérée, délivrée, des injonctions et des inégalités" aurait pu chanter Elsa, alias la Reine des Neiges dans ce refrain pour le moins entêtant. Et pour cause, l'oeuvre des studios Disney marque une rupture dans la représentation de personnages féminins au sein des films d'animation. Et comme nous l'explique Suzanne Jolys, on partait de loin, de très très loin !
Réécoutez l'épisode 5

Episode 6 : le syndrome de la Schtroumpfette

Dans le village des Schtroumpfs, au milieu des champignons, chaque personnage campe un caractère : grognon, fort, intellectuel, timide, érudit...
Sauf la Schtroumpfette : elle, c'est simplement une fille, avec tous les stéréotypes que cela comporte.

Une situation fictionnelle qui illustre une réalité : celle de la surreprésentation masculine dans nos sociétés.


Réécoutez l'épisode 6

Florian Le Bars





Dans la même rubrique :
< >

Lundi 18 Octobre 2021 - 10:50 2020, je me souviens...



Recherche










Inscription à la newsletter