Radio Laser - Média citoyen de proximité
.

Facebook
Twitter
Emissions Talk
Emissions Musicales

 

Recherche


Il parait que c’est un peu ça grandir. C’est admettre ses défauts, envisager ses qualités, apprendre à vivre pour soi et par soi tout en faisant place à autrui

Vendredi 1 Juillet 2022


Il y a peu, c’était l’anniversaire de notre bon chroniqueur. L’occasion de réfléchir un peu sur le sens de l’âge et de la maturité…


Il parait que c’est un peu ça grandir. C’est admettre ses défauts, envisager ses qualités, apprendre à vivre pour soi et par soi tout en faisant place à autrui

 

s2_ep_153___il_parait_que_c_est_un_peu_ca_grandir__c_est_admettre_ses_defauts,_envisager_ses_qualites,_apprendre_a_vivre_pour_soi_et_par_soi_tout_en_faisant_place_a_autrui___chronique_du_30_06_2022.mp3 S2 EP 153 – Il parait que c’est un peu ça grandir. C’est admettre ses défauts, envisager ses qualités, apprendre à vivre pour soi et par soi tout en faisant place à autrui – Chronique du 30_06_2022.mp3  (5.51 Mo)


Aujourd’hui, c’est mon anniversaire. Alors, bon anniversaire à moi ! Merci, c’est très gentil de ma part. Oh, mais pas de souci, je suis quelqu’un de gentil, si ce n’est d’aimable.
D’ailleurs, j’aimerais bien être aimé. Il parait que c’est une sensation assez chouette. J’ai vu quelques films là-dessus, j’ai même étudié sporadiquement le sentiment amoureux. Un truc assez intéressant que ce machin.
On en fait des choses par amour, souvent de jolies conneries. Toutefois, on en fait d’autant plus en vue d’être aimé ou du moins, de ne point déplaire. C’est d’ailleurs assez dramatique.
Je pense que justement c’est mon cas. J’ai fait tant de cas de ça que j’en ai omis un truc assez central, le fait que c’est ma vie que je vis et non celle d’autrui.
On pourrait penser qu’être pleinement altruiste est une bonne chose. Cependant, si ce n’est motivé que par une volonté d’être aimé, bah… ça casse un peu tout, vous en conviendrez.
Il faut encore ajouter qu’on ne maitrise pas la présence et l’absence des gens dans notre vie. Du moins, on ne le maitrise pas dans une certaine mesure. En ce sens, ce qui dépend de nous, c’est nous et non les autres.
Ce faisant, il faut bien être carré avec soi avant de pouvoir arrondir les angles pour autrui. La discipline est une chose que j’ai découvert assez tard, un peu après avoir commencé à découvrir la vie.
La discipline de vie, c’est un truc que j’ai envisagé très tôt par contre. Ceci étant, de là à l’appliquer dans le quotidien et à en trouver une assez fixe et durable, c’est autre chose.
Il parait que c’est un peu ça grandir. C’est admettre ses défauts, envisager ses qualités, apprendre à vivre pour soi et par soi tout en faisant place à autrui. Autant dire, un truc complexe !
Mais, il ne faut pas se décourager. Puis, paradoxalement, on a toujours le temps pour ça. Or, d’un autre point de vue, plus on a le temps, moins on a le temps.
 
 

Les réseaux sociaux d'Arno Labo







Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 12 Août 2022 - 12:00 Quelles énergies pour un monde durable ?