Radio Laser - Média citoyen de proximité
.

Facebook
Twitter
Emissions Talk
Emissions Musicales

 

Recherche


L’idée fulgurante

Jeudi 7 Janvier 2021


Dans la série « Absurdité », notre chroniqueur arno labo revient pour partager avec nous une idée qui lui a traversé l’esprit cette nuit. Voyons ce dont il s’agit…


chronique_49__.mp3 Chronique de l’absurdité quotidienne–L’idée fulgurante.mp3  (2.8 Mo)

Téléchargez la chronique

L’idée fulgurante

Voilà voilà comment tout a commencé… Hier soir m’est venue une idée. Je voulais la partager avec vous ca sa pertinence devrait vous étonner. En effet, il était environs tard, mais un peu plus tôt que s’il n’avait été moins tôt.
            Enfin qu’importe. Je venais de verser ma camomille dans ma tasse. Elle était très chaude et humide. La tasse, pas la camomille. La camomille elle, était sèche. Elle était dans un sachet, comme du thé.
            Cependant, le thé à l’effet inverse de la camomille. Souvent, on oublie que la théine et la caféine ont exactement le même effet. Tandis que la camomille a des vertus apaisantes.
            Ceci dit, ce n’est pas le sujet de ma réflexion. D’autant que, en y repensant, la camomille était, elle aussi, chaude et humide, vue que j’avais versé de l’eau dessus, à l’intérieur de ma tasse.
            Je vous déconseille d’ailleurs vivement de procéder de manière inverse. En plus, il est très dur de verser de l’eau, même si elle est bouillante, à l’intérieur d’un sachet de camomille.
            Ce faisant, il n’était donc pas très tôt et pas trop tard tandis que ma camomille baignait dans son bain. Lorsque soudain, cette géniale idée me vint. Elle jaillit de mon esprit sans que je ne pute la réfréner.
             Sans que je ne le susse l’expliquer, l’idée s’était emparée de ma raison et fist bander mon esprit. Oui, l’esprit résidant dans les connexions neuronales et le cerveau étant un muscle et qu’un muscle tendu se bande…
            Bref, que disions-nous ? Ah, oui… Il était tard, mais nulles grenouilles à l’horizon. La camomille baignait et l’heure avançait. Lorsque tout à coup, les méandres de mon esprit ont pris un chemin direct vers une grande idée.
            Je me suis dit : « Tiens, mais c’est bien sûr ! » Tout semblait alors évident. Un véritable Eureka dans un monde de turpitudes contingentes et désordonnées !
            J’avais mon idée : écrire un texte.


 

Les réseaux sociaux d'Arno Labo


Laurent Montovert





Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 10 Septembre 2021 - 08:30 World of Vaxcraft - Le billet d'humeur de Wiggie