Radio Laser - Ecoutez la proximité
.

Facebook
Twitter


Recherche




Exposition Zineb Sedira, Outside the lines

Mercredi 13 Février 2019

Chaque année, le master Métiers et Arts de l’Exposition réalise une exposition à la Galerie Art & Essai
sur le campus de l’université Rennes 2. Le projet porte cette année sur l’artiste Zineb Sedira. Une sélection de
ses travaux sera présentée et plusieurs événements rythmeront le temps de l’exposition.


Du 22 mars au 30 avril 2019 à la Galerie Art & Essai

Zineb Sedira est une artiste franco-algérienne née en 1963 à Gennevilliers, vivant et travaillant à Londres. Se définissant comme une conteuse d’histoires, Zineb Sedira crée de nouveaux récits à partir de ceux qu’elle recueille auprès de personnes, témoins d’événements historiques liés à la colonisation ou encore la guerre d’indépendance algérienne. Par sa pratique de la photographie et de la vidéo, l’artiste capte et rend visible leurs histoires ; une manière de faciliter la transmission de la mémoire entre les cultures, les générations et les langues.

Les formes qu’emploie l’artiste pour retranscrire ces témoignages sont les expressions d’un regard décentré sur l’histoire et ouvert aux interprétations multiples. Elles seront au cœur du concept de l’exposition qui mettra l’accent sur l’importance de relayer ces récits, de les préserver pour les générations futures et de faire en sorte qu’ils soient entendus, vus et partagés. La volonté des commissaires est de prolonger la démarche de l’artiste au sein même de l’exposition, de façon à en souligner son importance par une mise en espace qui se déploiera autour d’une production inédite. Les œuvres de Zineb Sedira se confronteront ainsi au film J’ai huit ans, réalisé en 1961 par Yann Le Masson et Olga Poliakoff sur une idée de René Vautier. Ce court-métrage donne à voir des récits figurés et parlés d’enfants algériens réfugiés en Tunisie. Zineb Sedira propose en effet une réarticulation de l’histoire au sein de sa pratique artistique et n’a pas pour ambition de documenter des faits objectifs. Les œuvres présentées sont différents témoins, redonnant voix à des expériences passées dans toute leur subjectivité. Ces dernières s’inscrivent dans le présent comme autant d’éléments déterminants dans la construction de l’avenir. L’ensemble de l’exposition de Zineb Sedira aura une résonance forte avec l’idée symbolique de trajectoires tant spatiales que temporelles.

Plusieurs événements rythmeront le temps de l’exposition. Une projection cinématographique sera organisée au Tambour sur le campus de l’université Rennes 2 en partenariat avec le Festival de Douarnenez, consacré cette année à l’Algérie. Deux projections auront lieu au FRAC Bretagne : la première sera l’occasion d’une carte blanche offerte à Zineb Sedira et la seconde sera consacrée au film de René Vautier, Déjà le sang de mai ensemençait novembre (1982). Enfin, des ateliers de médiations seront mis en place à destination des publics leur permettant de découvrir l’exposition en famille.

Le film de Yann Le Masson, J’ai huit ans (1961), et l’œuvre inédite de Zineb Sedira seront le point de départ d’une journée d’étude organisée au FRAC Bretagne le 4 avril 2019. À cette occasion seront invités plusieurs intervenants de champs disciplinaires variés qui questionneront les enjeux soulevés par ces œuvres. Les problématiques auront pour point de convergence l’importance des dessins d’enfants comme images témoins.


Infos pratiques :
Vernissage le 21 mars à 18h.
Exposition à voir jusqu’au 30 avril.
Lieu : Galerie Art & Essai.
Entrée libre, du lundi au samedi, de 13h à 18h (ouverture exceptionnelle le dimanche 28 avril de 13h à 18h) et sur rendez-vous de 10h à 13h.

Musée d'Application M.A.E.




Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 21 Novembre 2019 - 08:00 France Parrainages 35 : 10 ans ça se fête !


Recherche










BadGeek et PodRennes vous proposent chaque semaine des podcasts de belles factures sur Radio Laser




Inscription à la newsletter


Radio Laser appartient à la Coordination des Radios Locales et Associatives de Bretagne