Radio Laser - Ecoutez la proximité
.

Facebook
Twitter


Recherche




PhiPhiRock - 7 octobre 2019

Lundi 7 Octobre 2019


La playlist du soir !!!

PhiPhiRock - 7 octobre 2019
phiphirock___7_octobre__2019.mp3 PhiPhiRock - 7 octobre 2019.mp3  (54.95 Mo)

1005 ème émission Lundi 7 octobre 2019

PhiPhiRock 04

Partie 1


Liam Gallagher Meadow
L’épée On dansait avec elle
Temples Context
Why Mud VHS

Rubrique Sortie Hôtel Dieu : « The Roof » et « Origines »

Twin Peaks Unfamiliar sun
The Boxmasters Watchin’ the radio
The Boxmasters I wanna go where you go
Titus Andronicus The lion inside

Partie 2

Pixies Indie Cindy
Pixies Silver Snail
Pixies Gouge Away

Biographie Pixies

Pixies In the Arms of Mrs Mark of Cain
Pixies Catfish Kate
Pixies Ana

Pixies Andro Queen
Pixies Where is My Mind ?

Sortie: Hôtel Dieu, nouveau lieu éphémère de culture de Rennaise

Hôtel Dieu, nouveau lieu éphémère de culture Rennaise

La grande ouverture de The Roof et Origines sur le site de l’Hôtel-Dieu de Rennes a eu lieu mi-septembre. Le bâtiment de cet historique hôpital rennais abrite désormais des activités sportives, des propositions culinaires et des événements artistiques et culturels. L’ambition de l’équipe à la tête des deux enseignes : redonner vie à ce lieu historique en créant une nouvelle destination atypique et populaire, en plein cœur de ville. Ouvert du lundi au dimanche de 11h à 23h.

Projet d’urbanisme transitoire pendant trois ans, The Roof Rennes et Origines s’installeront ensuite dans une autre aile du bâtiment. L’occasion de poursuivre leur ascension sur une nouvelle voie.

Ce sont deux enseignes mais un seul lieu: l’Hôtel-Dieu. Aujourd’hui désaffecté, cet ancien hôpital du centre-ville est la nouvelle destination de sortie.

Dans l’espace de 1200 m2, se croiseront :

● Un lieu de vie autour d’un café
● Des espaces pour l’accueil d’expositions, de concerts et spectacles
● Une salle d’escalade de bloc
● Un espace détente et bien-être, yoga et shiatsu
● Un resto-bistro-microbrasserie
● Un atelier et des bureaux partagés

Spectacles et expos gratuits

The Roof Rennes et Origines accueilleront de nombreux événements tout au long de l’année. Ils pourront prendre place dans les différents espaces du lieu : patio couvert, salle d’escalade ou jardin du cloître à la belle saison.
Décoré par Grand Géant, un collectif de scénographes très sollicité par les festivals, cet ancien hôpital sera aussi un lieu de diffusion artistique et culturel. La programmation, imaginée en lien avec le réseau d’acteurs culturels rennais et bretons, mêlera une pluralité de pratiques artistiques. Expositions, concerts, spectacles vivants… Les événements, gratuits et ouverts à tous, cultiveront les moments de découverte, de partage et de bien vivre ensemble.

https://www.unidivers.fr/hotel-dieu-rennes-roof-origines/
 

Biographie: Pixies

Pixies un groupe est largement considéré comme l'un des fers de lance lors de l’explosion du rock alternatif au début des années 1990, bien qu’il se soit séparé avant d’avoir pu bénéficier pleinement de ce statut de pionnier. Leur influence s'est considérablement étendue après leur séparation.

Origines et formation (1984–1986)

L’histoire des Pixies commence en 1984, avec la rencontre de Joey Santiago et de Black Francis, étudiants en économie et voisins de chambre universitaire. Leur passion commune pour la musique fait naître rapidement leur amitié, Francis admirateur des artistes des années 1960, Joey se charge d’initier Francis au punk rock. Le duo enregistre quelques maquettes à deux guitares, sans objectif ou projet particulier. Après une demie année sabbatique à Porto Rico Francis revient et parvient à convaincre Joey d’abandonner ses études et de monter un groupe de rock. Les deux compères passent alors leur temps à composer, vivotant d'un travail de manutentionnaire sur les docks de la ville. En juin 1986, ils passent une petite annonce dans un journal local, le Boston Phoenix pour recruter une bassiste sachant chanter en harmonie. Kim Deal, jeune laborantine fraîchement débarquée à Boston est la seule personne à répondre à l’annonce. Francis et Santiago surent dès le début que c'était elle qu'il leur fallait, en dépit du fait que Kim n’ait jamais touché de basse de sa vie. Le groupe commença dès lors à répéter avec une boîte à rythmes, mais la nécessité d’un batteur se fait sentir. C'est d’abord Kelley Deal, sœur jumelle de Kim, qui est pressentie. Kim se souvient alors de David Lovering, croisé à la réception de son mariage et vieille connaissance de son mari. Non seulement David accepte, mais il propose au groupe de répéter dans le garage de ses parents, chez qui il vit encore. Reste à trouver un nom au groupe fraîchement formé. Joey, qui avait souvent recours au dictionnaire (l’anglais n’étant pas sa langue maternelle) tombe par hasard sur ce drôle de mot qui désigne de petits elfes malicieux.Après avoir envisagé des noms tels que Pixies in Panoply et Things on Fire, le nom de Pixies est définitivement adopté.

Surfer Rosa et Doolittle (1988)

Come On Pilgrim est suivi de Surfer Rosa, premier véritable album du groupe. Enregistré et produit par Steve Albini (engagé par Ivo Watts Russell sur conseil d’un de ses collègues de 4AD) et bouclé en deux semaines ; l'album sort début 1988. Albini sera plus largement connu en 1993, lorsqu’il produira le dernier album de Nirvana, In Utero, à la demande de Cobain, pour qui Surfer Rosa était un disque de chevet. Cobain en appréciait particulièrement le son de batterie brut et puissant – l’une des griffes caractéristiques d’Albini. Avec Surfer Rosa, les Pixies s’attirent les louanges du monde musical. Des revues spécialisées comme le Melody Maker et Sounds lui décerne le titre d' album de l’année. Le succès critique de l’album est tel que le groupe signe un accord de distribution sur le marché nord-américain avec Elektra, avant même la sortie du nouvel album.
À la fin 1988, le groupe est mis en relation avec Gil Norton, censé produire leur second album, Doolittle (provisoirement intitulé Whore). Pour l’occasion, la durée de l’enregistrement et le budget grimpent en flèche : les sessions s’étalent sur les six dernières semaines de 1988, et leur coût avoisine les 40 000 dollars, soit le quadruple de ce qu’avait coûté Surfer Rosa. Le son perd son côté brut, mais gagne en ampleur. La production de Norton est indéniablement plus propre.

Pause (1989)

L’album Doolittle est promu via deux tournées aux noms provocateurs, l'une en Europe (Sex and Death Tour) et l'autre en Amérique du Nord (Fuck or Fight Tour). Si le groupe se permet quelques fantaisies lors de la tournée européenne (notamment certains concerts avec les morceaux joués dans l'ordre alphabétique), c'est aussi durant cette tournée que les tensions entre Black Francis et Kim Deal apparaissent. Le 15 juin 1989, sur scène à Stuttgart, Black Francis jette une guitare sur Kim Deal arrivée au concert avec une heure de retard.
Exténué par deux années de concerts entre l’Europe et les États-Unis, le groupe finit son Fuck or Fight Tour sur les rotules. Lors de la dernière date américaine, Kim Deal, ivre, ne tient même plus debout, et Joey Santiago se casse la main en tentant de briser une guitare à la fin du concert. Le groupe décide alors d’annoncer une pause dans ses activités.

Bossanova, Trompe le Monde et séparation (1990–1993)

En 1990, tous les membres des Pixies, à l'exception de Kim Deal, partent vivre à Los Angeles, car, selon David Lovering, le studio d'enregistrement se trouve là. Contrairement aux disques précédents, Black Francis compose la majorité des titres en studio. Avec Bossanova, Black Francis affirma un caractère de plus en plus despotique. Il limite ainsi drastiquement l’apport de Kim Deal au groupe, dans l’écriture et dans les chœurs
La tournée Bossanova s’achève en décembre 1990. Coupant court momentanément aux rumeurs récurrentes prédisant sa séparation, le groupe commence à travailler sur son prochain disque.
Le groupe tourne en Europe durant l’été 1991 puis en Amérique du Nord en hiver 1992. La tournée se termine avec un dernier concert au Commodore Ballroom de Vancouver, au Canada, le 25 avril 1992, qui est pendant douze ans le dernier concert des Pixies. Les tensions sont alors telles que Kim et Francis ne s’adressent même plus la parole. Après ce dernier concert, Francis annonce aux autres membres son intention de prendre une année sabbatique, pendant laquelle il va en fait enregistrer son premier album solo. Kim Deal part en tournée avec les Breeders (publiant notamment avec le groupe l'EP Safari). Joint par satellite le 13 janvier 1993 par Mark Radcliffe pour l’émission Hit the North sur BBC Radio 5, Black Francis confirme la fin des Pixies à l’animateur qui le questionne à ce sujet. Il annonce ensuite la nouvelle à Joey Santiago par téléphone, Dave Lovering et Kim Deal reçoivent un fax.

Post-séparation (1993–2003)

Pendant une décennie, Black Francis se fait appeler Frank Black et se donnera surtout au carrière solo avec 5 albums à compter. Kim Deal combat son addiction aux drogues avec des va et viens entre plusieurs projets, les Breeders ou encore The Amps. David Lovering tente de rejoindre Depeche Mode, puis tient la batterie chez Cracker et sur l’album solo Tanya Donelly. Il se reconvertit ensuite comme illusioniste. Joey Santiago joue sur les deux premiers albums solo de Frank Black, avant de former un groupe avec sa compagne Linda Mallari, The Martinis.

Retour (2004–2013)

Onze ans après la séparation du groupe, de nombreuses rumeurs ont circulé sur une nouvelle tournée en 2003. Étonné de l'intérêt que suscite la nouvelle de la reformation, Thompson songe alors réellement à remonter son groupe de jeunesse. ce n’est que le 4 février 2004 que le groupe annonce officiellement sa reformation.
L’année 2005 sembla être la meilleure année de la reformation des Pixies, avec un répertoire plus étoffé que l’année précédente : des pièces maîtresses comme Alec Eiffel, Stormy Weather, mais aussi The Sad Punk, ainsi que des morceaux plus rarement joués (Dancing the Manta Ray, Weird at My School…) font leur retour.
Pendant quelques années, instabilités et inactivité reigne l'atmosphère du groupe. Mais à la fin d'août 2008, dans une interview donnée pour le NME, Frank Black reparle d'un nouvel album des Pixies sur la table, désormais « possible ». «Nous ne pouvons pas nous contenter de jouer nos vieilles chansons encore et encore. »
Le 29 juin 2009, de nouvelles dates sont annoncées afin de fêter les 20 ans de leur deuxième album, Doolittle. À cette occasion, le groupe reprend sur scène l'album en intégralité et dans l'ordre. Le morceau Silver est joué pour la première fois sur scène lors de cette tournée.

Indie Cindy et Head Carrier (depuis 2014)

Le 14 juin 2013, le groupe annonce que Kim Deal quitte la formation. Le 27 juin 2013, un nouveau morceau, Bagboy, diffusé par la BBC 6 Music est disponible en téléchargement gratuit le lendemain sur Internet.
Le 1er juillet 2013, le groupe annonce sur son site une tournée européenne d'au moins 18 dates qui débute le 29 septembre à l'Olympia de Paris. Kim Shattuck (en), du groupe The Muffs, remplace Kim Deal.
Le 3 septembre 2013, Pixies sort EP1, un EP comprenant quatre titres disponibles au format numérique.
En décembre 2013, Paz Lenchantin remplace Kim Shattuck à la basse avant une tournée mondiale les premiers mois de l'année 2014.
Le 4 janvier 2014, Pixies sort EP2 qui contient lui aussi quatre titres.
Le 24 mars 2014, le groupe sort EP3 et le même jour, annonce la parution de son cinquième album Indie Cindy pour le 28 avril 2014, ce disque regroupe les trois EP précédemment sortis.
Ils sortiront 3 EP intitulés respectivements EP1, EP2 et EP3, qui composeront donc en leur totalité l'album Indie Cindy, le cinquième effort officiel du groupe. Pendant ce temps là, Paz Lenchantin remplace Kim Shattuck qui lui avait remplacé Kim Deal à la basse.
En mai 2015, les Pixies entament une nouvelle série de concerts avec de nouveaux morceaux. Le 6 juillet 2016, à la veille d'une nouvelle tournée européenne, les Pixies annoncent la sortie d'un nouvel album studio, Head Carrier, le 30 septembre 2016 et Paz Lenchantin est désormais officiellement membre du groupe.
Le 23 janvier 2019, le groupe annonce un nouvel album pour septembre et une série de podcasts qui raconteront son enregistrement.

Postérité

En dépit du petit nombre de disques produits et de leur courte carrière, les Pixies ont eu une immense influence sur la percée du rock alternatif au début des années 1990 qui commence avec le succès du single Smells Like Teen Spirit de Nirvana, sorti en 1991. En 1997, le producteur du premier disque des Pixies, Gary Smith, a déclaré à ce sujet : « La légende prétend que les quelques personnes qui achetèrent les disques du Velvet Underground ont toutes formé un groupe. Je pense que cette affirmation vaut aussi pour les Pixies. L’arme secrète de Charles ne resta pas secrète très longtemps, et rapidement, de nombreux groupes exploitèrent le sens de la dynamique des Pixies. C’est devenu une nouvelle formule magique de la pop, et bientôt, on vit Smells Like Teen Spirit grimper au sommet des classements et les membres de Nirvana eux-mêmes ont reconnu qu’ils cherchaient alors à sonner comme les Pixies en composant ce titre ».
Musicalement parlant, les Pixies sont considérés comme les inventeurs patentés du gimmick ralenti/explosion qui devait marquer le rock alternatif. Les chansons des Pixies sont caractérisées par leurs couplets calmes et leurs refrains explosifs, tout en saturation. Les critiques musicaux ont loué le groupe, mais plus encore des artistes et groupes influents et reconnus tels que David Bowie (qui reprendra en 2002, sur son album Heathen, la chanson Cactus tirée de Surfer Rosa), Radiohead, U2 ou encore Nirvana, qui lui ont rendu hommage dans leurs interviews ou en reprenant leurs titres. Kurt Cobain de Nirvana avoue lors d’un entretien au magazine Rolling Stone en janvier 1994 : « J’essayais d’écrire la chanson pop ultime. En fait, je dois bien admettre que j’essayais de pomper les Pixies. Lorsque je les ai entendus pour la première fois, je me suis senti tellement en osmose avec leur musique que j’ai regretté de ne pas faire partie du groupe, ou du moins d’un groupe qui jouait leurs chansons. Nous leur avons emprunté leur sens de la dynamique, le truc du couplet joué calmement et du refrain rageur ».
David Bowie, dont la musique a inspiré Santiago et Francis quand ils étaient étudiants, fut très touché par l'annonce de la première dissolution du groupe en janvier 1993 : « Je suis très triste car j’ai appris que les Pixies s’étaient séparés… Quel gâchis. Je les voyais devenir immenses ».
Thom Yorke, chanteur de Radiohead, refuse que les Pixies passent avant son groupe lors du festival de Coachella aux États-Unis. « Les Pixies ouvrant pour nous, c’est comme les Beatles ouvrant pour nous. Impossible ! »
Damon Albarn, leader de Blur, n’est pas en reste : « Lorsque nous avons commencé nous voulions sonner comme les Pixies ».

Membres

Membres actuels


• Black Francis – chant, guitare rythmique (1986–1993, 2004–aujourd'hui)
• David Lovering – batterie, percussions (1986–1993, 2004–aujourd'hui)
• Joey Santiago – guitare solo, claviers (1986–1993, 2004–aujourd'hui)
• Paz Lenchantin – basse, violon, choeurs (2014–aujourd'hui)

Anciens membres

• Kim Deal – basse, chant (1986–1993, 2004–2013)
• Kim Shattuck – basse, choeurs (2013)

Récompenses et distinctions

Bien que les Pixies n’aient pas gagné la reconnaissance du grand public (du moins lors de leur première existence), le groupe a été salué par nombre de revues musicales influentes. Voici la liste des distinctions qu'il a reçues :
• Sounds – album de l’année – Surfer Rosa – 1988
• Melody Maker – album de l’année – Surfer Rosa – 1988
• Sounds – deuxième meilleur album de l’année – Doolittle – 1989
• Melody Maker – single de l’année – Monkey Gone to Heaven – 1989
• Melody Maker – deuxième meilleur album de l’année – Doolittle – 198985
• Sounds – album de l’année – Bossanova – 199086
• Les inrockuptibles - deuxième meilleur album de 1986 à 1996 - Doolittle87

Discographie

Article détaillé : Discographie des Pixies


• 1988 : Surfer Rosa (4AD)
• 1989 : Doolittle (4AD)
• 1990 : Bossanova (4AD)
• 1991 : Trompe le Monde (4AD)
• 2014 : Indie Cindy (Pixies Music)
• 2016 : Head Carrier (Pixies Music)
• 2019 : Beneath the Eyrie (Infectious Music)

Vidéographie

• Pixies (concert et documentaire, 2004)
• Pixies - Sell Out 2004 Reunion Tour (concert, 2005)
• Pixies - Club Date: Live At The Paradise In Boston (concert, 2006)
• Pixies - Acoustic - Live In Newport (concert, 2006)
• LoudQUIETLoud (documentaire, 2006)


www.pixiesmusic.com
wikipedia.fr





Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 13 Octobre 2019 - 23:00 179 - Exploration Electronique - Comptoir 3

Dimanche 13 Octobre 2019 - 20:00 METALOROCK - 127 - NOUVEAUTES



Recherche









BadGeek et PodRennes vous proposent chaque semaine des podcasts de belles factures sur Radio Laser




Inscription à la newsletter


Radio Laser appartient à la Coordination des Radios Locales et Associatives de Bretagne