Radio Laser - Média citoyen de proximité
.

Facebook
Twitter


Recherche




PhiPhiRock - 23 septembre 2019

Lundi 23 Septembre 2019


La playlist du soir !!!

PhiPhiRock - 23 septembre 2019
phiphirock___23_septembre_2019.mp3 PhiPhiRock - 23 septembre 2019.mp3  (54.95 Mo)

1003 ème émission Lundi 23 septembre 2019

PhiPhiRock 02

Partie 1

Tijuana Panthers End of my rope
Why Stained glass slipper
The Regrettes Coloring book
Ride Repetition

Rubrique Sortie Le Circuit des têtes de l’Art 2019

MNNQNS Desperation moon
Tijuana Panthers Garbage person
Ezra Furman Evening prayer
The Murder Capital Feeling fades

Partie 2

Jimi Hendrix Jam Back at the House
Crosby, Stills, Nash & Young Marrakesh Express

Jefferson Airplane Saturday Afternoon/Won’t You Try
Jimi Hendrix Izabella

Andecote Woodstock 50 Ans

Crosby, Stills, Nash & Young 4 + 20
Mountain Theme For An
Imaginary Western
Joan Baez Sweet Girl Galahad

Sortie: Le Circuit des Têtes de l'Art

Exposition-
Le Circuit des Têtes de l'Art 2019
Du 27 au 29 septembre 2019


Cette année, le Circuit des Têtes de l’Art fête ses 15 ans ! À cette occasion, l’association tient à organiser non pas un événement mais deux, et ce sur tout un weekend, du 27 au 29 septembre 2019. Le vendredi soir, l'association propose comme chaque année un parcours artistique dans Rennes, où lieux d'exposition dédiés et/ou éphémères ouvrent leurs portes au grand public au delà des horaires habituels et offrent ainsi la possibilité de découvertes conviviales. C’est sous la forme d’une promenade pédestre que le public découvre au coeur du centre ville de Rennes les expositions les unes après les autres à l’aide d’un plan. Chaque lieu d’exposition y est numéroté pour réussir à découvrir un maximum d'oeuvres.
Le dimanche toute la journée, l’association s’installe au Couvent des Jacobins pour y présenter une grande exposition rétrospective.

Balade artistique le 27 septembre de 18h à 22h, et exposition au Couvent des Jacobins le 29 septembre de 10h à 18h. Entrée libre.

Gratuit

https://www.tourisme-rennes.com/fr/organiser-mon-sejour/les-evenements/le-circuit-des-tetes-de-lart-2018
https://lecircuitdestetesdelart.com/galeries

Anecdote: Woodstock fête ses 50 ans

Le Festival de Woodstock (Woodstock Music and Art Fair) est un festival de musique et un rassemblement emblématique de la culture hippie des années 1960, organisé à White Lake, hameau de Bethel, Comté de Sullivan, dans les montagnes Catskill, dans l'État de New York, sur les terres du fermier Max Yasgur, à une cinquantaine de miles (75 kilomètres) au sud-ouest de Woodstock.
Organisé pour se dérouler du 15 au 17 août 1969 et accueillir 50 000 spectateurs, il en accueille finalement environ un demi million, et se poursuivit un jour de plus, soit jusqu'au 18 août 1969 au matin. Le festival accueille les concerts de 32 groupes et solistes de musiques folk, rock, soul et blues. Le budget de rémunération des artistes atteignit au total dix millions de dollars.
L'événement a été immortalisé par le film Woodstock de Michael Wadleighn, les photos d'Elliot Landy, l'album tiré du film et enfin la chanson de Joni Mitchell Woodstock qui commémore ces journées et qui est reprise par Crosby, Stills, Nash and Young.
Plusieurs morceaux joués à Woodstock deviendront légendaires, comme le Star Spangled Banner (hymne des États-Unis) réinterprété par Jimi Hendrix dans un solo de guitare dans lequel il imite des bombardements de B-52 pendant la guerre du Vietnam, le Soul Sacrifice de Santana avec un solo épique de batterie par l'un des plus jeunes musiciens du festival, le batteur Michael Shrieve (20 ans).

Genèse

Le festival est né d'une idée commerciale : Michael Lang (producteur), jeune hippie organisateur du Miami Pop festival qui a réuni 100 000 personnes, veut tirer de la recette d'un nouveau festival les fonds suffisants à l'achat de son propre studio d'enregistrement, Media Sounds. Aidé de son voisin le chanteur et parolier Artie Kornfeld, alors vice-président de Capitol Records (aujourd'hui Laurie Records), il convainc deux jeunes entrepreneurs de la ville de New York, avec lesquels il fonde Woodstock Ventures, d'investir avec lui. John Roberts et Joel Rosenman, alors âgés de 24 ans, diffusent dans le Wall Street Journal et le New York Times l'annonce suivante : « Jeunes hommes avec un capital illimité cherchent des occasions d'investissement intéressantes et des propositions d'affaire ».
La manifestation doit d'abord avoir lieu à Wallkill, à 50 kilomètres au sud de Woodstock, mais ses habitants refusent que ce festival ait lieu chez eux, malgré le fait que les organisateurs avaient déjà commencé à vendre des billets aux festivaliers.
Le site d'un motel situé à White Lake dans la localité de Bethel à 96 km au sud de Woodstock, appartenant à un certain Elliot Tiber a été également envisagé comme solution de repli, mais fut jugé trop petit par les organisateurs. Elliot Tiber les mit donc en contact avec son ami et voisin Max Yasgur, dont la ferme laitière se situait à environ 4 km à l'ouest du lac. Yasgur leur loue un terrain de 243 ha, pour 50 000 dollars (à la suite d'un procès intenté par ses voisins, celui-ci sera condamné à leur reverser 75 000 dollars de dommages et intérêts pour compenser les dégâts causés par les visiteurs).

Le festival

« Trois jours de paix et de concerts. Des centaines d'hectares à parcourir. Promène-toi pendant trois jours sans voir un gratte-ciel ou un feu rouge. Fais voler un cerf-volant. Fais-toi bronzer. Cuisine toi-même tes repas et respire de l'air pur. »
Cette publicité ne prévoit ni le nombre de spectateurs évalué à 450 000, ni les embouteillages colossaux qui en découlent, ni la pluie, ni la boue. La programmation en est perturbée : à 17 h 7 (EST) Richie Havens ouvre le festival à la place du groupe Sweetwater, bloqué dans la circulation. Le chanteur folk noir américain enchaîne des chansons avec sa guitare sèche et arrive à la fin de son répertoire mais le groupe suivant n'est toujours pas là. Il improvise alors Freedom sur un vieil air de gospel qui devient un hymne international. Les artistes qui ne peuvent accéder au site sont finalement amenés en hélicoptères de l'US Army, également utilisés pour apporter à la foule de l'eau, de la nourriture et des médicaments.
À la fin de la première journée, quand les barrières qui délimitent le site sont renversées et les quelques pauvres grillages franchis, les organisateurs décident de rendre l'accès libre. La nouvelle se répand, et le nombre de spectateurs est estimé à 200 000 dans la soirée :
Pour certains artistes comme Joe Cocker, Jimi Hendrix ou Santana, Woodstock est un accélérateur de carrière. Jimi Hendrix termine le festival à l'aube du lundi 18 août ; il ne reste alors plus que 30 000 spectateurs.
Dès le samedi 16, le gouverneur de New York Nelson Rockefeller décrète la zone sinistrée.
Le Hog Farm, communauté hippie de jeunes Américains, s'occupe de la restauration, de l'animation et de la sécurité, prenant notamment en charge les festivaliers victimes de bad trip.

Après le festival

Le festival a été à la fois un des points culminants de la contre-culture des années 1960 et de la culture hippie et la fin du flower Power.
Dans un premier temps, et en raison du nombre important de personnes qui sont entrées gratuitement (à l'origine, l'entrée était de 6 dollars par jour), le festival fait perdre énormément d'argent à ses organisateurs mais, à la suite des ventes des enregistrements du festival (audio et vidéo), ils deviennent bénéficiaires. En effet, si Woodstock est le point important de la contre-culture et de l'anti-capitalisme pacifiste, les organisateurs ont dû revendre les droits à la Warner pour régler leurs dettes.

Enregistrements


Le festival est enregistré avec les moyens du bord (une table de mixage 4 pistes et quelques micros) par Eddie Kramer et filmé par 12 cameramen, donnant lieu à un film documentaire, réalisé en 1970 par Michael Wadleigh assisté de Martin Scorsese, qui participe également au montage. Un album de 4 DVD essaie de montrer entre les scènes de concert, l'organisation, les problèmes posés et l'ambiance de ce festival. Certains morceaux jugés trop médiocres par leurs auteurs ont été réenregistrés plus tard.
Un triple album sort en mai 1970, Woodstock: Music from the Original Soundtrack and More, réédité en 1994 sur double CD. Un double album, Woodstock Two, sort un an plus tard, en juillet 1971, réédité lui aussi en 1994 et en double CD. Pour les 25 ans du festival, un quadruple album (en CD) est édité, avec un certain nombre d'inédits.

Programmation

Vendredi

• Richie Havens
• Swami Satchidananda (courte invocation au début)
• Sweetwater
• Bert Sommer
• Tim Hardin
• Ravi Shankar
• Melanie
• Arlo Guthrie
• Joan Baez

Samedi

• Quill
• Country Joe McDonald
• John Sebastian
• Keef Hartley Band
• Santana
• The Incredible String Band
• Canned Heat
• Grateful Dead
• Creedence Clearwater Revival
• Janis Joplin
• Jefferson Airplane
• Sly and the Family Stone
• The Who

Dimanche

• Joe Cocker & The Grease Band
• Country Joe & The Fish
• Mountain
• Ten Years After
• The Band
• Johnny Winter
• Blood, Sweat and Tears
• Crosby, Stills, Nash and Young

Lundi

• Paul Butterfield Blues Band
• Sha Na Na
• Jimi Hendrix

Cinéma

• Woodstock de Michael Wadleigh, Oscar du meilleur documentaire en 1970.
• Hôtel Woodstock (Taking Woodstock) d'Ang Lee, tourné en 2008 et sorti en 2009.
• Woodstock, nouveau documentaire pour souligner le 50e anniversaire du festival, sorti en 2019 sur Netflix.

Télévision

Notre Belle Famille : saison 6 - épisode 8 Le festival rock (Just Say Maybe) DC's Legends Of Tomorrow : saison 1 - épisode 1 The Virgin Gary

Musique

• Coachella - Woodstock In My Mind, chanson de Lana Del Rey s'exprimant sur ses inquiétudes concernant les relations entre la Corée du Nord et les États-Unis, parue en 2017, juste après que la chanteuse soit au Coachella Festival. Elle y exprime de la nostalgie en évoquant la paix qu'il y a pu avoir au Festival de Woodstock.
• Woodstock, chanson du rappeur français Hooss tiré de l’album du même nom. Il y met en lumière toutes les drogues et déviances présentes au Festival de Woodstock.

Source : https://fr.wikipedia.org/wiki/Festival_de_Woodstock





Dans la même rubrique :
< >