Radio Laser, l'information locale sur Rennes et les Vallons de Vilaine
Twitter
Facebook
Rss


Les Bistrots Mémoire luttent contre la maladie d'Alzheimer depuis 10 ans déjà

Mardi 30 Septembre 2014

Isabelle DONNIO, psychologue, nous en dit plus sur ce dispositif qui fêtera son anniversaire demain à Rennes.


0930_gts_bistrot_memoire_10_ans.mp3 0930-GTS-Bistrot-Memoire-10-ans.mp3  (14.27 Mo)



Un Bistrot Mémoire est une expérience d’accueil de personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer (ou de pathologies apparentées ayant des conséquences sur les fonctions cognitives, comportementales et sur l’humeur), ainsi que de leurs proches. Cet accueil est organisé régulièrement, souvent sur une base hebdomadaire. Il se situe dans un lieu public « non stigmatisé » inséré dans la cité, en général un café/bistrot ouvert à tous. C’est un lieu complémentaire des lieux de soin et de prise en charge des aidants et des personnes malades. Un psychologue salarié assure régulièrement l’accueil lors des rencontres. Il est indispensable au suivi, à la mise en lien des participants, au bon déroulement de ces après-midi. La présence de bénévoles formés à l’écoute renforce la qualité de cet accueil.
Le Bistrot Mémoire est avant tout un moment de partage et d’échange entre les participants. Ce n’est pas un lieu d’information car les antennes de France Alzheimer, les centres locaux d’information et de coordination (CLIC) et d’autres institutions apportent cette information. De l’information peut cependant y être donnée, notamment lors de débats.
En général, les séances sont organisées dans l’après-midi en semaine ; l’accueil dure environ trois heures, et les participants peuvent arriver ou repartir à tout moment. Au milieu de ce temps, il est en général prévu une intervention de courte durée, permettant de lancer le débat sur des questions variées: psychologique, médicale, droits des personnes, etc. parfois un proche est invité à s’exprimer sur son parcours. Il s’agit dans ces temps de lancer la discussion parmi les participants, de stimuler les échanges de vie et d’expérience, et non pas de prétendre former l’assistance. Il est fréquent qu’une vingtaine de personnes participent. L’après- midi peut tout autant être un moment de plaisir, d’échange entre participants, de détente avec chants et poésie. En dehors de ces séances, des liens spontanés se développent parfois. Certains Bistrots Mémoire ont aussi mis en place des moments d’accompagnement en petits groupes, vers des musées, des séances de cinéma.





Recherche

Réagissez en direct


Écoutez la radio en direct sur le net



Grille des programmes de Radio Laser 2015-2016



Et nous, liserons


A la Cantorad


Devenez bénévole


Inscription à la newsletter

Les derniers Podcasts