Radio Laser - Média citoyen de proximité
.

Facebook
Twitter
Emissions Talk
Emissions Musicales

 

Recherche


Je peux durer le temps d’un regard, mais je reste une vie. Je suis l’amour

Vendredi 18 Février 2022


Pour finir cette semaine en beauté, Arno parle avec l’amour…


s2_ep_70____je_peux_durer_le_temps_d_un_regard,_mais_je_reste_une_vie__je_suis_l_amour___chronique_du_18_02_2022.mp3 S2 EP 70 – Je peux durer le temps d’un regard, mais je reste une vie. Je suis l’amour – Chronique du 18_02_2022.mp3  (2.88 Mo)


Je peux durer le temps d’un regard, mais je reste une vie. Je suis l’amour

Hé mais t’es qui toi ? Tu viens d’où, tu t’appelles comment ? – Je suis un sentiment particulier. Je peux venir de partout et de nulle part. On me prête bien des noms et des visages mais en général, on m’appelle Amour.
Es-tu bon ou mauvais ? – Je suis terrible, autant dans le bien que le mal. Je peux être les deux à la fois. C’est l’instant qui me produit et le temps qui me guérit. Je peux être passionné et rationnel, mais on ne peut jamais me raisonner.
Pourquoi es-tu là ? – Je suis toujours là. Simplement, les yeux sont parfois trop occupés pour me voir. Alors je passe, sans m’arrêter, puis je reviens sous une autre forme.
Et que fais-tu ? – Je change la vie des gens en m’insinuant dans leur cœur, leur âme et leurs pensées. Je suis au fond de tout acte. Je suis la passion qui dirige l’humanité.
Sans moi, l’homme ne serait rien. Je le prends, je l’attache et finalement, je le gouverne. Je suis le roi. Je cause le bonheur et le malheur. Je suis un principe premier. Je suis le sentiment que tous recherchent, même ceux qui le fuient.
Quand on aime, on aime pour toujours. Lorsque je pars, cet amour semble irrationnel à posteriori. Or, lorsque je suis présent, je suis comme une évidence. J’emprisonne le monde dans l’instant et l’état amoureux.
Tout passe alors par mon prisme. Quand on aime, on ne peut s’imaginer ne plus aimer. On aime, un point c’est tout. Je suis un totalitarisme. Je pénètre toutes les sphères. Je suis dans toutes les pensées et les actions. On ne pense plus que par moi.
Je peux être amical, familial, doux ou rugueux. Je suis le ciel d’une vie, toujours présent sous diverses couleurs. Et parfois, je me déchire dans un éclair pour frapper de toute ma violence et ma puissance.
J’abas ma foudre et j’atteins immédiatement le fond d’un cœur pour le relier à un autre. Le temps n’a alors pas d’importance. Ainsi, je peux durer le temps d’un regard, mais je reste une vie. Je suis l’Amour.
 

 





 

Les réseaux sociaux d'Arno Labo


Laurent Montovert






Recherche








Inscription à la newsletter