Radio Laser - Média citoyen de proximité
.

Facebook
Twitter
Emissions Talk
Emissions Musicales

 

Recherche


PhiPhiRock - 9 décembre 2019

Lundi 9 Décembre 2019


Spéciale Trans Musicales #2


La playlist du soir !!!

PhiPhiRock - 9 décembre 2019
phiphirock___9_decembre_2019.mp3 PhiPhiRock - 9 décembre 2019.mp3  (54.94 Mo)

1014 ème émission Lundi 09 Decembre 2019

PhiPhiRock13

Partie 1


Fai Baba Nobody but you
Ben harper Like a king

Porcelain Tambourine
My Lullaby Sleep with the sun

Rubrique Sortie Trans Musicales 2003 à 2018

The Madcaps Something you got
Bigger Circus
Indianizer Hypnosis

Fabulous Sheep Wandering souls

Partie 2

James Eleganz Lasso the Moon
James Eleganz The Only One
James Eleganz The Wedding Song

James Eleganz Consolation
James Eleganz The Last Walk

Biographie James Eleganz

James Eleganz Forgive Me, Forget Me
James Eleganz Hide Away

Trans Musicales 2003 à 2018

PhiPhiRock - 9 décembre 2019
Spéciale Trans Musicales 2003 à 2018

Fai Baba (2016)


Nom de baptême Fabian Sigmund, porte beau le débardeur et possède une voix sidérante de douceur et d'ampleur, il la met au service d'une exploration du patrimoine musical nord-américain (blues, folk, soul...).

Ben Harper (1993)

À l'occasion de la sortie de son 1er album "Welcome to the Cruel World ". Ben Harper l'explique au Mensuel de Rennes en 2018, sa nuit aux Trans a changé sa façon de voir le monde: "un vrai concert en dehors des Etats-Unis. Je n’avais jamais vu, ni même imaginé, quelque chose comme l’atmosphère de ce festival".

Porcelain

Ils avaient fait trembler les murs du Hall 4 en 2006

My Lullaby (2004)

Quator Rennais évoluant entre pop et punk

The Madcaps (2016)

Ils ont donné leur ultime concert en juin dernier à Rennes; nous avions eu la chance de les interviewer lors des 38èmes Rencontres des Trans Musicales.

Bigger (2018)

Bercés à la British Beat Sixties de leurs aînés, les 5 s’immiscent avec autant d’aisance dans la mélancolie et la noirceur de Nick Cave ou Anna Calvi que dans les arcs-en-ciel mélodiques des Beatles.

Indianizer (2018)

Savant mélange de rock garage, de pop psychédélique et de rythmes tropicaux

Fabulous sheep (2017)

Rencontre en 2017: à la question comment vous définissez votre style: "mélodies pop et énergie punk"

Sources:

http://www.memoires-de-trans.com/accueil/
https://www.l etelegramme.fr/ille-et-vilaine/rennes/trans-musicales-ben-harper-a-rennes-je-suis-ne-a-nouveau-28-11-2018-12147231.php
https://www.bigger-music.com/
https://actu.orange.fr/societe/videos/indianizer-full-concert-en-live-trans-musicales-de-rennes-2018-CNT000001aSsCp.html

 

Biographie: James Eleganz

PhiPhiRock - 9 décembre 2019
De bien heureux hasards, c’est ainsi que pourrait s’intituler l’aventure de l’enregistrement de The Only One de James Eleganz.

James Eleganz, l’ancien leader du groupe Success au début des années 2000, revient du mythique studio américain Rancho De La Luna avec dix chansons à la saveur classic rock sous le bras. L’album The Only One a été produit par une figure légendaire, Larry Mullins alias Toby Dammit (ancien batteur des Stooges, et clavier de Nick Cave).

HISTOIRE

Yann Chéhu (aka James Eleganz) a rencontré Isabelle Chapis, boss du label ZRP, en marge d’un concert de Nick Cave. Enthousiasmée par les démos du rennais, elle décida de produire l’album et se mis en quête d’un réalisateur artistique. Celui qu’elle cherchait se trouvait à quelques mètres, sur la scène du Zénith. Toby Dammit était, en effet, le clavier des Bad Seeds et fut longtemps batteur d’Iggy Pop, les deux piliers artistiques de « l’élégant ».

Si Toby n’avait pas manqué cet avion à Tel-Aviv, aurait-il pris le temps d’écouter les maquettes que lui avait soumis le label ZRP ?
En tout cas, charmé, il accepte la production artistique de l’album et à la surprise de Yann et d’Isabelle propose un enregistrement en Californie.

Dammit choisit un studio mythique, situé en plein désert, le Rancho de la Luna (Queens of the Stone Age, Iggy Pop, Arctic Monkeys, etc.) James Eleganz devient donc le premier artiste français à y enregistrer...

STYLE

Avec l’arrivée dans le projet de Mike Watt, fondateur des Minutemen et bassiste des Stooges, l’aventure prend des airs de conte de fées. Les pierres mouvantes de Joshua Tree et leurs vibrations chamaniques ont à coup sûr imprégné le son de l’album qui s’éloigne de l’esthétique post-punk des maquettes, très influencées par Magazine ou encore Television.

Toby Dammit a, en effet, bouleversé les certitudes de James Eleganz en lui annonçant tout de go qu’il écrivait des chansons Country. Originaire du Tennessee, le producteur-batteur sait de quoi il parle et propose au français d’arranger certains titres dans l’esprit « Outlaw » de Nashville. Pour européaniser ce son « Americana », ils décident ensemble de mixer l’album à Berlin au Candy Bomber Studio, situé au cœur de l’ancien aéroport de Templehof.

The Only One est un album d’un romantisme noir, composé de dix variations autour d'un amour maudit et autodestructeur.
Ambitieuses, héritières des classiques du rock et de la folk (Bob Dylan, Gram Parsons, ou encore Lou Reed), elles en ont la sauvagerie et l’efficacité mélodique. S’y affirme cependant le style très personnel de James Eleganz qui excelle à mettre en scène l’extravagance de son théâtre intérieur.

Pour illustrer cet album, James a écrit un triptyque vidéo, The Californian Trilogy, tourné dans les paysages désolés de Bombay Beach, et sur les plages bretonnes de son enfance.

C’est l’histoire d’une passion charnelle qui échoue à devenir un amour heureux. La route parcourue par l’amant pour échapper à son emprise est semée d’obstacles. Le soleil abrutissant de la Californie, l’alcool et la jouissance des corps en rendent l’issue incertaine.

La trilogie convoque les obsessions cinématographiques de James, d’Une femme sous influence de John Cassavetes au sous-estimé Brown Bunny de Vincent Gallo, tout en jouant avec les codes et les clichés français de notre imaginaire américain.


Sources :
https://imfromrennes.com/artistes/james-eleganz/
https://www.lestrans.com/
 






Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 30 Juillet 2020 - 12:30 Podcast >> The Unlikely Boy - Mixtape #5








Grille des programmes de Radio Laser 2015-2016



Inscription à la newsletter

Les derniers Podcasts