Radio Laser - Ecoutez la proximité
.

Écoutez la radio en direct sur le net

Facebook
Twitter
Rss





PhiPhiRock - 26 novembre 2018

Lundi 26 Novembre 2018


La playlist du soir !!!

phiphirock___26__novembre__2018.mp3 PhiPhiRock - 26 novembre 2018.mp3  (54.96 Mo)

971 ème émission Lundi 26 novembre 2018

PhiPhiRock 10

Partie 1

Demob Happy
Holy Doom
Dungen and Woods Turn around
Triptides Heavy cloud

Rubrique Sortie Festival « Dedans / Dehors »

The Dead Daisies Set me free
Amen Dunes Time
The Voidz Permanent Hight School
The Damned We’re so nice

Partie 2

The Brian Jonestown Massacre Evergreen
The Brian Jonestown Massacre Got My Eye On You

The Brian Jonestown Massacre Straight Up and Down
The Brian Jonestown Massacre Who

Biographie The Brian Jonestown Massacre

The Brian Jonestown Massacre Fucker
The Brian Jonestown Massacre Anenome

The Brian Jonestown Massacre (David Bowie I Love You) Since I was six
The Brian Jonestown Massacre Fire Song

Festival "Dedans / Dehors"

-Festival-
Dedans / Dehors
du 30 novembre au 2 décembre 2018
Dimanche à Rennes



Il y a la ville que l’on se contente d’habiter passivement et celle que l’on décide de voir autrement. C’est cette ville que, le temps d’un week-end, d’installations en performances, de parcours en concerts, du dedans au dehors, Les Tombées de la Nuit et Les Champs Libres invitent à parcourir.

Au programme notamment :

- La Cité-Tube, installation urbaine utopique, par la compagnie Le Phun.
- Architectural Sonarworks, villes mises en musique, par Romain Dubois et Cédric Brandilly.
- Thinker's Corner, conférences philosophiques de poche, par Le Corridor.
- M. Kropps, l'utopie en marche, par la compagnie Gravitation.
- Fusées de détresse #1, lecture musicale participative par L'Âge de la Tortue.
- Kaléidoscope, installations et projections extérieures par Vitrine en Cours, en partenariat avec la Maison de la Consommation et de l'Environnement.
- Empreintes négatives, performance graphique par Yves Pagès et Philippe Bretelle.
- Parcours autour du street art avec Olivier Landes.

Des lions pour des lions
Les Champs Libres, hall
Concert Samedi 1er décembre, 18h et 22h
45 min | à partir de 10 ans


À la croisée de l’improvisation punk, de l’afro-beat psychédélique, de la world bigarrée, du blues électrique et du groove soufi, une fanfare iconoclaste et tribale, puissante et débridée.
Entre Tom Waits et Nusrat Fateh Ali Kahn, The Ex et Fela, avec dobro, saxophone, trombone et percussions, cris, hurlements et feulements, ces quatre lions angevins totalement secoués ont la transe dans la peau et la cérémonie païenne à portée de griffes.


Horaires d'ouvertures :
- Vendredi de 12h à 19h
- Samedi de 14h à 23h
- Dimanche de 14h à 19h

Entrée gratuite dans la limite des places disponibles.

https://www.tourisme-rennes.com/fr/organiser-mon-sejour/les-evenements/dedans-dehors
https://www.leschampslibres.fr/agenda/tout-le-programme/vue-detaillee/evenement/des-lions-pour-des-lions-6308699/

Biographie: The Brian Jonestown Massacre

The Brian Jonestown Massacre est un groupe de rock indépendant américain, originaire de San Francisco, Californie conduit par Anton Newcombe, dont la musique recouvre de nombreux genres parmi lesquels le rock psychédélique, le shoegazing, la new wave, le folk rock, le rock expérimental.

Le style musical de Brian Jonestown Massacre est nourrie de multiples influences dont les plus audibles sont The Velvet Underground, My Bloody Valentine, The Jesus and Mary Chain, Spacemen 3 et les Rolling Stones.

Le groupe est connu pour son désir constant de rester indépendant des majors, pour « faire que la musique reste diabolique » (Keep Music Evil est d'ailleurs le nom du label d'Anton Newcombe). Tout au long de son existence, le groupe verra ses membres partir, revenir, saboter leurs concerts, se droguer à outrance, se battre. Ce qui vaudra à leurs représentations une certaine renommée pour des raisons extra-musicales.

La discographie de Brian Jonestown Massacre est constituée de seize albums studio, sept EP, quatorze singles, cinq compilations, cinq albums live ainsi qu'un certain nombre d'autres apparitions.

Origines et débuts (1993–1999)

Le groupe est formé par Anton Newcombe, Matt Hollywood, Ricky Rene Maymi, Patrick Straczek et Travis Threlkel au début des années quatre-vingt-dix à San Francisco. Le nom du groupe est un mot-valise qui associe le nom de Brian Jones, guitariste fondateur des Rolling Stones et le suicide collectif de Jonestown au Guyana.
Brian Jonestown Massacre s’est longtemps autoproclamé « groupe le plus prolifique de l’Amérique du Nord » : onze albums en 11 ans, et de nombreuses faces B, font de lui un groupe très actif. Leur premier album sort en 1993.
L’année 1996 est la plus prolifique du groupe, avec trois albums : Their Satanic Majesties’ Second Request, un hommage à Rolling Stones dont il se veut proche dans l'esprit, Take It from the Man! et Thank God for Mental Illness.
Le dernier des trois, Thank God for Mental Illness, est plus country, folk : les onze premières chansons sont jouées sans basse, mais avec trois guitares. L'album aurait coûté 17 dollars et 36 cents à Anton Newcombe pour l'enregistrer.
En 1997 sort Give It Back !, dans lequel Peter Hayes (futur fondateur de Black Rebel Motorcycle Club) tient l'une des trois guitares.

Nouveaux albums et DiG! (1999–2009)

Suivra trois ans plus tard, en 2001, Bravery, Repetition and Noise. Après cet album, une moitié du groupe partira, et l’autre sera congédiée par Anton Newcombe. En 2003, Anton signe And This Is Our Music, qui marque une nouvelle direction, plus electro.
En 2004, le groupe fait l’objet d’un documentaire de Ondi Timoner, DiG!, illustrant l'histoire du groupe durant 7 ans, en parallèle avec celle des Dandy Warhols. Il montre la confrontation entre ces deux groupes qui s’adorent à leurs débuts et décident de faire une « révolution musicale ». Le film dépeint la manière dont Brian Jonestown Massacre tente de rester indépendant tandis que les Dandy Warhols signent avec Capitol Records et remportent un certain succès commercial. C’est là que débute le conflit, et le film fait la part belle aux images d'Anton Newcombe drogué et violent, sabotant les concerts.
Fin 2007 sort l'album intitulé My Bloody Underground, un hommage assumé à My Bloody Valentine ainsi qu'au Velvet Underground. Pour l'occasion Anton Newcombe a réalisé des vidéos pour chacun des 12 des titres de l'album.
Le groupe proposait de télécharger gratuitement les albums sur leur site officiel mais ce n'est plus le cas depuis février 2008. Le site propose maintenant d'acheter des albums ainsi que des produits dérivés de différents groupes ayant signé sur le label indépendant créé par Anton Newcombe (The Committee to Keep Music Evil).

Musique expérimentale et derniers albums (depuis 2010)

L'album Who Killed Sgt. Pepper? est sorti le 22 février 2010 en Europe. Il existe aussi un album de Brian Jonestown Massacre datant d'avant Space Girl And Other Favorite. Cet album, intitulé Pol-Pot's Pleasure Penthouse, date de 1991, et est commercialisé officiellement de façon limitée en 2012 par Burger Records. Il comporte des morceaux à forte tendance shoegazing et new wave. Cet album comprend également la première version du titre Evergreen jamais enregistrée. On retrouvera ce morceau 4 ans plus tard sur Methodrone. Un nouvel album intitulé Aufheben enregistré à Berlin est sorti le 30 avril 2012, suivi d'une série de concerts.
En 2014, le Brian Jonestown Massacre sort un nouvel album intitulé Revelation. Ce disque est le premier de l'histoire du groupe entièrement enregistré et produit dans les studios berlinois d'Anton Newcombe.

Membres

Les principaux membres sont Joel Gion (tambourin), Matt Hollywood (guitare) et Anton Newcombe, auteur compositeur qui joue de plus de 80 instruments, tête pensante du groupe. Sa dépendance à l'héroïne jusqu'aux alentours de 2001 (date officielle) lui fera faire quelques erreurs de parcours (entre autres saboter des concerts importants pour la carrière du groupe).
Depuis la création du groupe, Anton Newcombe est le seul membre du groupe présent de façon continuelle.
Joel Gion, placé au centre de la scène, en lieu et place du leader, ne fait que du tambourin, pendant tous les concerts. Il a passé 4 ans de sa vie à jouer du tambourin sur les nombreux albums et concerts du groupe.
Matt Hollywood est un bassiste, guitariste, compositeur qui n’a pas énormément écrit pour le groupe, mais dont les chansons sont bien considérées par les fans du groupe.
Joel Gion et Matt Hollywood sont les deux membres qui ont tenu le plus longtemps dans le groupe. Il y a eu plus de soixante autres membres qui sont passés au sein du BJM depuis sa création. Certains ont continué une carrière musicale avec plus ou moins de succès (par exemple Peter Hayes joue désormais dans Black Rebel Motorcycle Club et Bobby Hecksher dans The Warlocks).

Discographie

La discographie de Brian Jonestown Massacre est constituée de seize albums studio, sept EP, quatorze singles, cinq compilations, cinq albums live ainsi qu'un certain nombre d'autres apparitions.

Albums studio

1991 : Pol Pot's Pleasure Penthouse
1993 : Spacegirl and Other Favorites (Candy Floss)
1995 : Methodrone (Bomp! Records)
1996 : Their Satanic Majesties' Second Request (Bomp! Records, Tangible)
1996 : Take It from the Man! (Bomp! Records, Tangible, Tee Pee Records)
1996 : Thank God For Mental Illness (Bomp! Records, Tangible)
1997 : Give It Back! (Bomp! Records, Tangible)
1998 : Strung Out In Heaven (TVT Records)
2001 : Bravery, Repetition and Noise (Tee Pee Records, A records)
2003 : And This Is Our Music (Tee Pee Records)
2008 : My Bloody Underground (A Records)
2010 : Who Killed Sgt. Pepper? (A Records)
2012 : Aufheben (A Records)
2014 : Revelation (A Records)
2015 : Musique De Film Imaginé (A Records)
2015 : Mini Album Thingy Wingy (A Records)
2016 : Third World Pyramid (A Records)
2017 : Don't get Lost (A Records)
2018 : Something Else (A Records)

Compilations

2004 : The Diane Perry Tape
2004 : Your Side Of Our Story
2004 : Tepid Peppermint Wonderland: A Retrospective (Tee Pee Records)
2005 : ORG-An-Ized SINGLES (ORG Records)
2011 : The Singles Collection (1992-2011) (A Records)

Albums live

1998 : Peel Sessions
2003 : Live at KVRX - 2003-03-14
2005 : Live Lollapalooza - Chicago 2005-07-23
2008 : Live At the Hi-Fi (The Hi-Fi Live)
2009 : Live Transmusicales - Rennes, 05-12-09

EP

1999 : Bringing It All Back Home - Again (Tangible Records, TVT Records)
2000 : Zero (Songs from Bravery, Repetition and Noise) (Bomp! Records, Keep Music Evil)
2001 : If I Love You (Bomp! Records, Keep Music Evil)
2005 : We Are the Radio (Tee Pee Records)
2009 : Just Like Kicking Jesus (Tonar, A records)
2009 : Smoking Acid (IODA, A records)
2009 : One (IODA, A records)
2013 : Fist Full of Bees (A records)
2013 : Revolution Number Zero (A records)
2014 : +-EP (A records)

Singles

1992 : She Made Me (Bomp, Tangible Records)
1993 : Convertible (Bomp, Tangible Records)
1994 : Hide & Seek (Candy Floss/Tangible Records)
1995 : Cold To The Touch (Candy Floss/Tangible Records)
1996 : Never Ever (Stanton Park/Tangible Records)
1997 : Not If You Were The Last Dandy On Earth (Bomp Records/Keep Music Evil)
1997 : This Is Why You Love Me (Bomp Records/Keep Music Evil)
1997 : Love (Bomp Records/Keep Music Evil)
1998 : This Is Why You Love Me (ORG records)
1998 : Love (TVT)
2003 : If Love Is The Drug Then I Want To OD (Tee Pee Records)
2005 : Prozac vs Heroin (Numero Records #7)
2011 : Illuminomi (A Records)
2016 : La Façon Dont La Machine Vers l'Arrière (Höga Nord Rekords)
2016 : Fingertips (A Records)
2016 : The Sun Ship (A Records)
2017 : Groove Is In The Heart (A Records)
2017 : Open Minds Now Close (A Records)
2017 : Dropping Bombs On The Sun (UFO Paycheck) (A Records)

Autres

1998 : A Brief History Of (TVT Records)
2003 : Selections From...And This Is Our Music (Tee Pee Records)
2004 : Tepid Peppermint Wonderland (Tee Pee Records)





Dans la même rubrique :
< >

Samedi 15 Décembre 2018 - 20:00 LeMixSuperclasse - mOnsieurWIlly - 15 décembre 2018


Recherche









Chiens Bleus, Chiens Gris, la BD en Podcast



État des lieux de la mobilité en Ille-et-Vilaine




Inscription à la newsletter




Radio Laser appartient à la Coordination des Radios Locales et Associatives de Bretagne