Radio Laser - Ecoutez la proximité
.

Écoutez la radio en direct sur le net

Facebook
Twitter
Rss





"Je suis goal", bons gestes et évolutions du poste de gardien : entretien fleuve avec Christophe Revel

Jeudi 6 Septembre 2018

Il a connu le foot amateur et le foot professionnel, il a entraîné les plus jeunes à Vannes et les meilleurs au Stade Rennais. Christophe Revel a pris le temps de dresser le petit guide pratique de tout bon gardien, à mettre dans toutes les paires de gants, avant de rebondir à Lorient.


Parti du Stade Rennais l'été dernier, Christophe Revel n'est pas resté sur sa ligne à attendre les ballons. Il a rechaussé les gants pour partir en croisade sur le chemin des bons gestes des gardiens de but de football... Et d'autres sports.

Il en a tiré un livret intitulé "Je suis goal", à mettre dans les mains des gardiens de but, de leurs entraîneurs et de toutes les volontés qui veulent progresser dans les buts.

Il tient également un site internet Jesuisgoal.fr : un site qui se veut "participatif, constructif et coopératif", loin des aspects "people" du foot.

Cet entretien était donc l'occasion de présenter ce travail. On prend le temps de revenir aussi sur :

- la tendance des grands gardiens
- les évolutions du poste sur ces dernières années
- le travail d'un entraîneur des gardiens
- le traitement médiatiques des gardiens
0906_gts_jeudi_christophe_revel.mp3 "Je suis goal", bons gestes et évolutions du poste de gardien : entretien fleuve avec Christophe Revel  (22.05 Mo)


Le parcours de Christophe Revel

Sa carrière de Dinan-Léhan au Vannes OC, en passant par la Belgique et le Stade Rennais, Christophe Revel en garde des bons souvenirs. Il s'estime heureux d'avoir pu connaître à la fois le monde professionnel et le monde amateur.

Il garde notamment de grands souvenirs du VOC : des parcours en Coupe jusqu'à une finale de Coupe de la Ligue perdue face à Bordeaux, les montées également, mais l'ancien portier garde surtout en tête le Morbihan réuni sur les quais du port pour accueillir les héros déchus.

C'est aussi à Vannes qu'il croisera la route de Benoit Costil. Il le fera ensuite progresser, une fois passé entraîneur des gardiens du Stade Rennais, jusqu'à l'Equipe de France.

Florian Le Bars