Radio Laser - Média citoyen de proximité
.

Facebook
Twitter
Emissions Talk
Emissions Musicales

 

Recherche


L’histoire du grain de sable et de l'enfant turbulent. (Le tas de Sorite)

Jeudi 15 Avril 2021


Le soleil, la plage, et… Et ben… Les enfants pénibles. Voici une thématique sur laquelle Arno va vous raconter une jolie petite histoire !


chronique_120____15_04_2021.mp3 Chronique 120 – 15_04_2021.mp3  (2.77 Mo)





L’histoire du grain de sable et de l'enfant turbulent. (Le tas de Sorite)
Chronique :
Connaissez-vous l’histoire de Sorite ? C’était un petit garçon qui était très agité. Ses parents avaient bien de la patience pour encadrer son manque de patience.
Il s’intéressait à tout. Il voulait tout savoir, tout avoir, et tout cela tout de suite. C’est souvent le cas chez les enfants. Avant que le temps n’imprime sa marque en usant l’impatience du cœur, on a tous été ainsi.
Or, ses bons parents commençaient à se demander quelle nouvelle stratégie adopter pour parer à l’agacement qu’il pouvait engendrer autour de lui. Si eux s’y faisaient comme ils le pouvaient, ce n’était pas le cas de tout le monde.
Un jour, ils l’emmenèrent à la plage. Ils se mirent à faire des pâtés de sable. L’enfant Pourquoi commença à s’agiter. Il y avait beaucoup de monde ce jour-là. C’était le début de l’après-midi.
Les gens le regardaient déjà s’agiter partout. Ils voyaient aussi ses parents commencer à s’impatienter. Alors, un homme vint vers eux. Il appréciait les enfants et leur proposa de le garder, tandis qu’ils iraient souffler un coup en se baignant.
L’enfant posa mille questions à l’homme. Celui-ci, plutôt que de répondre encore et encore, lui en posa une en retour : « C’est quoi un tas de sable ? Regarde, si tu enlèves un grain après l’autre, à partir de quand n’auras-tu plus un tas de sable ? »
L’enfant le regarda d’un air curieux. Il se mit à enlever un grain, puis un autre, puis un autre, et encore un. Les parents revinrent. Ils trouvèrent l’enfant calme et concentré sur le tas de sable.
En remerciant l’homme pour cette pause, ils lui demandèrent ce qu’il avait fait à l’enfant pour qu’il soit aussi sage. L’homme dit simplement : « Je lui ai posé une question qui n’a pas de réponse et je lui ai dit de tester une méthode ».
L’homme l’a simplement canalisé dans une question d’une profondeur qui dépassait l’impatience de l’enfant en le faisant agir pour trouver une réponse.


 

Les réseaux sociaux d'Arno Labo


Laurent Montovert





Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 10 Septembre 2021 - 08:30 World of Vaxcraft - Le billet d'humeur de Wiggie



Recherche








Inscription à la newsletter