Radio Laser, l'information locale sur Rennes et les Vallons de Vilaine
Twitter
Facebook
Rss


Les secrets du cidre biologique révélés

Mardi 4 Juillet 2017

Saint-Grégoire, à coté de Rennes. Les vergers de l'Ille, cidrerie biologique, nous a ouvert ses portes pour un après-midi. Immersion sonore à la découverte des secrets d'un des meilleurs jus de pomme fermenté de Bretagne (donc du monde?)


Dans les coulisses d'une cidrerie toute proche des villes

guillaume___reportage_cidrerie_bio.mp3 Les secrets du cidre biologique révélés  (3.19 Mo)

Récemment, on appelle un numéro de portable disponible sur le site des Vergers de l'Ille. Surprise, Etienne Lehuger décroche instantanément : "Visiter notre exploitation ? Pas de problème, mais je suis à Pacé pour le moment. Dans une heure, ça vous va ?". L'homme est accessible, confiant dans la démarche du reporter comme dans la qualité de ses pommes.

14h20, arrivée à la Fouinardière, sur la commune de Saint-Grégoire, tout près de Montgermont. Le tumulte des cages en métal motorisées usant la rocade parvient jusqu'à nos oreilles. Pourtant, nous sommes bien sur une exploitation horticole. 20 hectares de pommiers à 2 minutes de la route du meuble, c'est toujours surprenant.

Ici, on fait différents cidres, du jus de pomme et des pommes à croquer. Les produits sont distribués dans les réseaux de magasins bios et servis dans une poignée de crêperies sur le bassin rennais, avec l'aide d'une commerciale. 35000 litres de liquide fermentent dans les cuves

On peut même amener sa récolte de pommes et se faire accompagner pour réaliser son jus de pomme maison avec les machines de la cidrerie. L'équipement est impressionnant, et les recettes traditionnelles "de nos pères et de nos grands-pères" sont revisitées à l'aide d'outils modernes. Le nombre de levures naturellement présentes dans les pommes est mesurée au microscope avec une précision de chimiste, pour une gazéification naturelle du cidre. La plupart des cidres, mêmes fermiers, contiennent des sulfites ajoutés.

 
Les secrets du cidre biologique révélés

Des innovations respectueuses de l'environnement


Les pommes à couteau, destinées à être croquées et les pommes cidricoles sont physiquement séparées. A l'intérieur de chaque verger, différentes variétés de pommes se côtoient. Au total, une vingtaine de variétés différentes. Le patron et ses employés semblent connaitre les moindres recoins de leur exploitation. Ici, on attend que la pomme tombe naturellement, on ne l'arrache pas.

La plupart des consommateurs ont une image fausse du bio. Les pommiers ne sont pas livrés à eux-mêmes, sans aucun traitement. Des produits d'origine majoritairement naturelle sont utilisés. La liste des produits autorisés sont répertoriés sur un cahier des charges du bio. Parfois, les maladies affectent les arbres, et c'est le casse-tête pour trouver un traitement respectueux des contraintes de l'agriculture biologique. Aucune pollution des sols, ni des eaux n'est tolérée dans les processus.

Ce n'est plus la saison des pommes et le cidre est embouteillé depuis la semaine dernière, mais il y a toujours du travail. Un outil rouillé à réparer et surtout la taille des pommiers. Un travail de précision, long et fastidieux pour que toutes les pommes bénéficient d'une exploitation correcte au soleil. Entre deux pommiers, les salariés s'envoient des vannes pour nous compliquer le travail de montage, nous demandant la fréquence de Radio Laser. Ils acceptent de se faire prendre en photo, certains ayant déjà été filmés pour des reportages. L'ambiance de travail est plutôt décontractée mais studieuse.

L'après-midi s'achèvera sur une dégustation. On n'a pas pu s'empêcher d'acheter quelques bouteilles en repartant...à consommer avec modération bien entendu.





 
En pleine taille de pommier
En pleine taille de pommier

Encore soif d'information bien fermentée ? La suite par là :

Le site officiel des Vergers de l'Ille

Un reportage de TV Rennes qui commence à dater en 2 parties, ici et


 

Guillaume Hubert




Dans la même rubrique :
< >