Radio Laser - Média citoyen de proximité
.

Facebook
Twitter
Emissions Talk
Emissions Musicales

 

Recherche


Le cœur est poreux. Le corps est une éponge. L’esprit est une boite de Pandore

Mercredi 8 Juin 2022


L’inspiration de notre chroniqueur vous emportera dans ses méandres. Ou pas !


Le cœur est poreux. Le corps est une éponge. L’esprit est une boite de Pandore

 

s2_ep_137__le_coeur_est_poreux__le_corps_est_une_eponge__l_esprit_est_une_boite_de_pandore___chronique_du_08_05_2022.mp3 S2 EP 137– Le cœur est poreux. Le corps est une éponge. L’esprit est une boite de Pandore – Chronique du 08_05_2022.mp3  (2.67 Mo)


Le cœur est poreux. Le corps est une éponge. L’esprit est une boite de Pandore. Les trois forment un tout miraculeux qui dégage un peu de tout, et un peu plus que le tout.
Il m’arrive de m’oublier lorsque je contemple le monde avec mon corps, mon cœur et mon âme. Je disparais. Je me fonds dans la contemplation.
Dans ces moments, il m’arrive de m’oublier au point de pouvoir pleurer, là, au beau milieu d’une foule, simplement parce que le soleil tombe et que la terre le rattrape.
Puis, il y a aussi ces moments où je suis généralement seul à contempler les étoiles avec le bruit des vagues au loin. Alors, parfois, une étoile filante passe et je cris de joie, simplement par bonheur.
Je m’oublie, et j’aime cela. Je m’oublie mais, cela ne m’arrive que rarement hélas car, bizarrement, une pesanteur étouffe mon cœur, mon âme et mon corps.
Mon cœur se serre, mon esprit cogite et mon corps m’oppresse. Cela arrive lorsqu’on me regarde de trop prêt dans un de ces moments.
Je n’agis plus simplement et spontanément. Je prends conscience du regard des autres et, par souci de plaire ou surtout de ne pas déplaire, je modifie mon comportement.
Je n’aime pas cela. Pourtant, cette pression est, je le sais, essentielle et même utile à la société.
Or, si la société m’intéresse et me passionne, c’est bel et bien le monde qui me subjugue et m’impressionne. C’est lui qui me procure un réel bonheur quand la société m’apporte parfois seulement de vils plaisirs.
Je crois que beaucoup de gens sont faits ainsi. Leur cœur est poreux. Leur corps est une éponge. Leur esprit est une boite de Pandore.
Ouvrez cette boite et vous découvrirez milles choses plus folles et puissantes les unes que les autres.
Cependant, contrairement à ce qui se trouve dans la boite de Pandore, ce ne sont pas nécessairement des plaies, il y a aussi quelques blessures mais surtout de la beauté et de la spontanéité
 



 

Les réseaux sociaux d'Arno Labo


Laurent Montovert







Recherche





Les derniers Podcasts



Inscription à la newsletter