Radio Laser - Média citoyen de proximité
.

Facebook
Twitter
Emissions Talk
Emissions Musicales

 

Recherche


On ne sait pas de quoi l’imprévu se constitue n’empêche pas de le prévoir

Mardi 14 Décembre 2021


Retrouvons la chronique d’Arno qui portera sur l’étrange fait que, les choses ne se passent pas toujours – si ce n’est jamais - comme on l’escompte.


s2___e26___on_ne_sait_pas_de_quoi_l_imprevu_se_constitue_n_empeche_pas_de_le_prevoir___14_12_2021.mp3 S2 – E26 – On ne sait pas de quoi l’imprévu se constitue n’empêche pas de le prévoir – 14_12_2021.mp3  (2.58 Mo)


On ne sait pas de quoi l’imprévu se constitue n’empêche pas de le prévoir



Chronique :
On n’est jamais sûr de rien, ni même de ça.
Maman disait toujours qu’il faut se préparer à tout car tout peut arriver, c’est pourquoi il est important de se fixer des plans pour s’y préparer au mieux..
Or, es choses se déroulent-elles parfois comme on le pense ? Je ne pense pas. D’ailleurs, je dirai même que je n’pense pas que ça se déroule comme ça. Ah, mince.
Bon, je crois qu’on vient de tomber sur un petit paradoxe là. Si je pense que les choses ne se déroulent jamais comme on pense qu’elles vont se dérouler… Eh bien que penser du coup ?
Je n’irai pas par quatre chemins. D’une part, parce qu’aller par quatre chemins en même temps quand on est tout seul, c’est hyper dur – si ce n’est impossible ; et d’autre part, parce que je n’aime pas trop marcher et que ça ferait trop de route.
En fin de compte, on ne peut pas toujours réellement prévoir les choses. On peut pourtant tâcher de laisser une part libre au facteur de l’aléatoire. Prévoir l’imprévisible peut être une bonne technique.
On ne sait pas de quoi l’imprévu se constitue n’empêche pas de le prévoir. Ainsi, on peut – dans une certaine mesure – penser que les choses se déroulent telles qu’elles ne se déroulent jamais comme on le pense.
Alors, sachant cela, on peut prévoir qu’il y aura toujours une couille dans le pâté (ou dans le potage pour les lecteurs végan – principe d’adaptation à son lectorat. C’est important).
Bon, j’ai rempli ma mission en écrivant aujourd’hui malgré un petit manque de temps tandis que je pensais justement en avoir plus que d’habitude.
Comme quoi… On ne sait jamais trop comment les choses se passent.


 
 

Les réseaux sociaux d'Arno Labo


Laurent Montovert






Recherche








Inscription à la newsletter