Radio Laser - Média citoyen de proximité
.

Facebook
Twitter
Emissions Talk
Emissions Musicales

 

Recherche


PhiPhiRock -7 juin 2021

Lundi 7 Juin 2021



La playlist du soir !!!

PhiPhiRock -7 juin 2021
phiphirock___7_juin_2021.mp3 PhiPhiRock - 7 juin 2021.mp3  (54.93 Mo)

Téléchargez la chronique

1082ème émission Lundi 7 juin 2021

PhiPhiRock 41


Partie 1

Rover Queen of the fools
Dye Crap Game boy
Dye Crap Cooloroonie

Frost Day and age
Myles Kennedy A thousand words

Rubrique sortie album Special Friend « Ennemi Commun »

Special Friend Destructionist
Special Friend Ennemi Commun

Special Friend Hazard
Special Friend Forest

Partie 2


Johnny Hallyday Back to LA
Johnny Hallyday Made in Rock’n’roll

Johnny Hallyday Un enfant du siecle
Johnny Hallyday T’aimer si mal

Biographie Johnny Hallyday

Johnny Hallyday Elle veut ma vie
Johnny Hallyday Chavirer les foules
Johnny Hallyday Marie
 

Sortie d'album: Special Friend "Ennemi Commun"

Duo franco-américain formé de Guillaume Siracusa (composition, guitare et voix) et Erica Ashleson (paroles, batterie et voix). Le groupe s'est formé en 2017. Le duo compose rapidement plusieurs titres et donne une poignée de premiers concerts à Paris avant de sortir leur premier EP éponyme en 2019.

Le premier album de Special Friend Ennemi Commun est un petit hit tranquille, avec ses boucles ensorceleuses et sa guitare à l'électricité solaire.

À la croisée de la noise pop, de l’indie pop et du slowcore, l'album fait planer au-dessus de nos têtes un nuage de mélancolie percé par de belles éclaircies sans jamais nous lasser.
Un album à écouter dans son intégralité où chaque chanson constitue une pièce essentielle du puzzle.

Sources:

Rock&Folk (mai 2021)

https://lavagueparallele.com/ennemi-commun-le-diamant-brut-indie-pop-de-special-friend/

Biographie Johnny Hallyday

Johnny Hallyday, nom de scène de Jean-Philippe Smet, né le 15 juin 1943 dans le 9e arrondissement de Paris et mort le 5 décembre 2017 à Marnes-la-Coquette (Hauts-de-Seine), est un chanteur, compositeur et acteur français.
Durant ses 57 ans de carrière, il s'impose comme l'un des plus célèbres chanteurs francophones et l'une des personnalités les plus présentes dans le paysage médiatique français.
S'il n'est pas le premier à chanter du rock en France, il est, à partir de 1960, le premier à populariser le rock 'n' roll dans l'Hexagone. Les différents courants musicaux pratiqués au cours de sa carrière – le rock 'n' roll, le rhythm and blues, la soul, le rock psychédélique, le soft rock ou encore le pop rock – puisent tous leurs origines dans le blues et bien qu'il interprète de nombreuses ballades sentimentales et aussi des airs country, le rock reste sa principale référence.
Sa longévité au premier plan de la scène artistique et ses prestations vocales et scéniques lui attirent la reconnaissance de ses pairs et du public. Au total, il réalise 80 albums, dont 51 albums studio. Il totalise 6 disques de diamant, 40 disques d'or, 22 disques de platine et 10 Victoires de la musique. En dehors des pays francophones, s'il ne parvint pas à s'imposer durablement malgré plusieurs tournées à succès, notamment en Amérique du Sud, sa réputation d'homme de scène franchit en revanche les frontières. Il effectue ainsi 184 tournées et donne plus de 3 250 concerts, totalisant près de 30 millions de spectateurs, avec des prestations à gros budgets et effets scéniques.
Alors qu'il est atteint d'un cancer du poumon, il effectue sa dernière tournée en juin et juillet 2017, aux côtés de ses amis Jacques Dutronc et Eddy Mitchell, avec qui il a formé le trio des Vieilles Canailles. Sa mort, survenue quelques mois plus tard des suites de sa maladie, donne lieu à un important hommage populaire. Au moment de sa mort, les ventes de ses disques se chiffrent à 110 millions d'exemplaires.


Débuts musicaux (1957-1960)
Johnny commence sa carrière avec le soutien de ses proches, notamment de Lee Halliday, son premier mentor-pygmalion et agent artistique qui le produit. Convaincu que cette musique peut s'imposer en France, Lee Halliday fait envoyer d'Amérique, par sa famille, des disques de rock qui permettent à Johnny de faire son apprentissage. Il devient dans le même temps possesseur d'une collection de disques alors inconnus en France. Eddy Mitchell se souvient à ce propos : « Johnny avait beaucoup de disques américains qu'on ne pouvait pas acheter en Europe, ce qui me permettait d'écouter tout ce que je ne pouvais pas écouter autrement, si bien qu'on passait souvent des après-midi et des soirées à écouter Presley, Bill Haley et des tas d'autres trucs qui n'étaient pas encore disponibles chez nous.
À partir de 1958, Johnny fréquente ce qui bientôt devient le lieu culte du rock français : le Golf-Drouot, d'Henri Leproux. C'est là qu'il retrouve d'autres copains, futurs confrères et concurrents : Long Chris, Dany Logan, Jacques Dutronc et Eddy Mitchell. Sur le tremplin, s'inspirant de ses idoles, il chante des reprises et adaptations françaises du répertoire américain en s'accompagnant à la guitare. À l'Orée du Bois, durant les changements de costumes de Desta et Lee, Johnny chante Elvis, sous les sifflets du public. Dès le second soir, il est renvoyé. Accompagné par Philippe Duval, son premier guitariste, il cherche à se produire dans divers clubs mais, partout le scénario est identique : on le refuse ou il est remercié. Il obtient ses premiers succès publics en chantant pour les GIs dans les bases américaines.
Le 30 décembre 1959, il participe à l'émission radio Paris cocktail de Pierre Mendelssohn, avec en vedette Colette Renard. Il chante Viens faire une partiej. Les auteurs-compositeurs Jil et Jan, enthousiasmés par sa prestation, le présentent à Jacques Wolfsohn de la maison de disques Vogue.


Source: wikipedia






Dans la même rubrique :
< >

Lundi 14 Juin 2021 - 21:00 PhiPhiRock - 14 juin 2021