Radio Laser - Ecoutez la proximité
.

Écoutez la radio en direct sur le net

Facebook
Twitter
Rss





PhiPhiRock - 29 décembre 2014

Lundi 29 Décembre 2014

Cette semaine, un programme qui swingue pour se mettre en train pour le Nouvel An !!


PhiPhiRock - 29 décembre 2014

La playlist du soir !!

phiphirock___29_decembre_2014.mp3 PhiPhiRock - 29 décembre 2014.mp3  (54.94 Mo)

810 ème Emission Lundi 29 décembre 2014
PHIPHI Rock 15

1ère Partie

Def Leppard
Rock of ages
Def Leppard Photograph
Def Leppard Rock Rock

Frank Zappa San Ber'dino
Frank Zappa Dancin Fool

Rubrique Sortie :

Midnight Oil
Surf's Up Tonight
Midnignt Oil Back on the Borderline

2ème Partie

Gadjahdelik
La balluche de la saugrenue

Valse Anthracite
Paname Swing
Scarecrow The Well
Brapad Kolo Pad brapad

Rubrique Festival : Le Grand Soufflet

I know
Delapad
Joanes Lindigo
La Callejera Quantic

Coconut Zakouska

Sortie Théâtre : L'ECOLE DES FEMMES - MOLIERE

PhiPhiRock - 29 décembre 2014
L’école des Femmes De Molière - Théâtre de la Tempête


Dans la continuité du spectacle, un cycle de conférences ainsi qu’une exposition sur Molière vous seront proposés. 

L’école des Femmes, première grande comédie de Molière, est ici brillamment portée à la scène par Philippe Adrien, directeur du Théâtre de la Tempête. Avec un jeu rythmé et inventif, ce classique du XVIIe est construit comme une farce mais, sous couvert de faire rire, nous interroge : qu’est-ce que la liberté d’aimer et que doit permettre ou pas la passion amoureuse ? 

L’école des Femmes, c’est l’histoire d’un amour fou, celui d’un vieil homme, Arnolphe, qui s’est mis en tête d’épouser une jeune femme. Face à la peur de la traîtrise, il décide d’enfermer dans un couvent, dès son plus jeune âge, celle qui sera sa future épouse. Mais malgré tous les obstacles, celle-ci va découvrir l’amour auprès d’un autre homme, Horace… 
Comment alors considérer le geste d’Arnolphe ? Sa folie, sa cruauté sont-elles le gage de l’amour le plus absolu ? étrange nature humaine… Dans une mise en scène à l’ancienne respectueuse du texte et dans de très frais décors de Jean Haas, tout y est soigné : costumes, musique, son, lumières... Les huit comédiens sont excellents : Patrick Paroux interprète un Arnolphe passionné et obstiné, Valentine Galey est une Agnès très fine, dynamique et rebelle, Pierre Lefebvre a le charme et la vitalité d’un Horace très séducteur… On comprend le grand succès de cette pièce lors de sa présentation l’an dernier à Paris. 


Inventive, rythmée, impeccablement maîtrisée, la mise en scène de Philippe Adrien réussit à mettre en lumière toutes les facettes de la comédie de Molière, de la plus drôle à la plus terrifiante. La terrasse À tout seigneur tout honneur, Molière mis en scène par Philippe Adrien, c’est de la belle ouvrage. Le Figaro 

MARDI 6 JANVIER 2015 - 20h30 Carré Sévigné

Festival LE GRAND SOUFFLET

Historique
En 1996, il n’existe aucun événement dédié à l’accordéon en Bretagne. Aux côtés du biniou et de la bombarde, l’instrument est pourtant un incontournable de la culture bretonne. Les marins et marchands de chansons contribuent à sa popularisation dans les campagnes à partir du 19ème siècle et il est présent dans chaque noce, bal ou autre fête rurale tout au long du 20ème siècle. Ancré dans la tradition populaire, sans aucun doute, l’accordéon est aussi un instrument moderne, capable de s’intégrer à tous genres artistiques ou style musical. Fort de ce constat, lui-même virtuose de la musique traditionnelle et chantre d’une culture populaire moderne et vivace, Etienne Grandjean fédère une dizaine de directeurs de lieux de spectacles du département autour du projet du Grand Soufflet : promouvoir la vitalité, la créativité et la diversité de l’accordéon. Le Grand Soufflet, festival d’accordéon en Ille-et-Vilaine est né.

Étienne Grandjean, directeur artistique
et créateur du festival

Etienne Grandjean est né l’accordéon entre les mains, arrosé du vent dynamisant de la Bretagne. Reconnu comme une référence et un des artisans du renouveau des musiques traditionnelles bretonnes, il s’est peu à peu éloigné de cet univers pour créer ses propres musiques et textes. Auteur, compositeur et chanteur du groupe "La Belle Société", sa rencontre avec François Hadji-Lazaro a fait naître deux albums chez Boucherie Productions (en 97 et 98). Dans les univers du cirque et de la fête foraine, chansons nettes et sans bavure, javas alertes et tempos guinchants, cauchemars et frissons de la galerie des épouvantes, "Etienne Grandjean et La Belle Société" ont tourné sur les scènes françaises et internationales. Aujourd’hui, il partage son temps entre son travail d’artiste en solo et la direction artistique du Grand Soufflet.

Objectifs
 Promouvoir le modernisme, l’éclectisme de l’instrument et de ses pairs (accordéon diatonique, chromatique, bandonéon, harmonica)
 Donner au plus grand nombre la possibilité d’accéder au spectacle vivant et à la création contemporaine grâce à l’accordéon.

Projet
Axé sur une grande variété de courants musicaux, l’accordéon inspire les artistes d’aujourd’hui dans des formes artistiques multiples. Le Grand Soufflet est le premier festival d’accordéon dédié à l’instrument sous toutes ses formes : la danse contemporaine, le théâtre, la chanson, les musiques du monde, les musiques actuelles rock, pop ou electro sont chaque année représentés. De Bretagne ou du Japon, têtes d’affiche ou artistes en développement, les accordéonistes de talent du monde entier qui savent surprendre et enivrer ont leur place au Grand Soufflet. Le festival met chaque année l’accent sur un pays particulier (Finlande, Roumanie, Brésil, Espagne…), les artistes ainsi invités se produisent souvent dans plusieurs salles du département. Au-delà de ces spectacles en diffusion, le festival s’attache à soutenir la création, en co-produisant des spectacles.
"Depuis plus de 10 ans, Le Grand Soufflet propose une programmation variée : chanson, cinéma, théâtre, danse contemporaine, musiques du monde, jazz, rock, musiques électroniques…qui tente de donner un point de vue historique, musical et artistique sur l’accordéon, sans pour autant négliger le plaisir, la convivialité et l’ambiance festive de chaque rencontre. Tous les ans en octobre, il sillonne le département d’un territoire à l’autre, d’une salle communale à un centre culturel en passant par le marché, mettant ainsi en réseau des structures locales : associations, communautés de communes, cantons, municipalités, centres culturels…"

Etienne Grandjean
Maillage territorial

Une des originalités du Grand Soufflet est de proposer une programmation sur l’ensemble du département d’Ille-et-Vilaine. Grâce à des liens étroits avec les acteurs locaux, le festival est présent dans une trentaine de communes, de 733 à plus de 200 000 habitants. L’accordéon souffle dans les bars, salles des fêtes, centres culturels et MJCs. Ce maillage territorial permet de donner au plus grand nombre la possibilité d’accéder au spectacle vivant et à la création contemporaine.

Centre névralgique
Le maillage territorial s’articule autour d’un point central : le chapiteau du Grand Soufflet, monté sur place du Parlement de Bretagne, au cœur de la ville de Rennes jusqu’en 2013. Pour l’édition 2014, c’est au Parc du Thabor que le festival déménage. L’ensemble des concerts du festival seront présenté dans ce lieu, une billetterie unique ainsi qu’un pass pour tous les spectacles du territoire et les informations sur l’ensemble de la programmation y seront disponibles. Les spectacles de première partie de soirée sont peu chers pour permettre au public de découvrir de jeunes artistes et d’ouvrir le festival aux personnes qui n’oseraient pas assister à une représentation pour des raisons financières ou par à priori vis-à-vis de l’instrument.

Les actions culturelles
Au-delà de la représentation de spectacles, le festival s’attache à accompagner le développement culturel de son territoire et organise rencontres, conférences et concert en milieu carcéral. De plus, le festival s’inscrit dans une démarche de développement durable et met en place, à son échelle, des moyens pour préserver la biodiversité et les ressources de la planète.

Le public

Fidèle au festival et en fréquentation croissante, il se caractérise avant tout par sa diversité. Plusieurs générations s’y côtoient ce qui contribue, sans doute, à ces fameuses originalité et chaleur tant appréciées.

Extrait de legrandsoufflet.fr