Radio Laser, l'information locale sur Rennes et les Vallons de Vilaine
Twitter
Facebook
Rss


Pour l'insertion, ils passent à l'ACTE

Lundi 31 Juillet 2017

Avec la crise, l'emploi est au coeur des préoccupations de chacun. Et plus la période de chômage est longue, plus on peut être amené à une dévalorisation de soi. Et des rythmes dans la journée qui ne sont plus les mêmes...


C'est la qu'intervient l'ACTE( atelier cantonal de travail et d'entraide). Crée en 1994, cette structure à été porté à sa création par des travailleurs sociaux du canton de Port-Louis (Morbihan).

L'ACTE vient de célébrer ses 20 ans au travers de 4 journées ou l'on a pu notamment découvrir le travail réalisé dans l'atelier par les participants. 
 
Guy Le Texier est présent depuis les débuts. C'est le responsable de l'atelier. Il est secondé par Gwenaël Morice, moniteur technique. 
 
1231_acte_final_pad.mp3 Pour l'insertion, ils passent à l'ACTE .mp3  (19.36 Mo)


Depuis 20 ans, les participants à l'atelier sont des personnes qui ont été éloigné de l'emploi. Ils ont été orienté à l'acte par des assistantes sociales. 


Le travail effectué ici est très diversifié. On travaille le bois de palettes pour en faire des objets de toute beauté. Un atelier cuisine est également de la partie. Une cuisine qui sera dégusté ensuite à midi par tout les participants moyennant une somme symbolique de 1 euro.

Des sorties sont organisés dans l'année pour réunir tous les participants de l'atelier. En effet, une personne qui vient le lundi ne connait pas forcément un participant qui vient le mardi.

Tous les trimestres, un conseil d'atelier réunissant les travailleurs sociaux et les participants est organisé dans le but de faire un bilan de l'activité passé et les projets à venir.

Le matériel à disposition des participants
Le matériel à disposition des participants
Depuis 20 ans, les participants à l'atelier sont des personnes qui ont été éloigné de l'emploi. Ils ont été orienté à l'acte par des assistantes sociales. 


Le travail effectué ici est très diversifié. On travaille le bois de palettes pour en faire des objets de toute beauté. Un atelier cuisine est également de la partie. Une cuisine qui sera dégusté ensuite à midi par tout les participants moyennant une somme symbolique de 1 euro.

Des sorties sont organisés dans l'année pour réunir tous les participants de l'atelier. En effet, une personne qui vient le lundi ne connait pas forcément un participant qui vient le mardi.

Tous les trimestres, un conseil d'atelier réunissant les travailleurs sociaux et les participants est organisé dans le but de faire un bilan de l'activité passé et les projets à venir.

Guy Le Texier, responsable de l'ACTE
Guy Le Texier, responsable de l'ACTE
Guy Le Texier et Gwenael Morice ne sont pas seuls à aider les personnes. Lors de l'atelier cuisine, une TISF (technicienne d'intervention sociale et familiale) encadre cet atelier.

Une infirmière passe aussi régulièrement pour rencontrer les personnes et parler de leurs problèmes éventuels de santé.

 

 Quand une personne se sent mieux et prête à reprendre une activité plus soutenue, il peut la reprendre en tant que salarié au travers d'un contrat d'accès à l'emploi. En effet, l'Acte travaille en étroite collaboration avec les trois chantiers nature et patrimoine du canton.
Tout en favorisant l'insertion sociale et professionnelle, ces chantiers permettent la mise en valeur et l'entretien du patrimoine naturel et architectural.

 


 


 

entretien_guy_le_texier.mp3 entretien_guy_le_texier.mp3  (21.99 Mo)


Laurent Montovert




Recherche

Réagissez en direct


Écoutez la radio en direct sur le net



Grille des programmes de Radio Laser 2015-2016



Et nous, liserons


A la Cantorad


Devenez bénévole


Inscription à la newsletter