Radio Laser - Ecoutez la proximité
.

Facebook
Twitter


Recherche




Ohanami, Jeudi 24 janvier, à 20h au Tambour, Melvin Coppalle de la compagnie Izanami présente "Ohanami"

Samedi 19 Janvier 2019

Jeudi 24 janvier, à 20h au Tambour, Melvin Coppalle de la compagnie Izanami présente "Ohanami", un spectacle de danse contemporaine d'inspiration butô.
Tarifs : 5€/15€ (Préventes sur www.billetweb.fr/ohanami)


Une pièce chorégraphique de Melvin Coppalle

Ohanami est une pièce chorégraphique qui s’inspire de la danse butô (durée 45mn), interprétée par Melvin Coppalle de la compagnie Izanami.

Elle met en scène un être en métamorphose, une sorte d'avatar s'inspirant de différentes figures tirées de la mythologie japonaise comme autant de façons de conjuguer l'humain. Inspiré du principe du Mono no Aware, un principe spirituel japonais qui désigne l'impermanence des choses, Littéralement traduit en « le ah ! Des choses ! »
Cette performance parle de l'éphémère. Une traversé de la jeunesse à la vieillesse, du féminin au masculin, du vivant, du mourant.

Ohanami présente le corps dans tous ses paradoxes, propose divers dialogues possibles entre les forces opposées se manifestant en oscillations entre maîtrise du geste et irrésistible lâcher prise.


Parallèlement à une formation au conservatoire de théâtre de Saint Brieuc (entre 2009 et 2011), Melvin Coppalle pratique la danse classique et contemporaine. Entre 2014 et 2017, il joue plusieurs rôles dans diverses pièces étudiantes dont Hippolyte, le protagoniste de l’Amour de Phèdre de Sarah Kane, qui a obtenu ainsi la mention spéciale au Jury de FESTHEA.

Il découvre le butô et se forme à cet art, tout d’abord via les écrits d’Ushio Amagatsu, puis en suivant différents stages auprès de Yumi Fujitani, Mai Ishiwata mais également avec le maître Akaji Maro, directeur artistique des Dairakudakan.

Il crée sa propre compagnie de danse Izanami après une activité de créations de plusieurs propositions de danses contemporaines et courts-métrages entre 2015 et 2016. Sa création, le solo Misogi a déjà été programmée dans plusieurs festivals et temps forts rennais.

Etudiant à l'Université Rennes 2, sa recherche est centrée sur la danse butô et s’inspire de plusieurs formes asiatiques (kabuki, nô, mohini attam et kathakali) et contemporaines comme le travail de Mary Wigman ou encore Harald Kreutzberge, Pina Baush ou plus récemment Ilka Shönbein.

Le travail de Melvin Coppalle est soutenu et suivi de près par Brigitte Prost, maître de conférence à l’Université Rennes 2 et Michel Lestrehan danseur et chorégraphe de la compagnie Prana.

Crédit photo : compagnie Izanami

Service culturel Université Rennes 2




Dans la même rubrique :
< >

Mardi 12 Novembre 2019 - 11:00 L'Homme Semence