Radio Laser - Média citoyen de proximité
.

Facebook
Twitter
Emissions Talk
Emissions Musicales

 

Recherche


L’amour et le langage sont des abîmes où l’on s’enfonce, pour le plus grand bonheur

Mercredi 24 Novembre 2021


Parler d’amour n’est pas chose facile. Cependant, cela peut faire réfléchir… Alors, réfléchissons ensemble avec cette nouvelle chronique d’Arno Labo


chronique_s2___e12___l_amour_et_le_langage_sont_des_abimes_ou_l_on_s_enfonce,_pour_le_plus_grand_bonheur___chronique_du_24_11_2021.mp3 CHRONIQUE S2 – E12 – L’amour et le langage sont des abîmes où l’on s’enfonce, pour le plus grand bonheur – Chronique du 24_11_2021.mp3  (2.25 Mo)


L’amour et le langage sont des abîmes où l’on s’enfonce, pour le plus grand bonheur



Chronique :
C’est en voulant parler d’amour que j’ai pris conscience de la systématique imperfection de l’adéquation entre les mots et les choses.
C’est aussi ce qui m’a poussé à la rechercher, non pas dans les termes-mêmes, mais dans les images.
On dit qu’il faut de meilleurs mots pour mieux penser. Or, il faut aussi de meilleures images pour imaginer.
L’esprit possède bien des véhicules pour se transporter. Par son transport, il souhaite souvent emmener les autres en promenade.
C’est pour cela que j’ai l’imagination baladeuse. Ce sont les mains qui me font toucher l’essence du monde.
Alors, je pense. Je tâche de penser au mieux, avec des mots quand je le peux et avec des images quand c’est mon cœur qui guide mon âme.
J’ai appris à posséder les mots et ce sont les mots qui m’ont possédé. J’ai tenté de voir avec les images en moi mais c’est en moi que j’ai vu avec ces images.
Je conclue finalement que le langage est une chose aussi vaste que l’amour. C’est peut-être de cette manière que les deux parviennent à s’atteindre.
L’un comme l’autre, sont complexes. Ils sont composites. Ils prennent mille formes pour dire, au fond, la même chose.
De plus, il faut les pratiquer tout deux pour les comprendre plus, sans jamais cesser d’être étonné.
Enfin, il faut les pratiquer sans quoi, ils vous échappent, vous les perdez et, à leur tour, eux vous perde.
L’amour et le langage sont des abîmes où l’on s’enfonce, pour le plus grand bonheur.
 

Les réseaux sociaux d'Arno Labo


Laurent Montovert






Recherche







Inscription à la newsletter