Radio Laser, l'information locale sur Rennes et les Vallons de Vilaine
Twitter
Facebook
Rss


La généalogie comme passion

Vendredi 28 Juillet 2017

Aurélia Tihy, étudiante en école de notariat nous parle d'une passion peu banal chez sa jeune génération. Une passion qui fait office de passerelle avec son futur métier.



La généalogie n'est pas une passion comme les autres. Pourtant les français restent toujours très attaché aux traditions familiales.
Les cousinades et les biographies familiales restent très à la mode. Certains, juste par curiosité ou par besoin, s'adonnent aux joies des fouilles interminables dans le centre d'archive de leur département ou à des interrogatoires très précis de leurs parents et grand-parents.

En France il est très facile d'accéder aux sources documentaires, contrairement à d'autres pays comme l'Espagne ou en Italie. C'est pendant la révolution que toutes les archives ont été confisquées aux châteaux et églises. Elles ont ensuite été classées, regroupées et soigneusement conservées dans chaque département.
Et le plus c'est que certaines lois ont offert le libre accès à tous les documents de plus de 75 ans.

Aurélia Tihy fait partie de ses mordus du patrimoine familial.  La jeune étudiante a même découvert que Louis VI le gros (oui le roi du film les visiteurs)  fait partie de son patrimoine génétique. Ce n'est pas par nostalgie du bon vieux temps qu'Aurélia s'est intéressée à ces ancêtres, mais plutôt par curiosité.
D'ailleurs Aurélia voudrait faire de sa passion son métier. Actuellement en deuxième année en école de notariat à Rennes, elle aimerait se spécialiser dans la transmission du patrimoine familiale.

itw_3_min_la_genealogie_comme_passion.mp3 La généalogie comme passion  (3.42 Mo)


Promo 2017




Recherche

Réagissez en direct


Écoutez la radio en direct sur le net



Grille des programmes de Radio Laser 2015-2016



Et nous, liserons


A la Cantorad


Devenez bénévole


Inscription à la newsletter

Les derniers Podcasts