Radio Laser - Média citoyen de proximité
.

Facebook
Twitter
Emissions Talk
Emissions Musicales

 

Recherche


Nous avons même produit des inventions qui s’en inspirent afin de nous permettre de mieux nous défaire de la gouvernance du ciel et de la terre

Jeudi 7 Juillet 2022


Parfois on s’inspire de la nature pour finalement nous en éloigner. C’est le sujet duquel Arno va tenter de nous rapprocher aujourd’hui…


Nous avons même produit des inventions qui s’en inspirent afin de nous permettre de mieux nous défaire de la gouvernance du ciel et de la terre

 

s2_ep_151___nous_avons_meme_produit_des_inventions_qui_s_en_inspirent_afin_de_nous_permettre_de_mieux_nous_defaire_de_la_gouvernance_du_ciel_et_de_la_terre___chronique_du_28_06_2022.mp3 S2 EP 151 – Nous avons même produit des inventions qui s’en inspirent afin de nous permettre de mieux nous défaire de la gouvernance du ciel et de la terre – Chronique du 28_06_2022.mp3  (5.86 Mo)


Hé, ce matin, je regardais à ma fenêtre et je voyais se lever le soleil. Il y avait le ciel, les nuages, tout ça tout ça.
Puis, sans que je ne la vois arriver, une pensée est venue couvrir ce ciel. Bientôt, je ne voyais qu’elle.
Si le ciel est une chose vaste, c’est par ce genre de phénomène qu’on peut remarquer la grandeur de la pensée. Ça, c’est une autre réflexion que je me suis faite plus tard.
Ainsi, je me suis dit ceci… Cela fait tant d’années que je regarde se lever ce même soleil dans ce même ciel. Chaque jour, inlassablement, il est là pour suivre sa course.
S’il modifie son trajet quotidiennement, c’est avec une régularité intransigeante dont la prévisibilité est devenue une science.
Le soleil et le ciel sont chargés de mystères mais, pourtant, nous les connaissons si bien. Ce sont presque comme de vieux amis que le Terre a en commun.
Toutefois, qu’en est-il de nous dans tout ça ? Nous, petits êtres humains, nous contemplons cette course tranquille en vivant une vie au rythme effréné.
Nous admettons que ce sont nos maîtres, et pourtant nous ne nous en inspirons peu. Leur sagesse nous passe au-dessus.
Pourtant, nous devrions nous en inspirer. Nous devrions apprendre de leur grande intelligence, et non, nous nous pressons sans écouter les principes de la nature.
Nous avons même produit des inventions qui s’en inspirent afin de nous permettre de mieux nous défaire de leur gouvernance.
On a des lumières pour sans le soleil, des toits pour nous protéger des intempéries, on détourne de l’eau pour nous protéger de la sécheresse. On va même dans le ciel pour nous déplacer sur la Terre.
C’est fou tout ça. C’est fou, aussi fou qu’une pensée matinale – peut-être un peu trop matinale d’ailleurs. Cependant, voilà… je regardais le ciel ce matin, et il m’a inspiré.
Lui ne semble pas vieillir et pourtant, moi, je vieillis. C’est peut-être pour ça que je prends conscience de tout ça. Et que je me lève aussi tôt, pour profiter chaque jour de ce spectacle si beau.
Ce spectacle, c’est celui du monde qui s’éveille tandis qu’il ne dort jamais tout à fait.
 

Les réseaux sociaux d'Arno Labo







Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 12 Août 2022 - 12:00 Quelles énergies pour un monde durable ?